logo et baseline voyageons-autrement

Vélotourisme : Ensemble, c’est tout…

| 16 février 2015 • Mis à jour le 18.02.2015 à 9h16
Thèmatique :  Bons plans   Guides   Monde   Routes du Monde   Territoire   Vélotourisme 
         

Depuis le dossier que nous lui avons consacré il y a deux ans, le vélotourisme, réconciliant le voyageur avec la découverte naturelle, humaine et néanmoins « exotique » d’un territoire, ne cesse de marquer des points et de faire des émules. Mieux que cela : un même souffle fédérateur et coopératif semble animer la myriade d’acteurs pourtant très divers œuvrant à la réalisation de cette formidable vélodyssée collective…

Tout au long de l’année, à travers une vingtaine d’articles et de reportages, Voyageons Autrement vous conduira à la rencontre des acteurs et destinations proposant les plus beaux voyages à vélo.

ban_dossier_velo_VA

Les parrains de notre édition 2015 – cliquez sur les noms pour visiter leurs sites

En introduction de ce dossier : un petit état des lieux d’un chantier en pleine effervescence. Ou comment la petite reine est en train de devenir grande… »

Une affaire qui roule !

«En pleine forme ! », « Plutôt bien », « ça roule ! ». A la question : « Comment se porte le vélotourisme français ? » pas un acteur pour faire résonner de fausse note ; certains même n’hésitent pas à parler de « vraie synergie » ou de « puissante dynamique d’entraînement ». Autant de messages d’accueil qui, deux ans après notre première enquête, donne très envie d’y retourner voir ce qui se passe… Des tas de choses nouvelles comme on va s’en rendre compte : réalisations, avancées, évènements, décisions…

Mais commençons par un petit rappel des faits, par ces briques de base, économiques autant qu’humaines qui garantissent la solidité de l’édifice et son développement réellement durable, bien au-delà des modes… Car le vélotourisme est non seulement une affaire qui roule, mais aussi qui rapporte !

Qui roule parce que le vélotourisme est bon pour l’environnement et bon pour la santé, mais surtout parce qu’il installe d’emblée le voyageur dans cette « expérience vécue d’un territoire », à la fois humaine (beaucoup de contacts) et « aventureuse » (milles petites anecdotes et surprises en cours de route) qui plaisent tant aujourd’hui. Résultat : la France, première destination touristique au monde est également la seconde destination vélotouristique. Chaque année, entre 8 et 9 millions de séjours « vélo »y sont vendus. Combien exactement ?… on le saura bientôt, car là aussi, les choses bougent : un Observatoire Economique du Tourisme à Vélo a été créé en 2014, qui publiera son premier baromètre officiel à la fin de l’année. En attendant, une chose est sûre : depuis cinq ou six ans, la tendance est à une croissance constante !

Engrenage vertueux…

Parce que la demande augmente bien sûr, mais surtout parce que l’offre suit et est en mesure de la satisfaire : infrastructures, aménagements, relais, accueil… les territoires, boostés par l’équation miraculeuse : « 1€ investi dans l’infrastructure de voies cyclables touristiques = 1€ de retombées économiques locales » ont tous enfourché leur bicyclette. «95% des collectivités locales ont aujourd’hui une politique vélo, résume Camille Thomé chez DRC (Départements & Régions Cyclables). Une association « facilitatrice de mobilité à vélo » qui apporte son expertise en matière d’aménagement cyclable mais aussi, grâce à un travail collégial de collecte d’informations exemplaire sera en mesure de mettre à disposition de tous son Observatoire des Pratiques dès le mois de juin prochain. Chaque kilomètre aménagé revenant à 150.000 € en moyenne, il ne s’agit pas d’improviser.

578 km ont ainsi été aménagés en 2014 pour 5000 en tout au cours des 5 dernières années. Cela porte à 8000 km, soit 40%, la partie effective du fameux « Schéma National des Véloroutes et Voies Vertes », ce réseau national dédié au vélo qui devrait donc être finalisé dans moins de 10 ans. Pas mal. D’autant mieux que les « grands itinéraires » ou Eurovéloroutes, connectant notre pays au reste de l’Europe sont, eux, déjà réalisés à 60%. Comme cette fameuse Vélodyssée reliant l’Europe du Nord à l’Espagne en longeant la côte atlantique aujourd’hui achevée aux trois quarts grâce à l’inauguration récente de la portion Roscoff – Hendaye.

Tous ensemble, tous ensemble !

20.000 personnes et 80 délégations locales se sont ainsi fédérées et travaillent ensemble au sein de l’AF3V (Association Française des Véloroutes et Voies Vertes) qui propose, entre autres, une carte interactive très pratique de tous les itinéraires nationaux. « Sachant que le vélotourisme représente un apport économique clé pour maintenir le petit commerce local : à vélo, pas de frigo ! rappelle son président Francis Mons. Chaque vélotouriste rapporte 65 € en moyenne (et jusqu’à plus de 100 € dans certaines régions soit deux fois plus qu’un touriste « normal ). Pour certains territoires moins privilégiés comme le Limousin, la Creuse ou encore la Corrèze qui vient d’aménager deux véloroutes, c’est précieux ». Sûr que les 850.000 personnes ayant pratiqué l’emblématique Loire à vélo et injecté plus de 15 M€ dans l’économie locale en 2013 ont de quoi faire rêver…

Réaction en chaîne

Canal des Deux Mers permettant de rallier Bordeaux à Toulouse, Viarhona conduisant du Lac Léman à la Méditerranée, les ouvertures d’itinéraires s’enchaînent. « Sans compter ces milliers de boucles et de petits itinéraires aménagés par chaque village qui ne sont pas comptabilisés », renchérit Philippe Coupy, le directeur de France Vélo Tourisme, une interface pratique entre le public et « des itinéraires derrière lesquels œuvre un formidable puzzle d’acteurs dont les pièces s’emboitent plutôt bien, ce qui génère une vraie dynamique de coopération. Nous avons réalisé près de dix sites internet pour nos partenaires, dont tout récemment celui de la Bretagne. Mais surtout, entre grands et petits aménagements, nous arrivons à une densification du réseau cyclable qui commence à former un vrai maillage, serré et varié, rendant l’expérience des vacanciers d’autant plus plaisante que le service suit ; le réseau Accueil Vélo, par exemple, ne cesse de prendre de l’ampleur et regroupe aujourd’hui 1200 prestataires ». L’initiative du réseau Vélo loisir en Provence est lui aussi un cas d’école.

Ce qui ne gâche rien, l’ensemble des acteurs de la filière sait pouvoir compter sur l’appui d’un Monsieur Vélo très actif. « Coordinateur interministériel pour le développement de l’usage du vélo », Dominique Lebrun s’évertue à passer entre les coupes (budgétaires) et, s’il ne dispose pas d’un gros budget (euphémisme), il applique toute sa volonté à faire avancer les dossiers majeurs : harmonisation des réalisations, évolution du code de la Route comme de la signalisation, incitation à la pratique du vélo, etc. Il témoignera bientôt sur notre site mais tient déjà à rappeler que la « Semaine du vélo » initiée l’an passé sera reconduite cette année du 1er au 5 juin et qu’après Adélaïde, Vienne et Vancouver, c’est au tour de Nantes – aux mêmes dates ! – d’être « la capitale mondiale du vélo à l’occasion du prochain Vélocity ». Un évènement international que couvrira Voyageons Autrement, naturellement.

Enfin, les bonnes nouvelles ayant tendance à avancer en peloton, le tout premier « Guide du routard… à vélo » verra le jour dans quelques semaines ; consacré, ce n’est pas une surprise à… la Loire à vélo.

A suivre …  #Trophée Destination Vélo 2015 #Vélocity 2015 #Ardèche à Vélo #Montagne #FatBike #VAE #Le vélo aux 4 coins du Monde #La Balaguère #iTinéraires européens #Le vélo au féminin #Dominique Lebrun #les applications qui facilitent la vie #Calvados #conseils pour bien préparer son été à vélo #Itinérance #Vélo couché …


Vélotourisme : Ensemble, c’est tout… | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Jerome Bourgine
Ecrire et voyager. Voyager et écrire... Depuis 50 ans.
Facebook

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Le vélotourisme passe le grand braquet ! Parce qu’il permet de découvrir des régions entières de manière autonome, à un rythme humain autorisant flâneries et rencontres, avec très peu d’impact négatif sur l’environnement,...

« Vélo Loisir Provence » : le Luberon et le Verdon en « tandem » pour développer le vélotourisme Grâce au dossier vélotourisme 2013 de Voyageons-autrement, vous avez découvert une structure atypique dans le...

Vélotourisme : Ensemble, c’est tout… Depuis le dossier que nous lui avons consacré il y a deux ans, le vélotourisme, réconciliant le voyageur avec la découverte naturelle, humaine et néanmoins « exotique » d’un...

Vélotourisme Vélotourisme...

L’Ardèche : bientôt dans le peloton de tête des départements cyclables ? Nous vous l’expliquions en ouverture de ce dossier estival « spécial vélo » : le vélotourisme ne présente que des avantages pour les...

Voyage à deux roues avec La Balaguère by Bike Cet hiver nous vous racontions, dans le cadre de notre dossier montagne, l'histoire de La Balaguère qui guide aux quatre coins du monde depuis 1984 des voyageurs marcheurs...

DANS LE DOSSIER VOYAGEONS-AUTREMENT :
Ou comment la petite reine est en train de devenir grande…

Tous à Clermont pour la troisième édition des Universités du Tourisme Durable !

L'actu en continu

Les plus partagés

    Les derniers tweets

    Les catalogues Voyagiste


    Agenda