#TourismeDurable
Demande d'envoi de la feuille de chou et inscription Newsletters

Cluster Sol Soleil, développer le tourisme santé-bien-être

| Publié le 29 décembre 2021 • Mis à jour le 3 janvier 2022 à 8h22
         

Créé en 2012 pour générer de l’activité économique autour du tourisme, de l’alimentation, du sport, du développement durable et de la santé bien-être, le Cluster transfrontalier Sol Soleil se recentre sur cette dernière activité depuis 2016. Ramon Treserras, directeur du Cluster revient sur son histoire et développe ses nouvelles ambitions autour du tourisme de santé. 

Dossier Pyrenees Business Summit - rencontres transfrontalières - CCIPO/EPIREMED
Bolquère © Elisabeth Blanchet

Cluster, définition et actions

« Un cluster, c’est un groupement d’entreprises et d’institutions qui travaillent toutes ensemble pour générer des opportunité d’affaires », commence Ramon Treserras, directeur du Cluster Sol Soleil. Pour lui, tout débute en 2012 avec des rencontres entre différents acteurs des secteurs économiques liés au tourisme, à l’alimentation, au développement durable, au sport et à la santé-bien-être. « Le cluster, c’est un peu l’écosystème pour les mettre en contact et pour promouvoir les collaborations privées, publiques et surtout transfrontalières« , poursuit Ramon. Pour appuyer son propos, il revient sur la notion de cluster en pointant les différences avec une association : « Une association travaille sur la représentation et la représentativité. Un cluster, c’est un groupe d’acteurs et d’institutions qui ont des bonnes idées, qui sont souvent en concurrence mais qui travaillent bien et qui proposent des produits de qualité. Il s’agit de dynamiser le territoire par l’excellence ». Il insiste aussi sur la notion de proximité, de territoire, et, bien sûr, d’innovation et de promotion de cette dernière pour attirer de nouveaux clients.  

Dossier Pyrenees Business Summit - rencontres transfrontalières - CCIPO/EPIREMED
© Cluster Sol Soleil

La santé et le bien-être comme piliers principaux du cluster

« Quand on a commencé en 2012, on était surtout focalisé sur le tourisme mais en 2016, on a changé le paradigme en mettant l’accent sur la santé et le bien-être, l’un de nos 5 piliers qui sont en plus du tourisme, le développement durable, l’alimentation et le sport », raconte Ramon qui a vite réalisé le potentiel du territoire en terme de bienfaits sur la santé. « Nous nous sommes basés sur des indicateurs objectifs comme le nombre important d’heures d’ensoleillement pour les maladies psychologiques, le faible taux d’humidité et la quasi absence de pollution pour les maladies respiratoires, l’altitude pour les sportifs« , développe Ramon. Pour le cluster, l’idée est claire : faire de cette qualité de vie un atout économique des deux côtés de la frontière. « En 2018, on a donc créé deux associations, l’une en Espagne, l’autre en France pour des raisons administratives juridiques mais on fonctionne comme une seule organisation dans les mêmes bureaux« , ajoute le directeur du cluster. 

Dossier Pyrenees Business Summit - rencontres transfrontalières - CCIPO/EPIREMED
© Cluster Sol Soleil

Le tourisme de santé, un tourisme d’avenir et innovant

« Ici, il y a 3 000 heures d’ensoleillement par an. Dès l’après-guerre, des établissements de soins ont été construits en lien avec la tuberculose. Aujourd’hui, on a des publics qui sont de plus en plus malades car ceux qui le sont moins peuvent être hospitalisés chez eux. Les pathologies aussi ont évolué. De plus en plus sont liées au social ou à des mauvais comportements, des problèmes de surpoids, de diabète« , ajoute Françoise Delcasso Dejoux, coordinatrice des projets transfrontaliers CCI PIRINEUSMED II et EPireMEd, avant de rappeler le but du cluster : développer une économie autour de ces atouts climatiques et des infrastructures de santé et de bien-être déjà présentes. Ramon donne d’ailleurs l’exemple de la clinique du souffle La Solane. Spécialisée dans la réhabilitation respiratoire des malades chroniques, elle les oriente vers des changements de comportement qui vont améliorer leurs conditions de vie.

Dossier Pyrenees Business Summit - rencontres transfrontalières - CCIPO/EPIREMED
© Cluster Sol Soleil

« On a aussi monté un programme post-COVID ou COVID long individualisé. Depuis octobre 2020, entre 40 et 50 patients ont fait un séjour à la clinique », ajoute Ramon pour qui le tourisme de santé est un tourisme innovant et d’avenir : « Je pense qu’il y a des choses à construire, des gens qui peuvent venir dépenser de l’argent dans nos régions pour les découvrir et se faire soigner en même temps ». En plus de ses 98 lits, la clinique propose aussi 5 places en hospitalisation de jour et organise des activités culturelles dans la région le weekend. « On a aussi travaillé pas mal dernièrement avec l’hôpital transfrontalier dans l’idée de créer des parcours de soins et d’examens, on a parlé d’unité respiratoire transfrontalière, il y a des savoir-faire de chaque côté et le but c’est de les mettre en commun« , conclut Ramon.

Dossier Pyrenees Business Summit - rencontres transfrontalières - CCIPO/EPIREMED
© Cluster Sol Soleil

Du tourisme santé toute l’année

Dans l’optique de continuer à créer un écosystème « pour que tout le monde soit dans la même dynamique », le Cluster Sol Soleil va travailler sur un nouveau projet depuis la septembre 2021 : créer un catalogue pour attirer des clients sportifs, amateurs ou professionnels, français ou étrangers, qui viendraient dans la région pour se préparer à des épreuves ou s’entrainer. « Nous aimerions aussi arriver à atteindre le marché des séniors qui peuvent voyager toute l’année. C’est important de sortir du paradigme tourisme et ski« , insiste Ramon. Il est aussi question de développer les concepts de coliving et de coworking et d’attirer de nouvelles entreprises. « Enfin, nous avons un projet pilote qui devient réalité cette année : faire du territoire Cerdagne Capcir une destination éco-santé avec des ressources pour développer des activités touristiques toute l’année. On est en train de créer un catalogue autour de ce concept », termine Ramon en précisant qu’il s’agit toujours de continuer et d’avancer, toujours dans une volonté d’excellence. 


Cluster Sol Soleil, développer le tourisme santé-bien-être | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Elisabeth Blanchet
Ancienne prof de maths, je me suis reconvertie dans le photo journalisme en 2003 à Londres où je vivais. J’ai travaillé pour différents magazines dont Time Out London et j’ai développé des projets à longs termes dont un sujet les préfabriqués d’après-guerre, une véritable obsession qui perdure, les Irish Travellers -nomades Irlandais- dans le monde, les orphelins de Ceausescu - je suis des jeunes qui ont grandi dans les orphelinats du dictateur depuis 25 ans -. Je voyage beaucoup et j’adore raconter des histoires en photo, avec des mots, en filmant, en enregistrant… Des histoires de lieux, de découvertes mais surtout de gens. Destinations de cœur : Royaume-Uni, Irlande, Laponie, Russie, Etats-Unis, Balkans, Irlande, Lewis & Harris Coup de cœur tourisme responsable : Caravan, le Tiny House Hotel de Portland, Oregon – Mon livre de voyage : L’Usage du Monde de Nicolas Bouvier – Le livre que je ne prends jamais en voyage : L’oeuvre complète de Proust à cause du poids – Une petite phrase qui parle à mon cœur de voyageur : « Home is where you park it »
FacebookTwitter

Partagez cet article

Une autre façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est aussi de partager cet article. Merci d'avance 😉

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DANS LE DOSSIER VOYAGEONS-AUTREMENT :
Pyrenees Business Summit

voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda