#TourismeDurable
La feuille de chou est là

Tourisme responsable et économie collaborative : réflexions sur les rencontres et limites

| Publié le 27 novembre 2014 • Mis à jour le 26 mars 2015 à 10h42
Thèmatique :  Acteur associatif   Initiative privée   Institutionnel 
         

Une conférence européenne sur le « Tourisme responsable dans l’économie collaborative » se tiendra ce mardi 2 décembre au matin à Bruxelles. Organisée par deux réseaux européens de tourisme durable et responsable EARTH (European Alliance for Responsible Tourism and Hospitality, réseau des opérateurs privés du tourisme responsable) et NECSTouR (Network for a European Competitiv Sustainable Tourism, réseau des régions du tourisme durable), la rencontre a pour but de réfléchir collectivement sur l’interaction entre économie collaborative et tourisme responsable.

conference EARTH NECSTOUR 2014

L’économie du partage, un nouveau monde de consommation

Développée en partie aujourd’hui grâce aux progrès réalisés dans les nouvelles technologies, l’économie collaborative est en constante croissance (environ 25% par an selon la Commission Européenne) depuis les cinq dernières années. Provoquée par l’insatisfaction, la déception des voyageurs vis-à-vis du modèle proposé par l’industrie traditionnelle du tourisme ainsi que par la crise financière, l’économie collaborative est devenue un vrai modèle de consommation à part entière. Utiliser au lieu d’acquérir, mutualiser au lieu de posséder, rencontrer et partager, vivre des expériences… telles sont les valeurs clés de l’économie collaborative. De nombreux secteurs du tourisme sont concernés tels ceux liés à la mobilité (covoiturage avec Blablacar), l’hébergement (échange de maisons, hébergement chez l’habitant avec AirBNB, Home exchange, Couchsurfing), à la restauration (repas chez l’habitant avec Bookalokal), jusqu’à la visite touristique avec les guides volontaires que sont les Greeters). L’on peut désormais voyager en utilisant uniquement les services de l’économie du partage !

Et le tourisme responsable dans tout ça ?

Le 2 décembre sera l’occasion d’étudier de plus près ce nouveau secteur et de réfléchir sur les valeurs communes et les limites entre tourisme responsable et économie collaborative. Bien que la rencontre et la culture locale soient favorisées et valorisées, l’acquisition des biens mutualisés et partagés, l’économie du partage vend également la rencontre, l’expérience de vivre à la sauce locale … et peut ainsi  vendre le lien social. Cela demande réflexion quant aux limites de la marchandisation des échanges spontanés entre voyageurs et citoyens. De plus, l’obligation d’exposer sa vie privée pour acquérir la « confiance numérique » des utilisateurs entraîne également des conséquences de surexposition médiatique. Autant de réflexions et questions que les intervenants et les participants du 2 décembre se poseront, ensemble.
Des organisations actives de l’économie du partage seront présentes telles que Hopineo, Home Exchange, Couchsurfing, Greeters, Kisskissbankbank et Bookalocal. A leurs côtés, les représentants des organisations du tourisme durable (NECSTouR), responsable (EARTH) et social (OITS Organisation Internationale Tourisme Social) auront l’occasion de partager le point du vue des professionnels du tourisme.

Une table ronde permettra ainsi aux participants et aux intervenants de réfléchir sur le fil rouge de la rencontre : valeurs communes et limites entre tourisme responsable et économie collaborative.

Plus d’information sur : http://earth-net.eu/conference-2014/
Attention : la conférence sera uniquement en anglais.


Tourisme responsable et économie collaborative : réflexions sur les rencontres et limites | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Marie Secrétant
Je travaille actuellement comme coordinatrice du réseau européen European Alliance for Responsible Tourism and Hospitality à Bruxelles. Je suis engagée pour un tourisme respectueux des communautés d'accueil et des territoires qui incluent l'enrichissement culturel, économique, environnemental et social autant pour la population réceptrice que pour le visiteur. La durabilité, la responsabilité et la solidarité sont pour moi trois valeurs clés qui doivent être intégrées dans le tourisme. Je suis une voyageuse sans fin et le mouvement, la vie, la différence sont des moteurs de motivation. J'ai habité dans plusieurs pays tels que l'Espagne, l'Italie, l'Angleterre, le Mexique, le Vietnam et maintenant la Belgique et j'en ai partiellement découvert tant d'autres en tant que voyageuse, qui je l'espère fut le plus responsable possible.
Facebook

Partagez cet article

La meilleure façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est encore de partager cet article. Merci d'avance ;)

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Revivez les temps forts du salon du tourisme ITB Berlin 2017 Tous les ans, depuis 1966, le plus grand salon du tourisme d'Europe (et du monde?) a lieu en Allemagne : ITB Berlin. Les destinations du monde entier s'y...

Devenir un acteur engagé : gros plan sur la licence tourisme économie solidaire d'Avignon Au travers de 3 parcours différents : la diversité et la richesse de la Licence professionelle tourisme d'Avignon s'affiche...

Roulez au vert pendant vos prochaines vacances ! Après les compagnies aériennes c’est aux locations de voiture que nous nous intéressons aujourd’hui. Le Projet de loi d’orientation des mobilités indique que les loueurs...

Phénomène social du covoiturage : la fantastique odyssée Blablacar… Rencontre avec Laure Wagner blablacariste de la première heure...

Pour ou contre Airbnb ? New York bouillonne, Berlin l’interdit, Paris l’encadre, les hébergeurs classiques ne peuvent plus l’encadrer....

Brèves FDC#3 ... en trois ou quatre phrases vous donner une information très concise - FDC#3...

RECEVEZ LA VERSION NUMERIQUE DE LA FEUILLE DE CHOU* PAR MAIL * Le canard pas comme les autres
voir la carte
La Feuille de Chou, l'aventure continue
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda