#TourismeDurable
La feuille de chou est là

Vive le Refuge du Petit Ane !

| Publié le 22 mars 2015 • Mis à jour le 27 mars 2015 à 9h08
Thèmatique :  Acteur privé   Bons plans   Initiative régionale   Portrait 
         

C’est cette année Le Refuge du Petit Ane situé à Berbézit (Haute Loire), au cœur du Parc Régional du Livradois-Forez qui remporte le concours « Un autre tourisme s’invente ici » (catégorie hébergements) organisé pour la seconde année consécutive par l’IPAMAC… Un havre de paix entouré d’une nature triomphante vers laquelle Corinne et Sylvain entraînent avec passion leurs visiteurs. Qu’ils puissent marcher… ou pas ! Rencontre.

le refuge
Quand Corinne et Sylvain sont arrivés ici,en 1977, la ferme n’était plus qu’une ruine. Ils l’ont donc retapée eux-mêmes, petit à petit, à la mesure de leurs moyens qui, à l’époque, n’étaient pas grands. Enchantés chaque jour davantage par les paysages qui les entourent et qu’ils apprivoisent, ils finissent en 1996 par décider d’organiser des randonnées et achètent leurs deux premiers ânes. Autour d’eux, personne n’y croit : « Qu’est-ce que les gens viendraient faire ici ?!! » leur dit-on. Eux le savent et ils ne se trompent pas, car l’activité « prend » tout de suite. Seul problème : après avoir préparé leur randonnée avec Sylvain, les clients doivent chaque fois retourner à leur hôtel à 12km de là, à La Chaise-Dieu. Même topo le lendemain matin. Pas très pratique. Alors, chez les Lardancher, on retrousse une nouvelle fois les manches et le gîte ouvre en 2001.

« C’est trop bon ! »

14 ans plus tard, l’hébergement, en saison, ne désemplit pas. Rustique ET douillet à souhait, il peut loger jusqu’à 15 personnes dans deux chambres et deux mansardes. Les visiteurs supplémentaires sont par ailleurs ravis de planter la tente près du ruisseau et d’y allumer un petit feu de camp… quant aux ballades, elles s’échelonnent d’une heure à… 6 ou 7 jours tant il y a à voir alentour. « Les gens sont ravis : c’est vert et très sauvage (6hbt/km² !)les sols sont très peu traités et les forêts magnifiques. Les gorges de l’Allier, sublimes et peuplées d’une végétation quasi-sub-tropicale (figuiers et cie) sont une révélation pour tous. Mais ce qui les sidèrent le plus, c’est, entre deux villages étapes, de ne croiser… per-son-ne au fil des heures qui passent. C’est pour cette raison que lorsqu’ils repartent, en blaguant à moitié, on leur dit : « surtout, n’en parlez à personne, c’est un coin secret ! ».
Des visiteurs qui se montrent d’autant plus comblés par leur séjour que chaque repas – qui semble pourtant tout simple à Corinne : « une potée ! » – leur fait pousser des cris d’extase : « C’est trop bon ! ». Les légumes viennent du grand potager bio et aussi de chez les petits producteurs locaux, devenus des amis, avec lesquels le couple a monté une amap justement nommée « Court-circuit ». « On est ravis de voir le nombre de jeunes qui se relancent dans la production locale, bio et de qualité. Quand on est arrivés ici, il y avait 10 petites fermes… aucune n’a survécu ». Et parce que les nuits sont belles, l’été, le refuge organise de petits spectacles sous les étoiles. En partenariat avec l’association Culture à la Ferme de Brioude, Sylvain fait venir des conteurs ou de petites troupes de théâtre…

La fête des beaux jours !

La fête des beaux jours !

Vraie convivialité

Et puis, tous les ans, fin mai, c’est la « Fête des beaux jours » : on met des paniers sur les ânes (il y en a quinze aujourd’hui et pas mal de brebis), on sillonne la campagne et on récolte les plantes sauvages comestibles qu’on prépare, lors d’ateliers cuisines, une fois rentrés au gite. Pourquoi « ateliers » au pluriel ? Parce que pas moins de 200 personnes (!) font chaque année la route spécialement tant elles apprécient la proposition et ces longues tablées débordantes de rires et d’enfants. L’occasion également de proposer un petit marché conçu avec les producteurs amis, d’échanger des graines et semences (c’est la saison) et de renforcer les liens avec des voisins eux-mêmes souvent hallucinés de découvrir que « ça se mange ?!!… »
« Il y a 30 ans, explique Sylvain, l’intégration n’a pas été facile. On était plutôt du genre baba-cool et les gens d’ici ne voyaient pas passer grand monde. Puis il y a eu « l’effet Parc Naturel » qui a créé un vrai brassage des populations et renforcé les échanges. Et puis le chemin de Saint-Jacques de Compostelle également qui attire de plus en plus de monde. Le Puy étant un des départs les plus prisés ».

A l'assaut des plus beaux paysages

A l’assaut des plus beaux paysages

Avec ou sans jambes

Si 90% de la clientèle du Refuge du Petit Ane est familiale : beaucoup d’anciens randonneurs qui souhaitent s’y remettre, mais, cette fois, avec les enfants nés entretemps (les ânes sont parfaits pour ça), Sylvain, hors saison, développe de plus en plus son activité à destination des enfants en situation de handicap. « enfants para- ou tétraplégiques, une fois installés sur leur petite voiture attelée, ils passent presque partout. Jamais ils n’auraient imaginé se retrouver dans des endroits comme ceux où on les emmène ; c’est formidable et sans vouloir employer de grands mots, on peut presque parler d’asinothérapie. Aujourd’hui, nos enfants à nous ont quitté la maison et je réfléchis au moyen d’aménager des chambres pour les rendre accessibles. Car il y a largement de quoi proposer des itinéraires sur 3, 4 jours ».
Quoi qu’il en soit, le Refuge du Petit Ane a dores et déjà contribué à rendre ce petit coin de nature préservé particulièrement cher au cœur de bien des visiteurs…

—————————————————
ALLER + LOIN

http://ptitane43.wix.com/ptitane43
Contact / Sylvain Lardanchet – Refuge le P’tit âne – p-titane@orange.fr

Concours ‘un autre tourisme s’invente ici’
catégorie « Hébergements »
le jury était présidé par Corinne Mondin, Vice-Présidente, PNR Livradois-Forez
assistée de Laurence Dayet, directrice adjointe, Parc National des Cévennes
Philippe Maire, Président de Loire Destination Groupe
Stéphane Champommier, ANCV
Jean-Luc Tourel, Vice-Président de la communauté de commune Beaume-Drobie
Personne neutre : Marie Fauchon (PNR des Volcans d’Auvergne)

2ème prix pour Berlats accueil découverte (PNR du Haut-Languedoc)
3ème prix pour Ethic Etape Clair Matin (PNR des Volcans d’Auvergne)
concourrait également :
La flèche bleue (PNR des Causses du Quercy)
Les plateaux limousins (PNR de Millevaches en Limousin)
Altia Club Alladin (PNR des Grands Causses)


Vive le Refuge du Petit Ane ! | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Jerome Bourgine
Ecrire et voyager. Voyager et écrire... Depuis 50 ans.
Facebook

Partagez cet article

Une autre façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est aussi de partager cet article. Merci d'avance 😉

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Focus sur le premier office de tourisme labellisé CETD de France Le 18 mars dernier se tenait la journée du tourisme solidaire organisée par l'IPAMAC, l'association regroupant les dix Parcs naturels du Massif Central....

Sixième édition de la bourse AVI International du voyage solidaire Pour sa sixième édition, la bourse AVI international du voyage solidaire s’ouvre à la Belgique et à la Suisse. Les projets sélectionnés devront...

Les Parc Naturels régionaux et les opérateurs de voyage poursuivent leur travail d’approche Trois nouveaux opérateurs de voyage viennent de se voir décerner l’agrément du volet 3 de la CETD (Charte Européenne...

Les 10 Parcs naturels du Massif central L'IPAMAC fédère, aujourd'hui, un réseau de 10 Parcs naturels (9 parcs naturels régionaux et le Parc national des Cévennes) qui couvrent 1/3 du territoire du Massif central....

Sud France, une agence réceptive écotouristique et engagée. Sudfrance.fr propose une large palette de séjours, visites et locations de vacances en valorisant toujours le tourisme rural et responsable....

Les Trophées symboles de l'engouement pour le Tourisme Responsable Le mardi 30 septembre 2008, s'est déroulée la cérémonie de remise des Trophées du Tourisme Responsable 2008....

RECEVEZ LA VERSION NUMERIQUE DE LA FEUILLE DE CHOU* PAR MAIL * Le canard pas comme les autres

DANS LE DOSSIER VOYAGEONS-AUTREMENT :
Un autre tourisme s'invente ici

voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda