#TourismeDurable
La feuille de chou est là

Voyager de chez soi dans le temps

| Publié le 16 juillet 2020 • Mis à jour le 16 juillet 2020 à 17h47
Thèmatique :  Bons plans   Conseils   Tourisme de masse 
         

Profitez de ce temps passé chez vous ou près de chez vous pour voyager dans le temps. Sans aller jusqu’à vous fabriquer une machine à remonter le temps ou vous faire un remake de Retour vers le futur, voyagez avec vos propres photos, vos vidéos en leur donnant la forme d’albums, de carnets, de films. Plongez aussi dans l’histoire de votre famille en vous lançant dans la généalogie. Enfin, projetez-vous dans le futur en découvrant de nouvelles manières de voyager et de penser vos voyages. 

Voyager avec ses photos de vacances © Elisabeth Blanchet

Voyager à travers ses images

Depuis des années, vous accumulez des photos de voyage, de famille, des films, des prospectus, des tickets, des cartes postales dont vous n’avez encore rien fait. Soyez créatif et sortez-les de leurs boites à chaussures ou de vos disques durs. Regardez-les de nouveau. Amusez-vous à faire de bonnes « soirées diapos » à l’ancienne pour visionner des images prises en famille ou entre amis. Laissez-vous aller à la nostalgie déclencheuse de sentiments positifs liés au « bon vieux temps ». Créez aussi des albums pour vous et les générations à venir, faites des tirages de vos plus beaux clichés ou imprimez-les sur des objets dérivés : du mug au rideau de douche en passant par les serviettes de bain, les coussins, les sacs et même les vêtements, la liste de possibilités est longue et parfois surprenante -. Lancez-vous aussi dans la réalisation de carnets de voyage dans lesquels vous pourrez mêler vos talents de photographe, écrivain, illustrateur, aquarelliste ou « collagiste »… 

Extrait de carnet de voyage perso © Elisabeth Blanchet

Voyager au bout des branches de votre arbre généalogique

Autre manière de voyager dans le temps : se lancer dans la généalogie. Que vous soyez novice ou que vous ayez déjà entamé la réalisation de votre arbre généalogique, partez à la recherche de vos ancêtres. De nombreux sites et tutos vous donneront l’opportunité de commencer à dessiner votre arbre. En chemin et en suivant les branches, vous découvrirez non seulement des histoires de famille mais aussi des cousins perdus de vue. Vous révélerez peut-être aussi des secrets de famille. Pensez aussi que ce voyage dans le temps n’est pas si personnel car il éclairera aussi d’autres membres de votre famille sur leurs origines et vous seront – ou non ! – reconnaissants à jamais. Et puisque vous avez reconstitué votre arbre ou en tout cas quelques branches, préparez-vous un petit voyage généalogique sur les traces de vos ancêtres !

Ancêtres © Collection Elisabeth Blanchet

Voyager dans le futur

« Temps » ne rime pas seulement avec « passé », mais aussi avec « futur ». Pourquoi ne pas l’imaginer ? Faites le plein d’ouvrages de science-fiction, de films, de documentaires pour stimuler votre imagination et votre idée d’un voyage vers le futur. Rien ne vous empêche de créer votre propre machine à remonter le temps pour vous projeter dans le passé ou dans le futur mais pour vous économiser bon nombre de recherches et de ratés, plongez-vous dans la réalité virtuelle. Armé de votre casque, vous pourrez vous téléporter dans un lieu particulier à un moment donné dans le passé ou le futur. Enfin, le temps n’a jamais été aussi opportun de repenser ses voyages en privilégiant le tourisme durable. Que vous choisissiez l’écotourisme, le « slow travel », le voyage solo, l’aventure, les voyages spirituels ou les retraites, pensez à votre impact, non seulement carbone, mais aussi sur les gens et sur les territoires que vous allez parcourir… 

La fameuse voiture de Retour vers le futur © DR

Voyager au présent

Pour conclure, n’oubliez pas de voyager au présent ! Chaque journée peut se solder par une micro-aventure (ou plus) du coin de la rue à chez soi. « Carpe diem », comme dirait l’autre. 


Voyager de chez soi dans le temps | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Elisabeth Blanchet
Ancienne prof de maths, je me suis reconvertie dans le photo journalisme en 2003 à Londres où je vivais. J’ai travaillé pour différents magazines dont Time Out London et j’ai développé des projets à longs termes dont un sujet les préfabriqués d’après-guerre, une véritable obsession qui perdure, les Irish Travellers -nomades Irlandais- dans le monde, les orphelins de Ceausescu - je suis des jeunes qui ont grandi dans les orphelinats du dictateur depuis 25 ans -. Je voyage beaucoup et j’adore raconter des histoires en photo, avec des mots, en filmant, en enregistrant… Des histoires de lieux, de découvertes mais surtout de gens. Destinations de cœur : Royaume-Uni, Irlande, Laponie, Russie, Etats-Unis, Balkans, Irlande, Lewis & Harris Coup de cœur tourisme responsable : Caravan, le Tiny House Hotel de Portland, Oregon – Mon livre de voyage : L’Usage du Monde de Nicolas Bouvier – Le livre que je ne prends jamais en voyage : L’oeuvre complète de Proust à cause du poids – Une petite phrase qui parle à mon cœur de voyageur : « Home is where you park it »
FacebookTwitter

Partagez cet article

La meilleure façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est encore de partager cet article. Merci d'avance ;)

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RECEVEZ LA VERSION NUMERIQUE DE LA FEUILLE DE CHOU* PAR MAIL * Le canard pas comme les autres
voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda