#TourismeDurable
Demande d'envoi de la feuille de chou et inscription Newsletters

TravelPro formations : pour un tourisme durable et éclairé !

| Publié le 2 mars 2022 • Mis à jour le 3 mars 2022 à 7h52
Thèmatique :  Acteur privé   Formations   Ingénierie   Innovation   Tourisme de masse 
         

Demain, les pratiques touristiques seront forcément différentes. Or demain se prépare aujourd’hui. Afin d’aider les entreprises du voyage à y voir plus clair quant aux nombreux enjeux qui planent sur le secteur du voyage, TravelPro formations a progressivement fait évoluer son catalogue pour intégrer tout un programme de formations axées sur le développement durable. Tourisme responsable, changement climatique, RSE, sobriété numérique, éco-responsabilité des hébergements (…) sont à présent à l’affiche d’un centre de formation décidé à jouer son rôle dans la transition écologique de l’ensemble du secteur touristique.

TravelPro formations a progressivement fait évoluer son catalogue pour intégrer tout un programme de formations axées sur le développement durable. Tourisme responsable, changement climatique, RSE, sobriété numérique, éco-responsabilité des hébergements
Terre en danger © TravelPro Formations

Du tourisme « classique » au tourisme responsable

Centre de formation des entreprises du voyage et de l’Association Professionnelle de Solidarité du Tourisme (APST) fondé en 2011 par le syndicat des agents de voyage, TravelPro formations a été initialement créé pour offrir une offre de formation de qualité à ses adhérents à des prix abordables. Si le centre s’est ensuite ouvert à d’autres formations, il est particulièrement reconnu dans le monde du tourisme avec une clientèle principalement composée d’agences de voyages, de réceptifs, de croisiéristes, d’autocaristes et d’offices de tourisme. En 2014, Sylvie Da Silva prend les rênes de TravelPro et va peu à peu faire évoluer le cœur des formations, consciente que le tourisme ne peut plus uniquement s’appréhender sous le seul prisme des formations classiques. Une rencontre notamment sera décisive. Sylvie Da Silva : « En 2017, j’ai fait la connaissance de Julien Buot (directeur du label ATR) lors d’un colloque à Madagascar. En discutant, nous avons pensé qu’il serait intéressant d’imaginer une formation sur le Tourisme Responsable adaptée aux agents de voyage. »

Au départ toutefois, la formation a du mal à convaincre. Les premières sessions sont peu remplies, les agents moyennement intéressés. Le public n’est pas encore tout à fait mûr. Pourtant, Julien Buot, fort de son expérience de 30 ans dans le tourisme durable, est convaincu qu’il y a là une vraie demande. En 2016, il a assisté à des formations engagées à l’instar de celle réalisée par le Solar Hôtel pour une vingtaine de membres ATR. Il en est convaincu, les voyagistes sont à présent mûrs pour se former plus avant au tourisme durable. Julien Buot : « Quand j’ai rencontré Sylvie à Madagascar, j’ai réalisé qu’allier sa base client très qualifiée à une offre de formation prise en charge par l’OPCO permettrait de rendre accessible les grands principes du Tourisme durable au secteur. » L’arrivée du Covid se révèle alors une véritable opportunité pour transformer l’essai. Les voyagistes réalisent soudainement que tout un pan de leur monde est en train de changer et disposent, fait rarissime, d’un temps libéré dû à leur activité totalement paralysée par le virus. Sylvie Da Silva : « La crise sanitaire a été le fait marquant. Les opérateurs ont enfin pris conscience de l’importance de voyager responsable, qu’il était impossible de repartir comme avant. »

TravelPro formations : pour un tourisme durable et éclairé !

Des formations vivantes et incarnées

Dès 2017 toutefois, Julien Buot avait d’ores et déjà initié une première formation « Tourisme responsable » dédiée à des agents de voyage (chefs de produits, dirigeants), parfois membres de son réseau mais pas systématiquement. Julien Buot : « J’ai créé le module généraliste « Tourisme responsable » en me basant sur les sources ATD, ATR, Travel Life, que j’ai combiné avec des animations à l’éveil sensoriel pour que les personnes qui découvrent cette thématique engagée ne soit pas rebutées mais plutôt conquises par ses applications très concrètes. » L’idée, déconstruire les caricatures et les clichés liées au tourisme durable (plus cher, moins confortable, déprimant, moralisateur, etc.) en le rendant ludique et attrayant. Et Julien ne manque pas d’imagination : dégustation de chocolat équitable, challenge pour gagner des basket éco-responsable, atelier cinq sens pour véhiculer un message engagé ou convoquer des ressentis, un souvenir de voyage via une musique d’ailleurs, une odeur exotique, etc. Julien : « Pour le toucher, je leur bande les yeux et je leur fais deviner des objets, un avion, un train lego, un petit vélo issu de bouteilles recyclées en leur demandant ce que cela évoque pour eux. Quelle envie ou quel souvenir de voyage ? » Peu à peu, les formations s’adaptent à leur public, s’étoffent d’outils, d’infographie (Campagne ADEME « Vacances au kilomètre »), de vidéos, et de techniques plus affinées. Julien : « Entre 2017 et 2020, les formations ont peu à peu commencé à prendre mais la crise du Covid a vraiment été un déclencheur sans précédent. »

De fait, après les premiers rodages de 2020, au printemps 2021, c’est au tour d’un voyagiste conséquent, Kappa Club (membre d’ATR) de s’engager plus avant en offrant à l’ensemble de ses agents (Leclerc, Sélectour, équipes internes, etc.) une formation au tourisme durable découpée en modules de trois demi-journées. A chaque session, près de cinquante personnes sont présentes. Pour être efficace, Julien Buot imagine des scénarios vivants sous forme de sketch de ventes, travaillant la typologie de clientèles et privilégiant la mise en situation sur le mode du jeu de rôle. Julien Buot : « On séparait le groupe en plusieurs ateliers puis, on faisait travailler chaque équipe en sériant les profils tel celui d’un couple de séniors peu sensible à l’écologie souhaitant payer un voyage à Cuba à leur petite-fille très inspirée par Greta Thunberg (…). L’agent doit alors trouver une solution médiane qui convienne à tous, par exemple proposer un voyage engagé avec absorption du CO2 et rencontres locales qui puissent aussi convenir à leur petite-fille. » Sylvie Da Silva : « Nous avons  formé en interne chez Kappa une centaine de personnes ; soit 250  à 300 participants au total en comptant l’ensemble des formations réalisées en Visio !».

Nous pouvons changer le monde
Fonte de la banquise © TravelPro Formations

Un catalogue de plus en plus diversifié

Face au succès grandissant de ces formations, Sylvie Da Silva décide alors d’étoffer son catalogue. A la première formation « Tourisme responsable » s’ajoute à présent des modules plus spécifiques prenant pour thématique le changement climatique, l’hôtellerie éco-responsable autour du label Clef Verte, la sobriété numérique, la démarche RSE, etc. En outre, un partenariat est signé avec Fred Lizée, créateur du New Explorer Challenge, qui propose un concours à destination des étudiants également adaptable en entreprise sous forme de « team building ». Objectif ? : Créer un voyage responsable de A à Z. Enfin, pris dans ce tourbillon durable, Sylvie Da Silva a également fait évoluer sa façon de travailler : « Le développement durable a peu à peu irrigué mes propres formations. A présent dans mes formations vente, je parle d’environnement, d’écologie, je fais travailler les agents sur les arguments à mettre en avant. Aujourd’hui, un client ne viendra pas forcément avec pour motivation d’acheter responsable mais il faut pouvoir lui répondre. » Plus personnellement, Sylvie tente aussi de s’engager plus avant : plus d’impressions de supports, un mécénat mensuel pour la fondation Good Planet, l’envie de voyager moins souvent et plus longtemps, autant de gestes pour ne pas être en reste. « A mon sens, TravelPro formation est inscrit dans cette sensibilité, nous avons une mission d’accompagnement, de sensibilisation, et nous devons aussi essayer de montrer l’exemple. »

Demain est autre jour

Organisme de formation certifié Qualiopi*, TravelPro formations propose donc un vaste panel de formations finançables par les entreprises du tourisme. En sus, grâce à une nouvelle plateforme, DOKELIO, elle va pouvoir s’ouvrir aux demandeurs d’emplois. De fait, les projets ne manquent pas : poursuivre le développement et la diversification du programme de formation Développement Durable en lien avec les réseaux ATD et ATR, créer un évènement fort pour rassembler la profession, sans compter un projet européen pour élargir l’expérience formatrice. Autant d’évènements à suivre prochainement –qui démontrent que les acteurs de la formation sont à présent pluri-engagés pour faire rayonner le tourisme responsable dans tout l’écosystème du secteur.

—————————— Aller plus (ou moins) loin ————————-

Qualiopi : Certification obligatoire depuis le 1er janvier 2022 pour tous les organismes de formation qui souhaitent être financés par le fond OPCO.

Fonte de la banquise © TravelPro Formations


TravelPro formations : pour un tourisme durable et éclairé ! | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Geneviève Clastres
Auteur et journaliste indépendante spécialisée sur le tourisme durable et le monde chinois, Geneviève Clastres est également interprète et représentante de l'artiste chinois Li Kunwu. Collaborations régulières : Voyageons-Autrement.com, Monde Diplomatique, Guide vert Michelin, TV5Monde, etc. Dernier ouvrage "Dix ans de tourisme durable". Conférences et cours réguliers sur le tourisme durable pour de nombreuses universités et écoles.
Facebook

Partagez cet article

Une autre façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est aussi de partager cet article. Merci d'avance 😉

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Booking.com aux côtés des start-ups du tourisme durable ? Présentation de l'initiative Booking Booster, programme visant à accompagner de jeunes entreprises spécialisées dans le tourisme durable....

Quelles sont les prochaines actions menées par V.V.E ? V.VE est en pointe sur beaucoup de fronts techniques, donc délaissés par le plus grand nombre....

Manuel Miroglio Consultant et Spécialiste en Tourisme solidaire Manuel Miroglio est consultant et formateur en tourisme responsable et solidaire chez SPE Tourism...

Découvrez Tribu Snorkeling, le magazine de la randonnée palmée ! Tribu Snorkeling vous offre, chaque trimestre, les informations essentielles pour organiser votre loisir et vos balades en mer....

Amy Carter, Guludo ou le rêve d'une "social entrepreneur" au Mozambique Amy Carter-James fait partie de ces social entrepreneurs dont les yeux brillent quand ils évoquent leur projet pour changer le monde. [caption...

Accessibilité et Mobilité douce en montagne : le Réseau Alpine Pearls s’engage Parmi les réseaux de développement durable en montagne, le réseau Alpine Pearls a la particularité de regrouper 28 destinations...

DANS LE DOSSIER VOYAGEONS-AUTREMENT :
Le goût du beau - FDC#10

voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda