#TourismeDurable
La feuille de chou est là

Stéphane Canarias – Brive : territoire responsable ?

| Publié le 25 juillet 2012 • Mis à jour le 4 septembre 2012 à 9h29
         


Au-delà d’Icare, nous avons eu envie de demander à Stéphane Canarias, directeur de l’office de tourisme de Brive, quelle était la réalité du tourisme responsable à Brive et dans sa région.

Directure O.T Brive

VA/ Au-delà d’Icare, avez-vous pensé à d’autres initiatives plus locales pour valoriser le tourisme responsable dans votre région ?

 

Oui, nous avons créé une résidence de tourisme, les collines de Sainte Féréole, dans l’agglomération de Brive, 25 gîtes sur 5 hectares, que nous gérons directement. Il s’agit de gites troglodytes, zen, en béton branché. On y propose des cours de taïchi, des ballades en ânes bâtés. C’est tout simple mais intégré dans le paysage. En outre, au sein de l’office, nous avons un chantier d’insertion, soit 17 personnes en difficultés voire grande difficulté (sorties de prison, toxicomanie) qui travaillent avec nous et ont notamment pour mission d’entretenir les sentiers de randonnée de l’agglomération que nous avons créé (plus de 600 km). Ce sont aussi eux qui ont mis en place Icare. En général, ils restent avec nous entre 6 mois et 1 an et le taux de réinsertion dépasse les 50 %.

VA/ Un réseau européen existe depuis 2007 – Necstour – qui fédère les initiatives de tourisme responsable – avez-vous songé à en faire partie ?

 

Je ne connaissais pas mais je suis intéressé, je vais aller voir.

VA/ Quelle initiative régionale liée au tourisme responsable aimez vous citer en exemple pour Brive et sa région ?

 

Je dois dire que l’on parle beaucoup du tourisme responsable mais que l’on n’en fait pas beaucoup. Il existe un grand décalage entre le discours des pouvoirs politiques et la réalité des choses. Il existe toutefois quelques aventuriers du tourisme responsable dans notre région, comme la Maison des étoiles, une cabane dans les arbres crée par un ancien membre de la Mano Negra. Il a construit des cabanes avec du matériel local, récupère l’eau, et s’appuie sur une démarche environnementale. Sinon, il reste difficile d’intéresser les gros T.O qui dans des régions comme la notre, se concentrent surtout sur peu de circuits, tel celui sur les plus beaux villages de France. En revanche, on a de plus en plus d’acteurs qui s’engagent sur l’écolabel et propose de plus en plus des produits de qualité.

VA/ Une dernière chose à ajouter ?

 

Oui, l’envie que vous, les ambassadeurs du tourisme responsable, vous continuez à vous battre, à propager ces valeurs que vous êtes encore trop peu à porter et à faire connaitre. Si j’avais un rêve, ce serait que les pouvoirs publics investissent un plus de façon sonnante et trébuchante dans le tourisme responsable.

LES AUTRES ARTICLES DE CE DOSSIER

 


Stéphane Canarias – Brive : territoire responsable ? | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Geneviève Clastres
Journaliste indépendante, auteur, spécialiste de la Chine, de l'Asie, sinologue. Publications sur le tourisme équitable. Livres documentaire jeunesse sur l'Asie. Reportages divers.
Facebook

Partagez cet article

La meilleure façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est encore de partager cet article. Merci d'avance ;)

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

La Bigotie : des chambres d’hôtes écolonomiques ! Le festival Icare qui s'est tenu à Brive en octobre 2011 a permis de faire la connaissance de Véronique Mure, botaniste et ingénieur agronome. Avec son époux,...

Quatre festivals de musique Pop & Rock à ne pas manquer cet été en Limousin ! Cet été encore, les longues journées et soirées douces inviteront aux sorties et à la bonne humeur… faire la fête en plein air, danser,...

Billet d'humeur. Voyageons Autrement avec la SNCF. III   Troisième Episode 12h01. Gare d’Issoudun. Annonce : « Mesdames, messieurs, suite à la divagation d’animaux sur la voie, notre train va rester arrêté quelques...

Deuxième édition du Festival Icare : J-30 Durant trois jours, ce festival du tourisme responsable proposera plus d’une dizaine de projections cinématographiques en présence des réalisateurs, des débats, des expositions...

Les dix milles vie de Xavier Van der Stappen Les dix milles vie de Xavier Van der Stappen...

Bannières du festival du tourisme responsable Icare de Brive-la-Gaillarde Les différentes bannières du festival du tourisme responsable Icare de Brive-la-Gaillarde...

RECEVEZ LA VERSION NUMERIQUE DE LA FEUILLE DE CHOU* PAR MAIL * Le canard pas comme les autres

Vous êtes dans le dossier

voir la carte
La Feuille de Chou, l'aventure continue
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda