#TourismeDurable
Demande d'envoi de la feuille de chou et inscription Newsletters

Moab : aux portes de l’Aventure…

| Publié le 19 décembre 2021 • Mis à jour le 21 décembre 2021 à 14h30
Thèmatique :  Espaces protégés   Routes du Monde   Territoire 
         

Comme son nom l’indique, Moab est un lieu un peu étrange, sauvage, dépouillé et surtout… grandiose ! On y arrive de Denver, à l’Est ou de Salt Lake City, au Nord. A moins que cheminant depuis l’Ouest et Vegas, l’on ne se soit d’abord rincé les yeux en admirant le fabuleux couple Yin/yang local : Grand Canyon & Monument Valley…

Et même en arrivant du Sud d’ailleurs, par Dallas, Texas, ça le fait très bien. Surtout si l’on est passé par la demande d’Esta US. Quoi qu’il en soit, pour ceux qui souhaitent sentir sur leur peau le souffle à la fois puissant et subtil de l’Ouest Rouge, tous les chemins mènent à Moab. N’allez pas vous imaginer quelque ville surgie au milieu de nulle part. Dans l’Utah, 90% des habitants demeurent dans la capitale, au cœur de l’immense plaine de Salt Lake City la bien-nommée. Le reste de l’état, toute sa partie sud notamment, de chaque côté du Colorado, est laissée à l’entière disposition des amateurs de paysages martiens : sculptures monumentales de roches rouges à l’infini… Avec, parsemées ça et là à la croisée des chemins de petites bourgades sans prétention mais non dénuées de charme, surtout quand les constructions de bois prédominent. Comme Moab donc où – Amérique oblige – c’est à l’extérieur, dans leurs jardins, que les boutiques de souvenirs et autres curiosités entassent leurs superbes troncs d’arbre fossilisés et autres témoignages de notre très lointain passé.

arche de pierre

Le triomphe de l’arc

Sur les plaques américaines, l’Utah est symbolisé par une arche de pierre. « Arches » étant en effet l’un des parcs naturels de cet état, état le plus riche sans doute du pays en paysages minéraux impossibles. Comme son nom l’indique, situé à quelques encablures de Moab, Arches regorge d’arches de pierre naturelles arquant leur sourcil minéral sur fond de chaos rocheux. Des petits, des moyens et même un immense, transperçant toute la falaise. L’érosion s’est bien amusée. A quelques kilomètres de là, vous empruntez une petite route qui ne paye pas de mine pour aller rayonner dans Canyonland, autre parc dont le nom même, cette fois encore, dit tout le mystère. En grimpant à Island in the sky, la falaise du Roi Lion, mais aussi celle de Telma et Louise, au lever ou au coucher du soleil, vous resterez scotché face à ce parterre de canyons dans des canyons dans des canyons… géométrie fractale hypnotique s’étalant à l’infini sous vos yeux et vous faisant comprendre sans ambiguïté pourquoi vous avez fait tout ce chemin… Et à Horseshoe Bend, vous vous exclamerez forcément de plus belle face au superbe méandre du Colorado qui, vous apercevant, décide net de faire demi-tour et tisse sa boucle en épingle à cheveux deux cents mètres en contrebas.

Horseshoe bend

Utah : l’état de Grâce…

Les amateurs d’histoires indiennes et de Blueberry effectueront un petit détour plein sud par les falaises de Mesa Verde et leurs fameuses mesa qui abritent sous d’immenses porches de pierre les villages des premiers Indiens, les Anasazi. En mettant au contraire le cap au nord, puis en virant à l’ouest, vous serez bientôt rendus à Bryce Canyon, le chouchou des Frenchies, une pépinière de cheminées de fée rouges et ocres, merveille absolue où déambuler longuement, à pied ou à cheval tant qu’à la jouer locale. Et puis retour sur Moab, camp de base et capitale de l’outdoor, qui s’est récemment tournée vers la durabilité. Randos, VTT, escalade, chevauchées, rafting, camping, c’est par ici que cela se joue. Nous, on voulait l’immersion into the wild, dans les grands espaces ; alors on a opté pour 4 jours de descente du Colorado sauvage, entre Moab et le lac Powel, dans les paysages incroyables et les sinuosités sans fin de Canyonland qu’on avait abondamment admirées… d’en haut !

Into the wild

D’en bas, c’est tout aussi impressionnant, surtout sur votre raft qui file entre les falaises. Deux gros boudins de caoutchouc, une plate-forme centrale, des sacs étanches et vous. Le soir, vous bivouaquez sur une plage de sable blanc, face aux falaises du Colorado qui s’enflamment. Vous êtes à 50km de la première route goudronnée, 70 du premier village. Un aigle survole le camp tandis que le guide vous parle de l’intelligence étonnante des corbeaux (« raven ») qui guettent votre absence pour venir ouvrir vos cartons et piller les réserves. La journée, vous vous êtes baignés, avez randonné vers des ruines, des troncs pétrifiés, des paysages lunaires… Et vous vous sentez incroyablement bien ; ce que vous vivez est unique (on n’a croisé que deux autres radeaux et trois kayaks en 4 jours : au mois d’août ! alors même que les chambres du parc Yellowstone se réservent un an à l’avance !). Bien sûr, tout ce que vous avez vu avant était magnifique, somptueux, mais là, vous êtes définitivement Ailleurs. Surtout quand, au milieu de la nuit, un orage comme dans les films déchire le ciel, braque son flash sur l’étonnant décor de western qui vous entoure et secoue vos tentes sans ménagement. Frisson garanti… Côté rapides, selon la saison, vous pouvez juste faire mumuse ou bien vous faire vraiment peur… au choix.


Moab : aux portes de l’Aventure… | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Jerome Bourgine
Ecrire et voyager. Voyager et écrire... Depuis 50 ans.
Facebook

Partagez cet article

Une autre façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est aussi de partager cet article. Merci d'avance 😉

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Virée mythique au Costa Rica, le pays durable de la "Pura Vida" Le Costa Rica, “pays aux habitants les plus heureux du monde”, “la petite Suisse d’Amérique Latine”, “la Mecque de l’écotourisme”, “la nation sans...

Et si on filait vers les states en V.O ? Bientôt les vacances d’été pour les plus jeunes, et avec elles, le temps des premières découvertes ici ou ailleurs. Alors, pour les chanceux qui filent vers d’autres contrées...

Californie, patrie des parcs naturels ! Il existe en Californie neuf parcs nationaux dont certains fort célèbres (Yosemite, Death Valley, Séquoia..), mais cela ne doit pas faire oublier que le « Golden State » abrite...

Moab : aux portes de l’Aventure... Comme son nom l’indique, Moab est un lieu un peu étrange, sauvage, dépouillé et surtout... grandiose !...

Pauline Dides-LeBoeuf, itinéraire d’une française à la Nouvelle Orléans… Originaire de Toulouse, Pauline Dides-LeBoeuf dirige l’Ecole Bilingue de la Nouvelle Orléans depuis huit ans. En 2012, elle a été élue...

Gouter à la « Pura Vida » avec Evaneos Au sein des 160 destinations proposées par EVANEOS, le Costa Rica se glisse à la troisième place. Plébiscité pour sa nature préservée, il est depuis longtemps le chef de...

promotion partenaire feuille de chou

carte de toutes les partenaires de voyageons-autrement voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda