#TourismeDurable
Demande d'envoi de la feuille de chou et inscription Newsletters

Pyrénées Business Summit, une journée transfrontalière pour innover

| Publié le 28 décembre 2021 • Mis à jour le 3 janvier 2022 à 8h21
         

Le 7 juillet 2021 se tenait à Bolquère le Pyrénées Business Summit autour d’un concept devenu réalité, celui de la Montagne Innovante. A travers la découverte de projets transfrontaliers à la fois économiques, touristiques et écologiques, d’échanges entre acteurs et d’ateliers, gros plans sur les enjeux et les attentes de cette journée organisée par la CCI Pyrénées Orientales, dans le cadre des projets européens CCI PIRINEUS II et EPIREMED. 

Dossier Pyrenees Business Summit - rencontres transfrontalières - CCIPO/EPIREME
Gare de Bolquère

Chercher l’expertise et l’excellence à proximité 

« Ce que nous essayons de faire à travers ces projets européens qui sont quand même des usines à gaz, c’est de les utiliser comme leviers pour animer les territoires », commence Françoise Delcasso Dejoux, coordinatrice des projets transfrontaliers CCI PIRINEUSMED II et EPirEmed à l’antenne CCI de Saillagouse au début de la journée « Pyrénées Business Summit » dans la charmante petite ville de Bolquère en Cerdagne. « A travers le premier projet CCI PIRINEUSMED démarré en 2016, avec les CCI de Gérone, d’Andorre et de Lerida, nous avons créé des réseaux et des flux transfrontaliers pour animer ces territoires et permettre aux gens de se connaître« , poursuit-elle. L’idée étant de chercher et dénicher l’expertise à proximité « plutôt que d’aller chercher un spécialiste à Lyon par exemple« . 

Dossier Pyrenees Business Summit - rencontres transfrontalières - CCIPO/EPIREME
Françoise Delcasso Dejoux présentent les enjeux de ces rencontres transfrontalières © Elisabeth Blanchet

Créons du réseau ! Faisons des affaires !

Fort du succès du projet CCI PIRINEUS MED, financé à 65% par le programme POCTEFA et par les fonds FEDER de l’UE, une suite du projet – CCI PIRINEUS MED II – a pu voir le jour en 2019 pour un financement de trois ans incluant, en plus des CCI initiales, celle d’Occitanie Pyrénées Méditerranée regroupant l’Ariège et la Haute-Garonne. « Toujours financé par le programme POCTEFA, nous nous sommes positionnés sur l’axe « innovation et compétitivité ». Nos objectifs consistent à augmenter la productivité et à favoriser la transition écologique et numérique. On travaille à la fois avec les professionnels, les territoires, les collectivités locales pour les aider dans leur développement et leur croissance« , précise Françoise. Des objectifs que les acteurs du projet espèrent atteindre en appuyant des projets individuels, l’innovation dans les entreprises et dans des projets pilotes. Elle précise aussi que le maillage continue, en particulier sur le territoire transfrontalier de Cerdagne Capcir « pour construire un territoire innovant et d’excellence et pour une montagne bienveillante, tout en s’inspirant d’autres expériences ailleurs »

Dossier Pyrenees Business Summit - rencontres transfrontalières - CCIPO/EPIREME
Un public attentif © Elisabeth Blanchet

Présentations, échanges, B2B et régalades

Le ton est donné, les présentations et les témoignages commencent autour de l’image de marque des Pyrénées, des enjeux du Cluster Sol Soleil autour la santé et du bien-être, du tourisme innovant vers de nouveaux modèles comme le co-living et le co-working, du sport de haut niveau comme vecteur d’activités, de projets collaboratifs liés aux énergies renouvelables, du succès de produits locaux et transfrontaliers comme la bière Le Pyrénéiste. Puis la matinée se solde par une séance de B2B pendant laquelle invités et participants du public échangent intensément sur leurs activités autour de tables hautes, cartes de visite et prospectus à l’appui. Les conversations se poursuivent ensuite à table où des spécialités locales régalent les convives. Les contacts et les « maillages » comme dit si joliment Françoise, s’affinent et se consolident. 

Echanges B2B © Elisabeth Blanchet

Le tour des 3 C, de nouveaux circuits de randonnée transfrontaliers pour 2022

Quelques cartes de visite en plus dans les poches et la tête pleine de projets divers et d’idées, les invités comme les participants reprennent place pour suivre les ateliers autour du projet EPireMEd, à savoir la création de circuits touristiques transfrontaliers, à mobilité douce, et favorisant le développement durable. « Il s’agit non seulement de s’orienter vers un tourisme durable qui devient une référence sur le territoire mais aussi de désaisonnaliser et diversifier l’offre touristique tout au long de l’année, et de monter un projet collectif qui ait des retombées sur tout le monde », explique Jocelyne Bonnet, chargée de développement économique à l’antenne de Saillagouse de la CCI. Anne-Sophie Argenty, fondatrice de l’agence réceptive de tourisme Feeling Pyrénées, prend le relai : « La randonnée est l’activité de pleine nature la plus pratiquée de la région, d’où le choix d’élaborer un tour. Pour l’instant, nous lui avons donné le nom de tour des 3 C pour Cerdagne, Capcir et Cerdagna, avec l’idée que si on raccroche avec le Conflent et le Canigou, on arrive au 4C ou 5C« . En collaboration avec Xavier Guiu, directeur de l’agence de voyage Discover Pyrénées, l’homologue de Feeling Pyrénées côté Catalan, et dans le cadre du projet EPireMEd, Anne-Sophie raconte comme le pré-projet de tour a pris forme début 2021 : « On s’est inspiré du grand tour du Mont-Blanc,  on est arrivé à 260 km de parcours avec un dénivelé accumulé de 1800 m sur tout le circuit. On est parti sur deux types de boucles : une pour le randonneur moyen et une pour les grands randonneurs avec un peu plus de dénivelé, on espère qu’elles seront en place pour l’été 2022« .

Dossier Pyrenees Business Summit - rencontres transfrontalières - CCIPO/EPIREME
Présentation du Tour des 3C © Elisabeth Blanchet

Tout en s’appuyant sur une carte, Anne-Sophie poursuit : « L’idée consiste à créer  un produit que les agences peuvent proposer ou que les randonneurs peuvent appréhender tout seuls. C’est très lourd à mettre en place, beaucoup n’y croient pas mais on va essayer de raccrocher tout le monde au fur et à mesure, en expliquant bien que c’est positif et qu’il faut y aller ». Ainsi, elle explique que le tour des 3 C regroupera le bureau des guides, les taxis pour les transferts de valises ou de gens, les bars, les hôtels restaurants, les petits commerces et les producteurs locaux, les professionnels du domaine du bien-être et les agences de voyage. « Il s’agit d’un produit « 3 saisons » avec des circuits modulables praticables de mai à octobre, des itinéraires incluant des visites de patrimoines, des routes à thèmes comme celle des bains d’eaux chaudes, du solaire etc », ajoute Anne-Sophie avant de préciser qu’au fil des circuits apparaitront des professionnels qui apporteront leurs spécificités. Cochant toutes les cases des objectifs du projet EPireMEd, ce tour des 3 C met l’eau à la bouche du public et des professionnels présents d’autant plus qu’il s’agit d’un modèle d’économie vertueuse pour l’ensemble du territoire.

Dossier Pyrenees Business Summit - rencontres transfrontalières - CCIPO/EPIREME
Bière Le Pyrénéiste © Elisabeth Blanchet

A l’issue de cette journée riche en partages et en découvertes dont ce dossier présente les points forts et quelques focus, Françoise Delcasso-Dejoux insiste sur l’idée de continuer à repérer, encourager et accompagner les projets innovants pour continuer à aller chercher des fonds. « On n’attend pas que les trains des appels à projets nous passent sous le nez », conclut-elle.  


Pyrénées Business Summit, une journée transfrontalière pour innover | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Elisabeth Blanchet
Ancienne prof de maths, je me suis reconvertie dans le photo journalisme en 2003 à Londres où je vivais. J’ai travaillé pour différents magazines dont Time Out London et j’ai développé des projets à longs termes dont un sujet les préfabriqués d’après-guerre, une véritable obsession qui perdure, les Irish Travellers -nomades Irlandais- dans le monde, les orphelins de Ceausescu - je suis des jeunes qui ont grandi dans les orphelinats du dictateur depuis 25 ans -. Je voyage beaucoup et j’adore raconter des histoires en photo, avec des mots, en filmant, en enregistrant… Des histoires de lieux, de découvertes mais surtout de gens. Destinations de cœur : Royaume-Uni, Irlande, Laponie, Russie, Etats-Unis, Balkans, Irlande, Lewis & Harris Coup de cœur tourisme responsable : Caravan, le Tiny House Hotel de Portland, Oregon – Mon livre de voyage : L’Usage du Monde de Nicolas Bouvier – Le livre que je ne prends jamais en voyage : L’oeuvre complète de Proust à cause du poids – Une petite phrase qui parle à mon cœur de voyageur : « Home is where you park it »
FacebookTwitter

Partagez cet article

Une autre façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est aussi de partager cet article. Merci d'avance 😉

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DANS LE DOSSIER VOYAGEONS-AUTREMENT :
Pyrenees Business Summit

voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda