#TourismeDurable

Affaire Pixelis : la version d’Olivier…

| Publié le 18 septembre 2015 • Mis à jour le 25 février 2016 à 7h27
Thèmatique :  Acteur associatif   Acteur privé   Bons plans   Coffrets / Cadeaux   Espaces protégés 
         

Pour fêter ses 20 ans, l’agence de création parisienne Pixelis* souhaitait offrir à ses collaborateurs un voyage pas comme les autres. Elle s’est, dans ce but, tourné vers Voyageons Autrement qui l’a mise en contact avec Sud Randos dont la proposition a été retenue, sans hésitation. Olivier, le directeur de Sud Randos nous explique ici le Comment du pourquoi ils ont été choisi et sur quelles valeurs se fondent leurs voyages.

CIMG16171

Voyageons Autrement : Olivier, pouvez-vous nous présenter Sud Randos et sa manière d’envisager le voyage ?…

Olivier : L’agence a été créée en 1981 sur l’idée d’emmener les personnes, en randonnées pédestres, dans des endroits qu’ils pourraient avoir du mal à découvrir seuls : territoires sensibles, protégés, parcs naturels… le Respect, du client comme du lieu qu’on lui fait découvrir, fondent toutes nos propositions et l’idée était également qu’au terme de son séjour, qui dure généralement une semaine, celles et ceux qui nous ont fait confiance ne se soient pas seulement déplacée d’un point A à un point B, mais aient effectué un réel cheminement, aient vécu le territoire, joui de ses richesses tout en donnant, à son tour, un petit coup de pouce à une économie locale rendue compliquée par l’accessibilité réduite de certains lieux. Enfin, il y a l’engagement dans la démarche écotouristique : 3 ans de travail de fond et d’efforts pour devenir la première association de tourisme labellisée CETD. Ce qui nous permet de mettre en avant, discrètement, mais de manière tangible : en les vivant ! les valeurs que nous partageons tous ici, les 3 salariés de l’agence, les guides free-lance comme nos divers prestataires et partenaires.

214-112_1217

VA : Quels territoires faites-vous découvrir ?

0 : Tout le sud du Massif Central, du Puy en Velay jusqu’aux Corbières, plus quelques séjours en Tunisie et au Maroc qu’on connait fort bien et où, en dépit de la crise actuelle, nous maintenons notre offre, par solidarité. Pour ces séjours accompagnés ou en liberté, on ne s’aventure que là où on se sent absolument pertinent, sans jamais empiéter sur les plates-bandes des copains. Si les gens nous demandent des choses « ailleurs » ou « différentes » (à VTT, par exemple), nous les adressons aux agences partenaires de notre réseau, Vagabondages*, 9 agences qui toutes, proposent le fruit du travail d’artisans, comme nous.

223-Aubrac_3

VA : Vous parlez d’artisanat, mais qu’est-ce qui vous différencie des grosses structures ?

O : Plusieurs choses. D’abord, nous produisons tous nos voyages nous-mêmes (que l’on retrouve d’ailleurs au catalogue de plus gros voyagistes). Ensuite, lorsque j’ai repris l’agence, il y a 5 ans, j’ai fait de la satisfaction du client notre priorité absolue et ai voulu que de la première seconde à la dernière, il soit en contact avec des personnes, que la dimension humaine soit privilégiée. Ensuite, nous travaillons avec de petites structures, incapables de remplir les conditions d’allotement (réservation d’un certain quota de chambres, à l’année) exigées par nombre de voyagistes plus importants. Tout le monde y gagne, le petit hôtelier qui ne pourrait vivre sinon, comme le client, mis au contact d’un établissement et d’hôtes plus authentique. De même, nos accompagnateurs, tous diplômés et locaux, ont été choisis pour leur capacité, non seulement à emmener les clients vers la rencontre intime d’un territoire et de ses habitants, mais aussi à être à l’écoute de l’autre. Une sensibilité qui leur fera adapter le voyage en continu et improviser en fonction des attentes de chacun, de la météo ou encore de ce qui se passe en chemin (je pense par exemple aux nombreux petits marchés d’été qui s’improvisent un peu partout chez nous). Cela confère à nos équipées une spontanéité très appréciée. Enfin, notre taille nous permet d’être plus souple et de nous adapter au plus près aux demandes qui nous sont faites pour tendre vers du sur-mesure absolu.

151-vercors_famille

VA : Ce qui s’est passé avec Pixelis…

A : Exactement. Quand nous avons reçu leur demande, accompagnée de son cahier des charges, nous nous sommes tous réunis pour voir ce que nous pourrions proposer au plus près, non seulement de ce qu’il souhaitaient vivre, mais également de l’ambiance recherchée qu’il avait su exprimer. Cela réclame davantage de travail, bien sûr, puisque cela revient à recréer un nouveau voyage, mais au final, quelle satisfaction quand on vous rappelle pour vous dire, comme ce fut le cas : « C’est exactement ce qu’on recherche ».

223-Aubrac_4

VA : On se trompe chez Voyageons Autrement ou l’humour fait partie intégrante des ingrédients que vous distillez dans votre production ? A consulter votre site, on en a l’impression toujours…

A : J’explique régulièrement à l’équipe que l’humour et le sourire n’enlève rien au professionnalisme. Les gens doivent se sentir en voyage dès le premier pas. Ils sont là pour le plaisir et le plaisir est une dimension essentielle du voyage. Rien de forcé, bien sûr, juste une « autre manière » de faire et vivre les choses. Tout comme la dimension « responsable » de nos voyages ; on ne l’affiche pas, on la vit et la partage, pour montrer qu’il est possible de voyager autrement, de manière plus respectueuse, que cela n’est aucunement une contrainte (même si, derrière, cela réclame deux fois plus de travail) et vous apporte des satisfactions fortes et profondes. Toutes choses qui semblent être appréciées à leur juste valeur au final si l’on en croit le taux de fidélité important dont nous bénéficions…

————— LIENS UTILES —————–
Sud Randos
http://www.sudrandos.com/
 Vagabondages
http://www.vagabondages.com/
Pixelis
http://www.pixelis.fr/


Affaire Pixelis : la version d’Olivier… | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Jerome Bourgine
Ecrire et voyager. Voyager et écrire... Depuis 50 ans.
Facebook

Partagez cet article

Une autre façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est aussi de partager cet article. Merci d'avance 😉

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Les Trophées symboles de l'engouement pour le Tourisme Responsable Le mardi 30 septembre 2008, s'est déroulée la cérémonie de remise des Trophées du Tourisme Responsable 2008....

Trophées du Tourisme Responsable 2009 - Appel à candidature Cette 3ème édition, placée sous le signe de l'action et non plus de la seule sensibilisation sera présidée par Maud Fontenoy, la célèbre navigatrice sensible...

Rencontre avec Laurent Bourdenet, directeur de Chamina Depuis 40 ans, Chamina trace son « chemin », son « chamina » en occitan. Et si la société clermontoise spécialiste du voyage à pied n’est plus à présenter sur...

La grande itinérance est en marche ! une deuxième table-ronde s’est tenue à Paris le mercredi 8 avril à l’initiative de l’association « Sur le chemin de R.L. Stevenson », de la Grande Traversée des Alpes (GTA) et...

Focus sur le premier office de tourisme labellisé CETD de France Le 18 mars dernier se tenait la journée du tourisme solidaire organisée par l'IPAMAC, l'association regroupant les dix Parcs naturels du Massif Central....

Quand l'Histoire se conjugue avec le présent : la Chartreuse de Sainte Croix Un ancien monastère de CHartreux devenu village à la révolution, qui développe des trésors d'ingéniosité et de dynamisme pour le rendre...

DANS LE DOSSIER VOYAGEONS-AUTREMENT :
Le Massif Central 100% parcs naturels !

voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda