#TourismeDurable
Demande d'envoi de la feuille de chou et inscription Newsletters

Feeling Pyrénées, une agence réceptive innovante et impliquée sur le territoire

| Publié le 31 décembre 2021 • Mis à jour le 3 janvier 2022 à 8h23
         

Depuis 2011, l’agence Feeling Pyrénées propose des séjours à la carte de randos en tous genres en groupes ou en individuels dans les Pyrénées Orientales.  Rencontre avec sa fondatrice, Anne-Sophie Argenty, très active dans la valorisation du territoire transfrontalier de Cerdagne, du Capcir et de la Cerdanya. Elle nous raconte son parcours et son implication locale. 

Dossier Pyrenees Business Summit - rencontres transfrontalières - CCIPO/EPIREME
© Feeling Pyrénées

De l’industrie aux séjours « à la carte » dans les Pyrénées

« J’ai beaucoup bougé. Après plusieurs années dans l’industrie puis dans l’import-export à Barcelone, je suis retournée au pays il y a une bonne dizaine d’années », commence Anne-Sophie Argenty, fondatrice et gérante de l’agence réceptive de voyage, Feeling Pyrénées. Originaire du village d’Osséja à proximité de la frontière, elle y est retournée en 2011 pour créer son entreprise. « J’en ai eu marre des grosses villes. Quand je vivais en Catalogne, j’organisais des weekends pour mes amis et ils me disaient : tu trouves toujours des petits coins qu’on n’aurait jamais trouvés sur internet ou autres, tu devrais creuser là-dedans ». Anne-Sophie s’exécute. Elle part un mois marcher au Népal et se souvient d’avoir rédigé sa lettre de démission dans l’avion du retour en pleins trous d’air ! « Je suis ensuite partie me former avec une agence réceptive andorrane tenue par une Hollandaise, spécialisée dans les séjours autocaristes pour les Allemands, les Belges et les Hollandais au printemps, en été et automne. Bref, un OVNI en Andorre car tout le monde travaillait l’hiver » ! Anne-Sophie lui trouve de nouveaux clients, développe des circuits en Cerdagne. En échange, la cheffe d’entreprise hollandaise la laisse facturer à travers son agence, le temps qu’Anne-Sophie fasse ses armes.

Dossier Pyrenees Business Summit - rencontres transfrontalières - CCIPO/EPIREME
© Feeling Pyrénées

L’appli Kamino Guide pour des séjours « liberté« 

Un an plus tard, Anne-Sophie monte sa propre agence et se spécialise dans des séjours à la carte, ses clients sont à 95% des groupes. Elle s’associe ensuite à un accompagnateur de montage, habitué à faire du séjour pour un hôtel qui vient de fermer ses portes. « Il s’est retrouvé seul avec une clientèle qui avait envie de séjours. On a donc créé des brochures spécial randos – pures, à thèmes ou axés sur le patrimoine par exemple -. Puis on a dérivé vers la clientèle autocaristes séniors entre ici et la mer et entre la partie française et espagnole« , poursuit la jeune quarantenaire qui souhaitait aussi organiser des séjours « liberté » mais qui n’arrivait pas à répondre aux attentes des clients enclins à ce type de séjours : « Le GPS ne nous satisfaisait pas, on cherchait une solution un peu plus enrichissante pour le visiteur qui lui donne aussi envie de revenir.

Dossier Pyrenees Business Summit - rencontres transfrontalières - CCIPO/EPIREME
Séjour Bien-être et Randonnée en Pyrénées Orientales – Yoga – Pilates © Feeling Pyrénées

En 2019, on a entendu parler de l’application Kamino Guide. Sur cette appli, ce qui est intéressant, c’est qu’il y a la partie publique avec des circuits gratuits sous forme de « topo guides » mais il y a aussi des licences pro », explique Anne-Sophie avant de développer le principe de fonctionnement de l’appli. Avec sa licence pro, elle propose des séjours en liberté de gîtes en gîtes, des circuits qui restent sa propriété et ne sont pas visibles du grand public. « Ça me permet de valoriser mon offre et du coup, j’arrive à commercialiser des séjours pour les individuels. C’est à la fois un outil de travail et de valorisation du territoire grâce aux topo-guides« , précise-t-elle. 

Dossier Pyrenees Business Summit - rencontres transfrontalières - CCIPO/EPIREME
Stage Enduro Feeling Pyrénées

Contribuer à l’esprit « montagne innovante« 

A propos de valorisation du territoire, Anne-Sophie est particulièrement impliquée puisqu’elle contribue activement à l’élaboration du projet du Tour des 3 C, des circuits de randonnées transfrontaliers en Cerdagne, Capcir et Cerdanya – d’où l’appellation provisoire de Tour des 3 C -, financé par le projet européen EPireMEd. « Je travaille main dans la main avec l’agence de voyage Discover Pyrénées qui fait quasiment la même chose que moi de l’autre côté de la frontière« , révèle Anne-Sophie en insistant sur l’aspect transfrontalier du tour et en enchaînant sur les caractéristique du projet : un parcours de 260 km et de 1800 m de dénivelés, inspiré du Grand Tour du Mont-Blanc et qui devrait se décliner en deux boucles, une pour les randonneurs moyens, l’autre pour les plus avertis.

Dossier Pyrenees Business Summit - rencontres transfrontalières - CCIPO/EPIREME
© Feeling Pyrénées

Anne-Sophie, tout comme son collègue Xavier Guiu de Discover Pyrénées voit ce tour dont les boucles devraient voir le jour dès l’été 2022, comme un tout : « L’idée, c’est de créer un produit que les agences peuvent proposer ou que le randonneur peut utiliser tout seul, un produit de mobilité douce qui se décline sur les saisons de printemps, d’été et d’automne, transfrontalier et de circuits modulables qui pourront être à thème« . Au-delà, elle parle aussi de produit d’économie vertueuse, qui permet aussi de regrouper et de fédérer les professionnels concernés : producteurs locaux, hébergeurs, restaurateurs, guides et autres acteurs du tourisme local. 

Dossier Pyrenees Business Summit - rencontres transfrontalières - CCIPO/EPIREME
© Feeling Pyrénées

Feeling Pyrénées, une agence réceptive innovante et impliquée sur le territoire | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Elisabeth Blanchet
Ancienne prof de maths, je me suis reconvertie dans le photo journalisme en 2003 à Londres où je vivais. J’ai travaillé pour différents magazines dont Time Out London et j’ai développé des projets à longs termes dont un sujet les préfabriqués d’après-guerre, une véritable obsession qui perdure, les Irish Travellers -nomades Irlandais- dans le monde, les orphelins de Ceausescu - je suis des jeunes qui ont grandi dans les orphelinats du dictateur depuis 25 ans -. Je voyage beaucoup et j’adore raconter des histoires en photo, avec des mots, en filmant, en enregistrant… Des histoires de lieux, de découvertes mais surtout de gens. Destinations de cœur : Royaume-Uni, Irlande, Laponie, Russie, Etats-Unis, Balkans, Irlande, Lewis & Harris Coup de cœur tourisme responsable : Caravan, le Tiny House Hotel de Portland, Oregon – Mon livre de voyage : L’Usage du Monde de Nicolas Bouvier – Le livre que je ne prends jamais en voyage : L’oeuvre complète de Proust à cause du poids – Une petite phrase qui parle à mon cœur de voyageur : « Home is where you park it »
FacebookTwitter

Partagez cet article

Une autre façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est aussi de partager cet article. Merci d'avance 😉

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DANS LE DOSSIER VOYAGEONS-AUTREMENT :
Pyrenees Business Summit

voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda