#TourismeDurable

Traverser l’Europe à vélo, c’est maintenant possible avec EuroVelo

| Publié le 11 juin 2014 • Mis à jour le 2 janvier 2019 à 12h43
Thèmatique :  Acteur associatif   Bons plans   Guides   Routes du Monde 
         

Vous avez toujours rêvé de traverser un continent entier, l’Europe en vélo, bicyclette, tricycle ou même trottinette? EuroVelo, le projet de la Fédération Européennes des Cyclistes (ECF) propose des routes transcontinentales comprises dans un même réseau reliant Le Cap Nord à Malte, l’océan Atlantique à la Mer Noire, l’Arctique à la Méditerranée. Si vous n’êtes pas encore prêt à parcourir ses 70 000 kilomètres en vélo (ce qui équivaut à 700 jours de vélo à raison de 100 km par jour c’est à dire 2 ans pour tout faire !), essayez Eurovelo pour une ballade d’un jour ou pour une expédition de trois mois.

Ainsi, EuroVelo est le réseau des itinéraires cyclables européens composé de 14 routes longue-distance qui traversent 42 pays. Né d’une idée en 1995 mais réellement commencé en 2007, le réseau achèvera sa construction de plus de 70 000 km en 2020.

carte eurovelo

Réseau EuroVelo @EuroVelo

A chacun son Eurovelo !

Pas seulement du sport et de la sueur, Eurovelo permet aussi la découverte de nombreux sites UNESCO, de villes splendides européennes, des paysages impressionnants, des sommets alpins les côtes méditerranéennes et passe même par les plaines scandinaves.

Le plus court des itinéraires EuroVelo 15 – la Route du Rhin (1 320 km) peut être réalisé le temps de vacances d’été d’un mois et permet de traverser quatre pays (France, Allemagne, Pays-Bas, Suisse). Au contraire, les mordus du vélo prêts à avaler les kilomètres choisiront EuroVelo 13 – la Route du Rideau de Fer (10 400 kms ce qui en fait le plus long parcours) et retraceront l’Histoire européenne contemporaine en longeant l’ancienne frontière, qui séparait l’Europe en deux pendant près d’un demi-siècle.
Si vous êtes encore novices alors suivez la route la plus aboutie EuroVelo 6 « Atlantique – Mer Noire ». Pour ceux en quête de plages et de soleil, baladez-vous sur les routes partant du Cap Nord et arrivant dans le Sud du Portugal avec EuroVelo 1 – La route de la Côte Atlantique, à Malte suivant EuroVelo 7 – la Route du Soleil ou à Athènes (EuroVelo 11 – la Route de l’Europe de l’Est) à moins que vous préfériez tout simplement rouler sur la côte méditerranéenne (EuroVélo 8).

DE_BW_Breisach_264A8866_Ansicht

EuroVelo 15 : Allemagne, Breisach (@Euregio Rhein-Waal, Project Demarrage, P. Gawandtka)

Comment fonctionne EuroVelo?

Le projet est coordonné par la Fédération Européenne des Cyclistes (EFC) à Bruxelles. L’équipe d’Eurovélo coordonne le réseau, fait passer les informations au public, promeut les activités auprès des décideurs politiques (nationaux et européens) et travaille ainsi, de façon générale, au développement du réseau. Les coordinateurs nationaux sont en charge du travail de terrain et de la gestion au niveau national.

Sur le terrain, les routes sont toutes indiquées (ou en cours de signalisation) par des panneaux EuroVelo, ce qui rend la circulation aisée. De même, EuroVelo passe un maximum sur des routes réservées aux cyclistes ou à la circulation faible et au revêtement lisse (83% du total des routes). Enfin, le travail fait par les Centres de Coordination et Coordinateurs nationaux permet aux cyclistes de trouver nombre d’information en ligne, notamment sur les services adaptées aux cyclistes ou bien sur le site d’Eurovelo.
Pour 2014, 2 nouveaux projets ont été lancés ! Ils concernent EuroVelo 8 « La Route Méditerranéenne» et EuroVelo 13 « La Route du Rideau de Fer » (sa partie Nord seulement).
Voilà donc un réseau prometteur qui est en plein développement !

DSC_0966 - edited

Equipe d’EuroVelo à Bruxelles avec Adam Bodor sur la droite @EuroVelo

Interview avec Ádám Bodor, Directeur du département EuroVelo, Tourisme Cyclable & Politique Régionale à ECF.

 

A l’heure actuelle existe-t-il des parcours déjà très avancés ?

« Oui, nous avons quelques routes qui sont très développées. EuroVelo 6, le long de la Loire puis le long du Danube entre l’Autriche et la Serbie est très agréable à parcourir, notamment pour son bon niveau de développement. C’est aussi le cas pour toute la route EuroVelo 15 qui suit le Rhin depuis la Suisse jusqu’aux Pays-Bas en passant par l’Alsace en France et l’Ouest de l’Allemagne. EuroVelo 12, longeant les rives de la Mer du Nord est également très développée dans tous les pays dans lesquels la route passe. »

Eurovelo est-il avant tout un projet touristique ou un projet cyclable ?

« Les deux éléments sont vraiment indissociables. Tout est prévu pour que les voyageurs apprécient de rouler sur nos routes mais également pour qu’ils puissent visiter les plus beaux et plus intéressants lieux européens : sites UNESCO, villes, parcs naturels, côtes, montagnes, petits villages de caractères… Et tout cela à vélo !»

Netherlands

EuroVelo 15 : Hollande (@Euregio Rhein-Waal, Project Demarrage, P. Gawandtka)

Existe-t-il un public pour le cyclotourisme ?

« Oui bien sûr ! Il ne s’agit pas forcément de personnes qui partent du point de départ d’une route pour s’arrêter au point d’arrivée. Mais beaucoup de personnes essaient une section pendant quelques semaines, pendant leurs vacances ou les empruntent régulièrement lorsqu’elles passent à proximité. Puis un jour, certains ont envie d’aller plus loin et décident de faire un voyage longue-distance à vélo. Nous sommes d’ailleurs souvent en contact avec certains d’entre eux et nous essayons de relayer leurs expériences sur nos sites et réseaux sociaux. »

Quelle(s) route(s) conseilleriez-vous donc ?

« Toutes ! Ca dépend vraiment de ce que chacun recherche, mais il y a vraiment de quoi satisfaire tous les goûts. Si vous voulez faire du vélo le long de plages ensoleillées, il n’y a pas mieux qu’EuroVelo 8 (la Route Méditerranéenne) ! Si vous préférez les falaises, ça sera EuroVelo 1 sur l’Atlantique, la Route du Rideau de Fer si vous voulez rouler dans des zones rurales ou alors EuroVelo 6 ou EuroVelo 15 si vous préférez suivre des fleuves (la Loire et le Danube ou le Rhin). »

Après avoir travaillé sur le développement de toutes ces routes, avez-vous le temps de les utiliser parfois ?

« Oui, j’essaie toujours de trouver du temps après nos réunions partout en Europe pour tester quelques sections de nos routes, mais forcément, à chaque fois, ce n’est pas assez ! »

Quel est le projet ou la route dont vous êtes le plus fier ?

« C’est assez difficile de choisir, nous faisons tellement de choses différentes dans tant de pays. Si je ne devais choisir qu’une chose, ça serait tous les ponts cyclables que nous avons ouverts entre différents pays. Cela nous est arrivé à plusieurs reprises, sur plusieurs tracés et je dois dire qu’à chaque fois c’est quelque chose de très symbolique et d’émouvant même. Ca reflète assez bien l’esprit d’EuroVelo d’ailleurs. »

Canaux en Hollande (@Euregio Rhein-Waal, Project Demarrage, P. Gawandtka)

EuroVelo 15 : Canaux en Hollande (@Euregio Rhein-Waal, Project Demarrage, P. Gawandtka)

Quels sont les prochains défis pour EuroVelo dans les années qui arrivent ?

« Notre objectif numéro un est l’achèvement complet du réseau pour 2020. Il s’agit de donner la possibilité aux cyclistes d’utiliser un réseau parfaitement complet. Cela implique des travaux physiques pour rendre les routes plus sûres et plus agréables. Par exemple, nous voudrions faire en sorte que les cyclistes ne soient plus obligés d’utiliser des routes à forte circulation ou des routes au revêtement usager. Le travail se concentre aussi sur la mise en place de différents outils permettant des voyages agréables comme l’installation d’une signalisation facilement reconnaissable, la mise en ligne d’informations sur les routes elles-mêmes ou sur les services proposés le long de celles-ci. »

Pour en savoir plus : www.Eurovelo.com et pour les contacter eurovelo@ecf.com
A suivre également sur Facebook et Twitter 

France Vélo Tourisme Parrain du dossier Vélotourisme 2014

France Vélo Tourisme Parrain du dossier Vélotourisme 2014


Traverser l’Europe à vélo, c’est maintenant possible avec EuroVelo | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Marie Secrétant
Je travaille actuellement comme coordinatrice du réseau européen European Alliance for Responsible Tourism and Hospitality à Bruxelles. Je suis engagée pour un tourisme respectueux des communautés d'accueil et des territoires qui incluent l'enrichissement culturel, économique, environnemental et social autant pour la population réceptrice que pour le visiteur. La durabilité, la responsabilité et la solidarité sont pour moi trois valeurs clés qui doivent être intégrées dans le tourisme. Je suis une voyageuse sans fin et le mouvement, la vie, la différence sont des moteurs de motivation. J'ai habité dans plusieurs pays tels que l'Espagne, l'Italie, l'Angleterre, le Mexique, le Vietnam et maintenant la Belgique et j'en ai partiellement découvert tant d'autres en tant que voyageuse, qui je l'espère fut le plus responsable possible.
Facebook

Partagez cet article

Une autre façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est aussi de partager cet article. Merci d'avance 😉

Découvrez nos abonnements

Une réponse à Traverser l’Europe à vélo, c’est maintenant possible avec EuroVelo

  1. PAGE Jean-Francois a commenté:

    Bonjour,
    Ancien technicien cycle, aujourd’hui handicapé, je circule à bord de tricycles équipés pour le voyage. Je déplore qu’aucun chapitre ne concentre l’attention sur le couple vélo (bicycle / tricycle) & handicap. Ainsi, par exemple, aucun indice ne permet de déterminer si une « eurovélo » est accessible aux tricycles (largeurs, chicanes etc…). alors même que, par nature, nous sommes les plus réticents à devoir descendre de notre monture pour se résigner à franchir ou surmonter un passage délicat sinon dangereux .
    En bref et résumé, l’attention n’est pas portée dans la direction des PMR alors qu’ils forment sans doute une proportion significative des volontaires pour affronter un tel défi. De multiples raisons étayent cette assurance.
    Croyez vous que des volontés ou axes d’investigations sont susceptibles d’évoluer dans ce sens, à l’aune de la popularité croissante de ce mode de déplacement tant capable de prouesses à l’égard de ce monde de consommation crépusculaire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Il y a le ciel, le vélo et la mer... Si vous souhaitez profiter des joies du vélo cet été sans pour autant renoncer à celles de la mer, voici un petit tour d'horizon des véloroutes du littoral...

La « Véloroute des Pèlerins » prête pour accueillir les vélo-touristes en Belgique ! Les 215 km du tronçon belge de l’itinéraire cyclable longue distance EuroVelo 3 « La Véloroute des pèlerins » sont maintenant...

Vélo Loisir Provence, la force et la référence issues du terrain Depuis 25 ans, Vélo Loisir Provence anime les destinations « Luberon à vélo » et « Verdon à vélo » en partenariat avec les PNR et les collectivités...

Traverser l'Europe à vélo, c’est maintenant possible avec EuroVelo Traverser l'Europe en vélo, c’est maintenant possible avec EuroVelo...

Vers une Europe du tourisme durable? Saviez-vous que l’Union Européenne soutient depuis quelques années déjà le tourisme durable ? Avez-vous constaté au niveau local le développement de projets concrets financés...

Rencontre avec Camille Perretta, chargée de coordination La Méditerranée à Vélo Camille Perretta travaille sur le projet La Méditerranée à Vélo, un itinéraire qui joint l’Espagne à l’Italie en passant par Perpignan,...

DANS LE DOSSIER VOYAGEONS-AUTREMENT :
« Le printemps des bicyclettes »

voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda