#TourismeDurable
Aventure Écotourisme Québec

L’envolée d’Icare

| 31 octobre 2011 • Mis à jour le 08.11.2011 à 10h01
         

La 2e édition d’Icare, festival du tourisme responsable de Brive a vraiment marqué l’envolée de la manifestation. Pendant trois jours, les 28, 29 et 30 octobre, professionnels, responsables, scolaires, élus, acteurs et commentateurs du tourisme responsable se sont rencontrés autour de films, d’expositions, de cafés débat, séminaires et autres animations. Invité d’honneur, Reza a irradié le festival de sa présence bienveillante.

Le théatre de Brive et le village atypique

En outre, la qualité des échanges et des rencontres a définitivement fait d’Icare le nouveau rendez-vous incontournable de tous ceux qui œuvrent et réfléchissent pour un tourisme plus responsable.

Planté dans le superbe décor du théâtre de Brive tout récemment restauré, Icare jouit à présent d’un lieu à sa mesure avec, côté jardin, le parvis du théâtre et le village des yourtes, et, côté cours, de nombreuses salles de rencontres dont la superbe salle de spectacle du théâtre.

Village des Yourtes. Parvis Théâtre. Icare 2011

Mais, Icare, c’est avant tout et surtout un ensemble de petites choses :

L’accueil chaleureux et attentif de  toute l’équipe de l’office de tourisme de Brive, mené par un chef d’orchestre passionné, Stéphane Canarias, qui fait régulièrement le grand écart entre Brive, sa région limousine et les quatre coins du monde.

– Des projections-débats qui nous emmènent au bout du monde puis nous font revenir, par la magie d’invités judicieusement choisis et associés, à des logiques de région, de villes, d’aménagement local. Comme quoi les problématiques se rejoignent d’un bout à l’autre de la planète.

– Des animations chaleureuses, autour d’un conte, d’un griot ou sous la yourte nomade pour échanger avec d’autres voyageurs revenus de là bas.

– Des cafés débats pour approfondir et réfléchir à l’implication de notre voyage et de nos actes de voyageurs sur la planète.

A table avec Reza ICARE 2011
A table avec Reza ICARE 2011

Et puis, tous ces instants volés entre deux manifestations :

– Un café partagé sur un coin de table avec des passionnés d’Himalaya, de Pérou, du Japon, de Laponie, et de tout ce que la terre a inventé pour nous enchanter.

– Un tour du vieux Brive en voiture électrique avec le nouveau prototype « Le Patron » de Xavier Van der Stappen, qui vous entraine par son enthousiasme et son brin de folie.

– La magie d’une ville qui se met au rythme du festival avec des cafés et restos tout acquis à la cause d’Icare et qui tentent la prouesse de servir en 45 minutes dix tables de professionnels, tous pressés, se rendant tous au même évènement, et devant tous diner en même temps… et avec le sourire.

– Mais aussi, le regard amusé et intrigué des habitants de Brive, qui découvrent peu à peu que le tourisme responsable n’est pas qu’un mot, comme ce garçon de café venu nous demander de lui expliquer le pourquoi du comment de notre présence car ses clients voulaient en savoir plus…

Icare, c’est donc un peu tout ça et plus encore. Au-delà des évènements, des expositions, c’est aussi la possibilité de rencontrer professionnels et passionnés, tous accessibles, tous investis, tous heureux d’être là. L’un des plus bels hommages fut peut être celui que Reza fit à Stéphane Canarias, saluant l’existence d’un tel festival et sa raison d’être, un hommage d’autant plus fort que la salle était encore toute secouée du témoignage filmique à peine digérée, le témoignage d’un Reza parti en Afghanistan sur les traces de Massoud, racontant sa façon de travailler et de penser le monde…

Les dossiers complets :



L’envolée d’Icare | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Geneviève Clastres
Journaliste indépendante, auteur, spécialiste de la Chine, de l'Asie, sinologue. Publications sur le tourisme équitable. Livres documentaire jeunesse sur l'Asie. Reportages divers.
FacebookGoogle

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voyage sélectionné par Voyageons-Autrement.com

Informations utiles pour voyager

Les campings Huttopia : responsables mais pas labélisés ! Fanny Kaufman, responsable des études pour Huttopia, présente des campings qui contrairement à bien des hébergeurs, ont fait le choix de s’engager dans...

Bannières du festival du tourisme responsable Icare de Brive-la-Gaillarde Les différentes bannières du festival du tourisme responsable Icare de Brive-la-Gaillarde...

Prendre de la hauteur avec Wizz'titi Pierre Gaël Reynier  n’a pas peur des défis. Depuis 2010, il a ouvert un parc Aventures sur un terrain familial. L’idée, rendre ces parcours accessibles au plus grand nombre,...

Deuxième édition du Festival Icare : J-30 Une deuxième édition placée sous le signe de la photographie Pour cette seconde édition du Festival Icare du tourisme responsable (28, 29 et 30 octobre 2011) 14 films...

2- Quels sont les enjeux du festival ICARE, dédié au Tourisme Responsable ? favoriser les initiatives professionnelles régionales dans le domaine du tourisme responsable en fourinissant aux professionnels locaux...

Les Animations autour du Festival Icare nombreuses animations sont prévues aux abords du festival dès aujourd'hui et durant toute la durée du festival. Une invitation au voyage…...

DANS LE DOSSIER VOYAGEONS-AUTREMENT :

2ème édition du Festival Icare

10 ANS DE TOURISME DURABLE
L'actu en continu
Les derniers tweets
Les catalogues Voyagiste

Agenda