#TourismeDurable
La feuille de chou est là

Novo-monde, le blog engagé de Fabienne et Benoît

| Publié le 4 mai 2020 • Mis à jour le 6 mai 2020 à 13h45
         

Aventures et randonnées, peut-être connaissez-vous déjà le blog Novo-Monde de Fabienne et Benoît? Ainsi que leur livre « Destination Tour du Monde »? Après un grand voyage en 2013, ils ont établi leur camps de base dans leur Suisse natale. Ce couple de nomades partage de fortes valeurs communes autour de l’écologie et de la solidarité. Tourisme et développement durable, est-ce possible? Nous leur avons posé quelques questions.

Une anecdote de voyage liée aux problématiques de tourisme durable ?

Fabienne et Benoît: « Notre première expérience de voyage au long cours remonte à 2013. Nous avions commencé ce périple par 2 mois et demi en Chine. Je me rappelle très bien qu’à cette époque nous avions une idée beaucoup plus vague de la notion de « voyage responsable ». Ces quelques semaines en Chine auront contribué à éveiller notre conscience autour de certaines problématiques…

Un exemple qui m’a notamment marqué, est celui des rizières en terrasses de Yuanyang dans le sud du Yunnan qui venaient tout juste d’être inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO avant notre passage. Ces rizières, cultivées par l’ethnie des Hani depuis plus de 1000 ans, sont absolument spectaculaires. Nous y avons passé 3-4 jours et elles restent encore aujourd’hui parmi les plus belles choses qu’on ait eu la chance de voir.

Le revers de la médaille d’une inscription au patrimoine de l’UNESCO est l’attrait touristique qui vient avec. Lors de notre passage, une grande entreprise du tourisme au Yunnan venait de construire 5 plateformes d’observation au milieu des rizières. Leur idée : faire payer une entrée aux touristes pour un service de bus entre ces plateformes et leur permettre de visiter le site en une journée.

Mais en discutant avec les gens sur place, nous nous sommes rendus compte que les locaux ne voyaient pas la couleur de l’argent payé par les touristes pour l’entrée… Pire encore, ce service de bus entrait en concurrence directe avec les bus locaux qui transportaient aussi les voyageurs de passage jusque-là.

La création de ce genre d’infrastructure et la facilitation de l’accès aux rizières a évidemment eu pour effet d’augmenter le nombre de touristes. On avait déjà eu l’impression en 2013 que les locaux avaient bien compris le potentiel financier du tourisme. On se demandait déjà alors ce qu’il se passerait quand la plupart des locaux gagneraient plus d’argent en s’occupant des touristes plutôt que de leurs rizières… une tradition millénaire qui pourrait disparaître en quelques années à cause du « tampon UNESCO ».

On a envie de croire que les gens sur place ont réussi à trouver l’équilibre entre le développement du tourisme et la conservation des traditions… Mais les retours de certains lecteurs qui ont été là-bas après nous nous font plutôt penser l’inverse. »

Les rizières en terrasses de Yuanyang dans le sud du Yunnan

Votre définition du tourisme responsable ?

Fabienne et Benoît: « Le tourisme responsable est un tourisme équilibré et plus respectueux de la planète, de ses habitants. C’est avant tout une histoire de prise de conscience aussi: une prise de conscience de notre impact sur la planète, sur la faune et la flore, sur les populations locales lorsqu’on voyage. L’un ne va pas sans l’autre ! À notre avis, un voyageur conscient de son impact voyagera forcément de manière plus responsable.

En ce qui nous concerne, cette prise de conscience ne s’est pas faite du jour au lendemain et est d’ailleurs toujours en cours. C’est cette somme d’expériences (comme cette anecdote chinoise que je viens de vous raconter… mais il y en aurait d’autres, des rencontres, des discussions, des lectures aussi) qui nous a fait évoluer vers les voyageurs plus responsables que nous sommes aujourd’hui.

Mais si je devais donner quelques caractéristiques du voyageur responsable ça serait :

  • un voyageur qui organise son voyage, le plus possible, lui-même et qui limite les intermédiaires.
  • un voyageur qui réfléchit et s’interroge sur l’impact de ses actions en voyage (hébergement, activités, nourriture…)
  • un voyageur plus lent: lorsqu’on cherche à faire le plus de choses en le moins de temps possible, on peut difficilement respecter la planète et les populations locales.
  • Un voyageur qui consomme de manière raisonnée et qui limite le gaspillage.
  • Un voyageur qui prend le moins possible l’avion.
  • Un voyageur curieux, qui se renseigne sur les coutumes des pays qu’il visite et qui respecte les populations locales

De notre côté on aime beaucoup la randonnée pour ça! Lorsqu’on part 1,2,3 semaines avec notre tente sur le dos on a le temps, tout simplement. Le temps d’apprécier les paysages, le temps de découvrir une région en profondeur, le temps de rencontrer et discuter avec des gens, le temps de changer nos plans… On adore découvrir de nouveaux endroits à la force de nos mollets et beaucoup de nos meilleurs souvenirs de voyage se sont passés en rando. »

Les bivouacs ne sont pas toujours comme ça… mais parfois, on a de la chance (kungsleden, Laponie suédoise)

Et à travers votre rôle de blogueurs-voyageurs ?

Fabienne et Benoît: « On s’est longtemps demandé quel était notre rôle et responsabilité en tant que blogueur-voyageur… Pendant pas mal de temps on ne se sentait pas tellement légitimes pour aborder ces sujets sur notre blog (on est loin d’être parfait même si on fait de notre mieux pour évoluer dans la bonne direction). Mais après y avoir pas mal réfléchi, on s’est justement dit qu’un voyageur conscient de son impact est un voyageur plus responsable. Et un moyen de sensibiliser les gens à ces thématiques est justement de partager nos expériences et réflexions à ces sujets sur notre blog !

On s’efforce le plus possible de voyager en accord avec nos principes (qui évoluent au fil de nos expériences)… et on partage ensuite sur le blog en toute sincérité nos petites aventures et réflexions. On a envie que notre blog soit en quelques sorte le reflet de nous-même sur la toile, qu’il porte nos valeurs, notre éthique… qu’il soit à notre image quoi!

Il y a plusieurs blogs de voyage qui nous ont inspirés et qui ont eu un impact très positif sur notre façon de voyager (certain que je vais citer juste après)… Si on peut nous aussi avoir un impact positif sur certains de nos lecteurs et les amener à voyager de manière plus responsable, ça sera déjà une très belle récompense. »

Les magnifiques paysages des alpes suisses sur la Via Alpina

D’autres blogs de voyage à nous recommander ?

Fabienne et Benoît:

  • 2 pas vers l’autre: Marie et Nil ont marché 10 000 kms pendant plus de 2 ans du Portugal à la Turquie à la rencontre de l’autre. Leur courage et leurs valeurs (partage, rencontres, respect de la nature) m’inspirent énormément et prouvent qu’il est encore possible de vivre des aventures extraordinaires en respectant la planète et ses habitants.
  • Histoires de tongs: Astrid est une voyageuse nomade que j’admire beaucoup pour son audace et sa confiance en l’homme. Elle parcourt le monde au rythme qui lui plaît, celui des rencontres et du hasard, parfois en auto-stop, parfois à pied ou encore avec son camion aménagé. Parmi tous les blogs que je lis, sa plume est celle qui me transporte le plus! Elle trouve toujours les mots justes et à chaque fois que je lis un de ses textes, j’ai l’impression d’être un peu avec elle dans son sac à dos.
  • One Chai: Notre ami Laurent voyage un peu à contre-courant et aime particulièrement les destinations dont on n’a parfois même jamais entendu le nom (les Moluques par exemple ;) ). Il raconte sur son blog ses pérégrinations à la recherche du Kiffistan (dont il rêve d’être président) avec beaucoup d’humour et une belle plume.
  • Planetaddict: J’aime beaucoup ce blog car Emma partage avec une belle simplicité ses astuces pour voyager et consommer plus responsable. Elle écrit des articles très fouillés, intéressants, pas moralisateurs pour un sou (c’est même plutôt l’inverse, elle nous encourage plus à commencer quelque part) et j’ai découvert pas mal de choses en lisant ses articles.
  • Sentiers du Phoenix: Pour Julien, l’aventure et le voyage est avant tout un état d’esprit. Amoureux de la nature et fervent défenseur du concept de « micro-aventure », il montre qu’il n’y a pas besoin de partir à l’autre bout du monde pour vivre des moments forts et réenchenter son quotidien.
Benoît et Fabienne du blog Novo-Monde sont aussi les auteurs d’un livre!

Un grand merci à Fabienne et Benoît pour ce moment de partage !

———— ALLER + LOIN ————

Visitez leur blog de voyage Novo-Monde


Novo-monde, le blog engagé de Fabienne et Benoît | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Florie Thielin
Florie Thielin fait partie du collectif de voyageurs-rédacteurs-journalistes de Voyageons-Autrement. Elle accompagne aussi des professionnels du tourisme dans leur stratégie marketing et digitale. Originaire d'un petit village dans la vallée de la Loire, elle vit aujourd'hui à Lyon. Elle a aussi vécu en Russie, Allemagne, Nouvelle Zélande et Espagne. Mais sa plus grande aventure fut en Amérique Latine où elle a sillonné les routes de 16 pays, de Cancun au Cap Horn, pendant près de deux ans. Elle troquait alors ses compétences en marketing pour le gite et le couvert, tout en réalisant des interviews-vidéos sur le tourisme plus responsable avec ses amis d'Hopineo. Elle a aussi mis à jour le guide de voyage du Petit Futé Nicaragua-Honduras-Salvador.
FacebookTwitter

Partagez cet article

Une autre façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est aussi de partager cet article. Merci d'avance 😉

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Sommaire du Carnet de vacances au pays du Mont-Blanc Vive les vacances durables en montagne. Sommaire du Carnets de vacances au pays du Mont-Blanc...

Focus sur Bruno Carlier, PDG de Wannago: "Take the Med un projet ambitieux pour le développement futur de la Méditerranée" Focus sur Bruno Carlier, PDG de Wannago: Take the Med un projet ambitieux pour le développement...

Accueil paysan Ile-de-France > Val-d'Oise Accueil Paysan dans un gîte en milieu rural, dans sa maison, à sa table ou à l'auberge, dans ses champs, parmi ses animaux, dans le paysage que son travail façonne Val-d'Oise...

ELKA, des livres 100% responsables ! Consommation responsable, commerce équitable, protection de l'environnement, Droits de l'homme et de l'enfant, solidarité internationale, développement durable... Voilà quelques-uns...

Expédition Ama Dablam Women 2011 Avec DAWA, STEPHANIE, PASSANG, PEMA et INGRID, l'aventure peut aussi nous faire voyager autrement......

Combien de membres sont réunis aujourd'hui autour de l'association VVE ? VVE a été fondée, il y a déjà 1 an, en majorité par des voyageurs et des guides de voyages. Elle concerne également des petits réceptifs du...

RECEVEZ LA VERSION NUMERIQUE DE LA FEUILLE DE CHOU* PAR MAIL * Le canard pas comme les autres

DANS LE DOSSIER VOYAGEONS-AUTREMENT :
Blogueurs engagés

voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda