#TourismeDurable
La feuille de chou est là

Visiter la Sicile et Malte à vélo

| 4 mai 2013 • Mis à jour le 06.07.2013 à 9h34
Thèmatique :  Guides   Institutionnel   Routes du Monde   Territoire 
         

Courant avril, Voyageons Autrement a reçu le genre d’invitation qui ne se refuse pas : participer à l’inauguration officielle du projet Sibit, Med in bike. Un réseau de cyclotourisme qui traverse le sud de la Sicile ainsi que les îles de Malte et de Gozo.

Sibit - Med in Bike - © Sébastien Repéto

Med in Bike – Sicile – © Sébastien Repéto

Du cyclotourisme à la méditerranéenne

Le cyclotourisme a vent en poupe, et nombreux sont aujourd’hui les voyageurs qui font le choix d’un séjour en itinérance à deux roues. Cette façon de voyager plus lente et peu énergivore, séduit des touristes à la recherche de vacances actives.

Lorsqu’on parle de la Sicile ou de Malte, on pense en premier lieu à des destinations balnéaires. Il est vrai que les deux îles ont en commun une côte méditerranéenne digne des plus belles cartes postales ou photos instagram, tout dépendant de votre génération.

Forte de ses 25 000 kilomètres carrés, la Sicile a aussi beaucoup a offrir au coeur de ses terres. Malte est de plus faible superficie mais dispose d’un réseau de routes et de pistes peu fréquentées, donc particulièrement propices à des balades en vélo.

Grâce à leurs volontés respectives de développer un tourisme plus responsable sur leurs territoires, l’Italie et Malte ont décidé de porter un projet auprès de la communauté européenne pour la mise en place d’un réseau transfrontalier dédié au cyclotourisme. Cinq provinces siciliennes, l’île de Malte ainsi que celle de Gozo, ont ainsi collaboré sur ce projet afin de mettre en place le circuit Sibit sur plus de mille kilomètres entre les deux pays.

Sibit - Med in Bike par Sebastien Repeto (56 sur 73)

Med in Bike – Malte – © Sébastien Repéto

Un intérêt économique pour les destinations

SIBIT est un acronyme pour Sustainable Interregional Bike Tourism. L’objectif affiché par réseau est clair, développer durablement l’activité de cyclotourisme sur le territoire.

L’enjeu est loin d’être négligeable pour les destinations, qui souhaitent capter une clientèle européenne à la recherche d’un séjour dépaysant mais de proximité.

Mais au delà d’une volonté logique de capter cette clientèle, les deux îles souhaitent, grâce à Sibit, utiliser le tourisme comme une forme de développement économique pour certaines zones de leurs territoires, parfois en manque de notoriété. Entendons nous bien, nous parlons ici de la campagne sicilienne plus agricole que touristique, ainsi que des côtes du sud ouest de Malte ou celles de Gozo, peu propices à la baignade donc parfois délaissées par le tourisme.

Clairement, ces espaces sont adaptés à des activités de pleine nature. Les paysages champêtres siciliens raviront les cyclistes soucieux de s’écarter des grandes voies de trafic. La côte maltaise du sud, qui plonge à pic dans la méditerranée offre des points de vues exceptionnels, et l’île de Gozo dont nous vous avions déjà parlé est un petit paradis méditerranéen pour la pratique d’activités de pleine nature.

> Lire la suite


LES AUTRES ARTICLES DE CE DOSSIER


Visiter la Sicile et Malte à vélo | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Sebastien Repeto
Fondateur de l'Agence Social Media My Destination, Sébastien est avant tout un passionné de voyage.
FacebookGoogleTwitter

Découvrez nos abonnements

Une réponse à Visiter la Sicile et Malte à vélo

  1. LadyMilonguera a commenté:

    C’est une chouette initiative je trouve…

Répondre à LadyMilonguera Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Solidream (le retour) : « Les œuvres du Pamir »… les trois amis d’enfance devenus globe-trotteurs ont décidé, pour ce second épisode, de visiter les recoins les plus reculés du Pamir...

5 idées pour une sortie au vert avec Naturabox Les amateurs de sorties au grand air vont adorer ces 5 idées d'eco-activités chez des partenaires sélectionnés pour le respect de leur environnement....

Pauline Dides-LeBoeuf, itinéraire d’une française à la Nouvelle Orléans… Originaire de Toulouse, Pauline Dides-LeBoeuf dirige l’Ecole Bilingue de la Nouvelle Orléans depuis huit ans. En 2012, elle a été élue...

L’Ardèche : bientôt dans le peloton de tête des départements cyclables ? la politique ardéchoise de développement du vélotourisme...

Jordanie : Autour de Pétra en vélo et à cheval Comment arriver jusqu'à Pétra "autrement" ? De manière plus douce, plus slow ? Je vous décris ci-dessous la seconde étape d'une idée de circuit multi-sports à travers...

Rencontre avec Camille Thomé, secrétaire générale des Départements & Régions cyclables Rencontre avec Camille Thomé, secrétaire générale des Départements & Régions cyclables . Camille nous explique les dessous...

RECEVEZ LA VERSION NUMERIQUE DE LA FEUILLE DE CHOU* PAR MAIL * Le canard pas comme les autres

DANS LE DOSSIER VOYAGEONS-AUTREMENT :

Med in Bike

voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda