#TourismeDurable

Le coup de foudre des jeunes pour les voitures sans permis

| Publié le 30 juin 2021 • Mis à jour le 30 juin 2021 à 16h29
Thèmatique :  Innovation 
         

Oubliez l’image d’Epinal de la voiture sans permis ringarde et largement associée au retrait de permis pour cause d’alcoolisme… En quelques années, la clientèle de la « voiturette » ou plutôt du quadricycle léger a littéralement fait un bond dans le temps, passant à toute allure d’une population plutôt rurale et âgée à un public d’adolescents ! Décryptage d’un nouveau boom automobile. 

Les voitures sans permis - Ici la Ligier-JS50-Sport-Ultimate - plaisent de plus en plus aux jeunes © Groupe Ligier
La Ligier-JS50-Sport-Ultimate plait de plus en plus aux jeunes © Groupe Ligier

Une propagation par le Sud

« L’engouement des jeunes pour les voitures sans permis vient probablement d’Italie où près de  100 % des ventes concerne une population de jeunes. La tendance a dû traverser la frontière et gagner le sud-est de la France avant de s’étendre sur l’ensemble du territoire », constate Aurélie Geber, responsable communication du Groupe Ligier – qui s’est rapproché de l’un de ses concurrents, Microcar, en 2007 -, leader européen du marché du QL (Quadricyle Léger) en Europe. Il n’y a qu’à se balader dans les rues chics du 8ème arrondissement de Marseille pour constater que les voitures sans permis aux looks de plus en plus modernes et aux couleurs punchy circulent de plus en plus, avec au volant, des jeunes dont le dress code est clairement représentatif d’une jeunesse dorée marseillaise. 

Conduire dès 14 ans

Dans une ville comme Marseille, la taille des QL constitue en effet un atout certain pour se garer facilement et presque n’importe où. Mais il ne s’agit pas de son seul avantage. « Depuis 2014, la législation a revu à la baisse l’âge d’obtention du permis AM – ancien BSR –, le descendant de 16 à 14 ans, ce qui a sans doute contribué au rajeunissement de la clientèle des QL« , analyse Aurélie. Il suffit en effet d’avoir un permis AM pour pouvoir conduire une voiture sans permis et pas mal de parents préfèrent cette option au scooter, qu’ils estiment beaucoup plus dangereux.

Montage de photos de voitures sans permis garées dans la ville d'Avranches, Manche.
Ouvrez les yeux et vous verrez de plus en plus de « voiturettes » garées un peu partout…
© Elisabeth Blanchet

Des très jeunes aux moins jeunes

Mais la mode de la voiture sans permis ne touche pas que les jeunes de milieux favorisés. « Il y a aussi des parents qui achètent des QL pour que leurs enfants puissent aller en stage ou en cours car ils ne peuvent pas forcément les accompagner et parce qu’il n’y a pas forcément toujours de transports en commun », constate Kevin Guillot, concessionnaire de la marque AIXAM – rivale du du Goupe Ligier sur le marché des QL – à Avranches dans la Manche.

Le parking rempli du concessionnaire AIXAM, Avranches Sans Permis.
Sur le parking d’Avranches Sans Permis, les voitures sans permis à vendre partent aussi vite qu’elles rentrent © Kevin Guillot

« La clientèle jeune ne se limite pas aux 14-18 ans, ajoute Aurélie, il y a aussi toute une population qui a choisi de ne pas passer passer le permis comme les gens qui habitent dans les grandes villes et ont entre 25 et 40 ans. Surtout depuis la COVID, ils ont un besoin de mobilité individuelle et le QL est parfaitement adapté à leurs besoins« . Enfin, le fait de pratiquer la conduite avant de passer le « vrai permis » est aussi un atout et permet de prendre de l’avance sur les autres et d’avoir sans doute besoin de moins de leçons. 

Portrait du responsable d'Avranches Sans Permis, concessionnaire de la marque de voitures sans permis, AIXAM, Avranches, Normandie.
Kevin Guillot, responsable du magasin Avranches Sans Permis, concessionnaire AIXAM
© Elisabeth Blanchet

Des chiffres plus que parlants

Les chiffres corroborent tous ces avantages. En effet, alors qu’en 2017, la clientèle jeune de Ligier-Microcar représentait entre 7 et 8% du marché, elle atteignait 30% en 2020. Une hausse spectaculaire qui a conduit le Goupe Ligier à ajuster sa production en augmentant les cadences et en sortant des modèles adaptés comme la Ligier JS50 Sport Ultimate particulièrement prisée par les jeunes et la Microcar M.Go X, « de style SUV, au look baroudeur, plutôt destinée aux moins jeunes et appréciée pour son côté pratique », révèle Aurélie. Mais la présence de plus en plus importante de voiturettes sur la route ne fait-elle pas augmenter le nombre d’accidents ? « Les quadricycles légers sont les moyens de locomotion pour lesquels l’accidentologie corporelle est la plus faible« , rassure Aurélie. Autre chiffre intéressant : la faible consommation de carburant. Selon le groupe Ligier, les voitures sans permis sont légères et ne consomment que 3 litres au 100 en moyenne en diesel . Aurélie mentionne aussi un éventuel passage à l’électrique : « Pour l’instant, le groupe Ligier maîtrise la technologie mais nous ne l’appliquons qu’à notre flotte professionnelle. C’est en cours pour les QL mais pas encore pour tout de suite. Il reste à avancer côté équipement de bornes de recharge et côté batteries ».

Publicité pour le modèle Microcar M.GO.X du groupe Ligier Microcar, destiné à une clientèle des 25-40 ans.
Modèle Microcar M.GO.X au style plus baroudeur que le modèle Sport de Ligier
© Groupe Ligier

Des prix similaires aux voitures avec permis

Attention : petite voiture n’est pas synonyme de petit prix. « Pour un modèle neuf Ligier ou Microcar, il faut compter entre 8 000 et 16 000 euros« , dévoile Aurélie. Une fourchette similaire aux prix d’une voiture normale avec permis. Ce qui peut surprendre, mais il est important de savoir que le groupe Ligier produit autant de véhicules en un an que Renault en une journée ! En tout cas, le marché évolue de manière spectaculaire : en septembre 2020, le groupe Ligier a vendu 49% de plus de QL qu’en septembre 2019. Quant aux assurances, comme la MAAF, elles commencent à murir le sujet et ont entamé des réflexions avec les leaders du marché de la voiture sans permis. Encore frileuse il y a quelques années, elles se sont rendues compte que le marché était en plein boom, avec une faible accidentologie. 


Le coup de foudre des jeunes pour les voitures sans permis | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Elisabeth Blanchet
Ancienne prof de maths, je me suis reconvertie dans le photo journalisme en 2003 à Londres où je vivais. J’ai travaillé pour différents magazines dont Time Out London et j’ai développé des projets à longs termes dont un sujet les préfabriqués d’après-guerre, une véritable obsession qui perdure, les Irish Travellers -nomades Irlandais- dans le monde, les orphelins de Ceausescu - je suis des jeunes qui ont grandi dans les orphelinats du dictateur depuis 25 ans -. Je voyage beaucoup et j’adore raconter des histoires en photo, avec des mots, en filmant, en enregistrant… Des histoires de lieux, de découvertes mais surtout de gens. Destinations de cœur : Royaume-Uni, Irlande, Laponie, Russie, Etats-Unis, Balkans, Irlande, Lewis & Harris Coup de cœur tourisme responsable : Caravan, le Tiny House Hotel de Portland, Oregon – Mon livre de voyage : L’Usage du Monde de Nicolas Bouvier – Le livre que je ne prends jamais en voyage : L’oeuvre complète de Proust à cause du poids – Une petite phrase qui parle à mon cœur de voyageur : « Home is where you park it »
FacebookTwitter

Partagez cet article

Une autre façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est aussi de partager cet article. Merci d'avance 😉

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voyage sélectionné par Voyageons-Autrement.com

Informations utiles pour voyager

États Généraux de la Transition du Tourisme en Montagne : vers un début de réponse collective ? Ces États Généraux, au travers des deux journées du 23 et 24 septembre, ont posé les bases de l'adaptation nécessaire...

Flânerie le long de la baie de Fundy Longue langue océanique qui sépare la Nouvelle Ecosse du Nouveau Brunswick, la baie de Fundy est une mer semi-fermée dont les immenses marées sont les plus fortes au monde. On...

Ils sont de plus en plus nombreux à voyager à vélo électrique trekking ! Aujourd’hui, avec l’apport de la technologie et le succès du VAE (vélo à assistance électrique), il devient même un nouveau compagnon...

24. Tri Comment évaluer l'engagement de développement durable des stations de montagne ? Comment évaluer Tri (DECHETS) ?...

Arawak : découvrez la vraie nature du Costa Rica… Découverte des merveilles naturelles du Costa Rica, intégrer dans votre parcours quelques étapes « solidaires », à la rencontre des acteurs locaux et d’une dimension...

Les campings Huttopia : responsables mais pas labélisés ! Fanny Kaufman, responsable des études pour Huttopia, présente des campings qui contrairement à bien des hébergeurs, ont fait le choix de s’engager dans...

voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda