logo et baseline voyageons-autrement

Ces Régions et Départements qui s’engagent – 1e Volet : l’Ardèche

| 15 février 2014 • Mis à jour le 15.02.2014 à 8h27
Thèmatique :  Initiative régionale   Institutionnel   Labels   Portrait   Territoire 
         

Avec 2.4 millions de touristes chaque année, la destination Ardèche représente 1% du tourisme national et 4% du tourisme rural. Mont Gerbier de Jonc et sources de la Loire, grotte Chauvet- Pont-d’Arc, Gorges de l’Ardèche… son attractivité, liée à un patrimoine naturel, culturel, architectural et archéologique riche, appelle une gestion touristique territoriale adaptée… et durable !

Engagée dans une démarche de développement touristique durable depuis de nombreuses années, l’Ardèche compte incontestablement parmi « ces départements qui s’engagent »…ardeche-tourisme-2-235x235

Filière écotouristique structurée et qualification de l’offre touristique autour de labels

Depuis 2007, le département de l’Ardèche travaille à la qualification de son offre écotouristique, par le biais de la « sélection qualité Ardèche ». La structuration et l’animation de la filière est pilotée par l’Agence de Développement Touristique (ADT Ardèche). Cette sélection de prestataires touristiques est basée à la fois sur le référentiel MITRA, élaboré par le CRT Rhône-Alpes et s’appuyant sur les grands principes du développement durable, et sur l’écolabel européen. La filière écotouristique ardéchoise compte actuellement une quarantaine de prestataires, et ne se limite pas aux hébergements, même s’ils constituent le gros du bataillon : restaurants, voyagistes, sites touristiques, événements ou encore prestataires d’activités de plein air font également partie de la filière, le référentiel MITRA présentant l’avantage d’être multisectoriel.

Cabane écolo "Au Fil de Soi" © monpetitoeilmadit

Cabane écolo “Au Fil de Soi”, Sélection Qualité Ardèche © monpetitoeilmadit

Conjointement, l’ADT accompagne une démarche de structuration de secteurs touristiques autour de labels. Qu’il s’agisse de labels favorisant les déplacements doux, avec la labellisation « Accueil Vélo » des prestataires touristiques, ou mettant en valeur le patrimoine culturel ou architectural du département, avec le label « Vignobles et Découvertes » pour l’oenotourisme, celui des « Villages de Caractère » ou encore le classement en « Pays d’art et d’Histoire », la démarche volontariste du département vise à promouvoir un tourisme de qualité, respectueux de l’environnement et du patrimoine local.

Soumis à une saisonnalité très forte 53 % des flux touristiques en juillet et août – et un déséquilibre Nord/Sud important – 70 % des flux en Ardèche méridionale, le département de l’Ardèche entend également, à travers cette démarche de structuration, préparer l’avenir : un tourisme plus diversifié et équilibré, moins dépendant des aléas climatiques et des activités liées à l’eau, est facteur de développement territorial durable. Cette dimension fait d’ailleurs partie intégrante du Schéma départemental du tourisme 2012-2014, schéma qui entérine la poursuite du dispositif d’accompagnement des projets d’écogites et d’agrotourisme, de l’élargissement de la « sélection qualité Ardèche », et également du développement de passerelles entre écotourisme et productions agricoles de qualité (bio et circuits courts).

Rappelons au passage le dynamisme du secteur bio ardéchois, avec plus de 10 % de la surface agricole ardéchoise dédiée au bio, contre 2% en moyenne en France.

Le volet transport

Un territoire ne peut efficacement s’engager en faveur d’un tourisme durable sans s’attaquer au plus gros poste émetteur de GES du secteur : le transport. En matière de mobilité douce, l’Ardèche met en œuvre un Schéma vélo ambitieux, visant à faire de son territoire « une Terre de Vélo ». Cette année 2014 sera une année de grandes concrétisations. Au printemps, le projet « Sur les routes de l’Ardéchoise », déclinaison annuelle de l’événementiel Ardéchoise, cyclosportive réputée, sera totalement opérationnel.

Du côté de la Via Rhôna, qui reliera le Lac Léman à la Méditerranée en longeant le Rhône, deux tronçons ardéchois sur les quatre prévus (90 km au total) seront ouverts dès avril prochain. Quant à la Dolce Via, le réseau ardéchois de voies douces, elle compte aujourd’hui 50 km de voies opérationnelles, sur les 75 prévus à l’horizon 2015. D’autres voies vertes, comme celle reliant Grospierre à Ruoms, verront également le jour cette année.

Dolce Via ©ADTArdèche

Dolce Via ©ADTArdèche

De manière complémentaire, pour favoriser l’écomobilité touristique, le département développe et valorise les réseaux de transports en commun de son territoire. Ainsi, le réseau de navettes le Sept (lignes régulières) est décliné depuis 3 ans en saison estivale : le Sept l’été, 5 lignes de navettes qui desservent les grands sites touristiques du département tous les jours de l’été, à un tarif très incitatif (3€/journée ou 7€/semaine). Sept_l_ete_

Parallèlement, dans le cadre du grand projet Grotte Chauvet – Pont d’Arc, et son espace de restitution la « Caverne du Pont-d’Arc », un plan de déplacement spécifique se met progressivement en place, avec la coordination de l’ensemble des réseaux de transports (région, département, communes et intercommunalités), le prolongement de certaines lignes du Sept et la mise en service de nouvelles navettes. A terme, une navette reliera notamment Vallon-Pont-D’Arc à la Caverne et un pôle d’échange multimodal verra le jour, avec une liaison par voies douces jusqu’à la ViaRhôna.

gorgeardeche3_jpg

Gorges de l’Ardèche ©ADTArdèche

Au-delà de l’impact pour le climat, desservir par des transports en commun des milieux naturels sensibles, emblématiques du territoire ardéchois, revêt un caractère symbolique fort et en cohérence avec l’ensemble de la politique écotouristique du département.

Synergies territoriales

La définition et la mise en œuvre d’une politique de développement durable local du secteur touristique nécessitent une démarche coordonnée de l’ensemble des acteurs institutionnels territoriaux. L’Ardèche ne fait pas exception, et travaille à l’articulation des actions dans le cadre de la stratégie globale, définie à la fois par son Plan Climat Energie et son Schéma de développement touristique, en lien étroit avec la Région Rhône-Alpes, comme par exemple avec le référentiel écotouristique MITRA. Diffusion auprès des acteurs, accompagnement pour la labellisation, communication grand public… l’ADT participe activement à la dynamisation de la filière écotouristique du département.

Les partenariats institutionnels se développent en fonction des projets : avec le Parc naturel régional des Monts d’Ardèche, pour les actions de développement durable et la labellisation GéoParc en cours ; avec le Syndicat de gestion des Gorges de l’Ardèche, qui gère la réserve nationale, pour la formation de prestataires d’activités de loisirs de nature et la valorisation d’un accompagnement qualifié ; avec le Conseil général pour la valorisation et la préservation des Espaces naturels sensibles… Quant au programme de déplacements doux Grotte Chauvet-Pont d’Arc, il s’élabore et se met en œuvre dans le cadre d’une coordination entre le Syndicat Mixte Espace de Restitution, la Région, le Département et la Communauté de commune des Gorges de l’Ardèche.

L'Ardèche, parrain du dossier 'Ces départements & régions qui s'engagent'

L’Ardèche, parrain du dossier ‘Ces départements & régions qui s’engagent’

 


Ces Régions et Départements qui s’engagent – 1e Volet : l’Ardèche | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Sandra Bordji

Facebook

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Le climat nouvel enjeu du tourisme en Île de France Le tourisme est à la fois un important émetteur de Gaz à Effet de Serre (GES) et un utilisateur gourmand d’énergies de toutes sortes. En Île de France, on est...

Accueil paysan Rhône-Alpes > Rhône Accueil Paysan dans un gîte en milieu rural, dans sa maison, à sa table ou à l'auberge, dans ses champs, parmi ses animaux, dans le paysage que son travail façonne Rhône Rhône-Alpes...

Le Mas Escombelle - Chambres d'hotes en Ardèche et Gîtes clef verte dans le Gard Les chambres d'hôtes du Mas Escombelle ont été aménagées dans une ancienne magnanerie en pierre du XVIIè siècle....

Courts séjours de loisirs - Valoriser son patrimoine humain au même titre que ses monuments et activités Les magazines "Doubs Mag", "Vacances et loisirs Anjou", "Rencontres à la campagne" (Puy de Dôme), "Vacances...

Accueil paysan Rhône-Alpes > Drôme Accueil Paysan dans un gîte en milieu rural, dans sa maison, à sa table ou à l'auberge, dans ses champs, parmi ses animaux, dans le paysage que son travail façonne Drôme Rhône-Alpes...

Accueil paysan Centre > Eure-et-Loir Accueil Paysan dans un gîte en milieu rural, dans sa maison, à sa table ou à l'auberge, dans ses champs, parmi ses animaux, dans le paysage que son travail façonne Eure-et-Loir...

DANS LE DOSSIER VOYAGEONS-AUTREMENT :
Ces Régions et Départements qui s’engagent

Aventure Écotourisme Québec
L'actu en continu
Les derniers tweets
Les catalogues Voyagiste

Agenda