#TourismeDurable
Demande d'envoi de la feuille de chou et inscription Newsletters

Lancement de la plateforme EPirEMed : pour un tourisme intégré au cœur des Pyrénées catalanes

| Publié le 19 janvier 2022 • Mis à jour le 21 février 2022 à 10h09
Thèmatique :  Acteur privé   Bons plans   Initiative régionale   Institutionnel   Territoire 
         

Doté d’importants fonds européens et porté depuis des années par les Pyrénées catalanes, le projet transfrontalier EPirEMed (Expériences Pyrénéennes, Émotions Méditerranéennes) a donné naissance à une plateforme officiellement lancé le 17  janvier dernier à la CCI de Perpignan. Elle servira de porte d’entrée pour découvrir les nombreux atouts d’un territoire qui a souhaité valoriser un tourisme intégré mêlant sport, santé, nature, gastronomie, bien-être, culture (..) mais aussi durabilité et mobilités douces. D’ores et déjà, 17 routes transfrontalières et 34 expériences touristiques packagées rassemblant près de 700 acteurs des deux côtés de la frontière sont disponible pour les futurs voyageurs.

EPirEMed, un projet transfrontalier soutenu par l’Europe

C’est à Laurent Gauze, président de la CCI des Pyrénées-Orientales, qu’est revenu l’honneur d’ouvrir la conférence de presse pour le lancement d’EPirEmed, citant les nombreux partenaires* ayant œuvré pour ce projet transfrontalier mené depuis 2018 dans le cadre du programme Interreg V-A Espagne-France-Andorre (POCTEFA 2.014-2020). Cette initiative visant à renforcer l’intégration économique et sociale de la zone frontalière Espagne-France a mis en mouvement depuis plusieurs années déjà un vaste chantier collaboratif qui, au cœur de la Cerdagne, avait été initié en amont grâce au travail de fond du cluster Sol Soleil. A l’heure du bilan, Bernard Fourcade (ADE Pyrénées Méditerranée Invest), qui a suivi le projet depuis le départ en tant qu’ancien président de la CCI 66 (principal porteur d’EPirEmed côté français au côté de l’OTI Aspres Thuir) et Aude Vivès (ADT 66), se sont félicités du côté innovant d’un projet qui a permis de mettre en place un tourisme intégré des Pyrénées Orientales jusqu’à la Catalogne Sud. Bernard Fourcade : « L’appel à projet exigeait que soient créés 9 déplacements transfrontaliers des deux côtés des Pyrénées, nous sommes bien au-delà avec 30 circuits mêlant des thématiques comme l’histoire, la mobilité douce, le tourisme culturel, etc. » Un projet d’envergure de 1,4 millions d’euros financé à 65% par l’Union Européenne mais aussi par les nombreux partenaires précités, comprenant 13 territoires en Catalogne Nord et 12 en Catalogne Sud. Aude Vivès : « Nous nous félicitons de ce projet qui valorise l’itinérance, le transfrontière, mais aussi un tourisme quatre saisons au cœur de la ruralité, un tourisme créateur de ponts entre entreprises, collectivités et territoires. »

Pyrénéesd Catalanes
Sous le ciel de Cerdagne © L’Escapade

Une plateforme opérationnelle

Opérationnelle depuis le 3 décembre 2021, la plateforme EPirEmed officiellement lancée en ce 17 janvier propose au futur voyageur une expérience immersive en quatre langues (catalan, espagnol, français, anglais) avec six onglets menant notamment aux routes thématiques, aux expériences touristiques transfrontalières ainsi qu’aux activités et services proposés. L’ensemble est repris dans l’onglet Accueil, qui met en avant les différents territoires et la construction de ces 17 routes thématiques et 34 expériences touristiques, incluant en sus des produits packagés créés en collaboration avec quatre agences de voyage françaises et six de Catalogne Sud. On peut ainsi se promener sur le site au gré de ces routes qui toutes invitent à se plonger dans un univers particulier : « Route des sources chaudes et du bien-être », « « Route du patrimoine architectural, historique et artistique », « Route des parcs et réserves naturelles », « Route de la boucle de la Cerdagne et du Capcir », « Route des stations de ski nordique et alpin », etc. ; autant de thématiques qui couvrent les territoires et paysages, la nature, les arts et traditions, l’histoire et patrimoine, la gastronomie et œnologie, le sport et santé, etc. Jocelyne Bonnet (CCI- Antenne de Saillagouse) : « Ces routes ont été créées pour que le client qui vient sur le site puisse choisir son itinéraire, ses prestations, et réserve ensuite directement auprès du prestataire associé. Il est ainsi libre de composer son séjour comme il l’entend, soit à la carte, soit en se servant des expériences touristiques et des produits déjà packagés par les agences de voyages partenaires. » Outre ces dernières, près de 700 (690 pour l’heure) entreprises et produits sont d’ores et déjà référencés, autant d’activités et services comprenant transporteurs, hébergeurs, producteurs, restaurateurs, bases de loisir, etc. A noter que l’application est également téléchargeable sur les téléphones mobiles et qu’un espace privé est à la disposition des professionnels qui peuvent ainsi s’inscrire sur le site et s’associer à la démarche, façon de montrer que le portail est un outil ouvert et en perpétuel développement.

MultiPass

Favoriser les mobilités douces

Parmi les points saillants d’EPirEmed, il faut souligner cette  volonté affirmée de favoriser la durabilité, notamment sous le prisme des mobilités douces, une volonté incarnée par Albert Tortajada Flores, directeur du développement international des Ferrocarrils de la Generalitat de Catalunya, chef de file du projet côté Catalogne Sud, qui s’est également exprimé lors de la conférence de presse pour rappeler combien ce projet visait aussi à permettre un tourisme plus intégré entre Pyrénées-Orientales et Catalogne du Sud. « Nos priorités restent de développer un tourisme qui favorise les mobilités douces et ce, en toutes saisons, 365 jours par an, en favorisant un tourisme rural qui propose des alternatives pour se déplacer de façon plus soutenable tout en valorisant les produits transfrontaliers. Les objectifs du projet européen étaient de réaliser huit routes thématiques transfrontalières intégrant sport, culture, bien-être, restauration, nature… ; finalement nous avons 17 routes, plus du double, avec des champs d’intérêts élargis. » Au sein de ces 17 routes, la « Route des voies ferrées de montagne » permet de connaitre les possibilités de déplacement en train de chaque côté de la frontière, avec des informations sur la route, des références géographiques, mais aussi des activités recommandées à l’image des cinq trains historiques ou emblématiques de la région que sont le Tren Del llacs (train des Lacs), le Tren del Ciment (Train du ciment), le chemin de fer du Vall de Nuria, le Train Rouge et le célèbre Petit Train Jaune aussi surnommé « le Canari ».

Pour un tourisme durable de la Cerdagne à la Catalogne Sud 

Outil principal de promotion et de valorisation d’EPirEmed, la plateforme est donc désormais le trait d’union essentiel d’une volonté transfrontalière de proposer des produits touristiques durables et de qualité. Bernard Fourcade (ADE Pyrénées Méditerranée Invest) : « Nous souhaitons développer un tourisme rural et de montagne avec des alternatives de transport durables et des produits de qualité. » Sur l’onglet d’accueil du portail, quatre mots clés rappellent ainsi les valeurs partagées du projet, centré autour de la Durabilité, du Territoire, de l’Ecotourisme et de la Personne. En ce sens, on trouve sur le site de nombreuses possibilités d’itinérances douces, autant de randonnées et d’invitation à partir à la rencontre de la nature, mais aussi de routes centrées sur les réserves naturelles, les parcs, les sommets emblématiques. Un projet qui aura aussi permis de renforcer les liens et la solidarité des deux côtés de la frontière. Jocelyne Bonnet : « Grâce à ce projet, nous avons appris à travailler ensemble et avons mieux saisi les différences culturelles et les coutumes de chacun de nos pays. Et c’est une des  réussites les importantes à mes yeux, le fait que ce partenariat nous ait permis de mélanger nos cultures et de créer du lien entre nous, une coopération harmonieuse qui facilitera sûrement de futurs projets. »

Cerdagne
Paysage de Cerdagne © L’Escapade

D’ores et déjà, il est possible de réserver des expériences et produits en ligne, avec quelques 1500 clics enregistrés avant même le lancement officiel (la plateforme étant en ligne étant opérationnel depuis le 3 décembre), un signe de bon augure pour le futur puisqu’elle est dorénavant appelée à être largement médiatisée. Et demain ? L’idée est de poursuivre toujours et encore son développement. Bernard Fourcade : « Pour l’heure, près de 700 activités sont répertoriés mais nous souhaitons que cela continue, avec la possibilité pour les professionnels de s’inscrire afin incorporer le maximum de prestataires. Certes, le projet européen s’achève en février, mais l’idée est que le site poursuivre son développement. Il faut semer, trouver de nouvelles idées, pour que de nouvelles formes de tourisme soient sans cesse réinventées sur nos territoires. »

—————————– Aller plus loin ——————-

Pour s’inscrire : site www.epiremed.eu, rubrique zone privée, mail, mdp, questionnaire.

Partenaires dEPirEMed. : Office de Tourisme intercommunal Aspres-Thuir ; Consell Comarcal de la Cerdanya ; CCI Pyrénées-Orientales ; Ferrocarrils de la Generalitat de Catalunya ; Consell Comarcal del Ripollès ; Departament d’Empresa i Treball ; Agencia Catalana de Turisme ; Perpignan Méditerranée Tourisme ; Turisme Rural Girona ; Pyrénées Méditerranée Invest ; Pyrénées-Orientales Tourisme ; Communauté de Communes du Vallespir ; Office de Tourisme Intercommunal Pyrénées Méditerranée ; Turalcat.

Le projet a été cofinancé à hauteur de 65% par le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER) dans le cadre du Programme Interreg V-A Espagne-France-Andorre (POCTEFA 2014-2020). L’objectif du POCTEFA est de renforcer l’intégration économique et sociale de l’espace frontalier Espagne-France-Andorre. Son aide est concentrée sur le développement d’activités économiques, sociales et environnementales transfrontalières par le biais de stratégies conjointes qui favorisent le développement durable du territoire. 


Lancement de la plateforme EPirEMed : pour un tourisme intégré au cœur des Pyrénées catalanes | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Geneviève Clastres
Auteur et journaliste indépendante spécialisée sur le tourisme durable et le monde chinois, Geneviève Clastres est également interprète et représentante de l'artiste chinois Li Kunwu. Collaborations régulières : Voyageons-Autrement.com, Monde Diplomatique, Guide vert Michelin, TV5Monde, etc. Dernier ouvrage "Dix ans de tourisme durable". Conférences et cours réguliers sur le tourisme durable pour de nombreuses universités et écoles.
Facebook

Partagez cet article

Une autre façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est aussi de partager cet article. Merci d'avance 😉

Découvrez nos abonnements

Une réponse à Lancement de la plateforme EPirEMed : pour un tourisme intégré au cœur des Pyrénées catalanes

  1. Serge STRIPPENTOIR a commenté:

    Très belle initiative qui « revisite » de façon originale et intéressante le territoire d’un « pays » et ses acteurs.
    L’idée mérite d’être suivie par bien d’autres territoires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Le goût du beau - Edito Voir au-delà des apparences, au-delà des réalités, saisir des parcelles de beauté à l’envers des images, sans oublier que le beau peut aussi être un geste, une intention, un positionnement....

Lancement de la plateforme EPirEMed : pour un tourisme intégré au cœur des Pyrénées catalanes Doté d’importants fonds européens et porté depuis des années par les Pyrénées catalanes, le projet transfrontalier...

promotion partenaire feuille de chou

DANS LE DOSSIER VOYAGEONS-AUTREMENT :
Le goût du beau - FDC#10

carte de toutes les partenaires de voyageons-autrement voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda