#TourismeDurable
La feuille de chou est là

Québec Nature : LE portail ouvrant sur l’immensité canadienne

| Publié le 6 juin 2018 • Mis à jour le 6 juin 2018 à 9h34
Thèmatique :  Acteur privé   Bons plans   Espaces protégés   Initiative privée   Initiative régionale   Territoire 
         

En se regroupant pour offrir au visiteur une vision complète de l’extraordinaire offre nature proposée par la Belle Province, les principaux acteurs du secteur ont fait de Québec Original Nature une plate-forme idéale où chacun concocte, en direct avec les prestataires, son approche personnelle des espaces sauvages du continent américain. De l’immersion dans la nature à la rencontre des nations autochtones en passant par l’adrénaline pure. Rencontre avec l’une des parties prenantes de cette belle aventure collective…

 

Voyageons Autrement : Annie, pouvez-vous vous présenter en quelques mots et nous dire ce qui vous amène aujourd’hui à parler de l’expérience nature du Québec Original ?

Annie Lévesque : Je suis responsable commerciale et marketing d’Aventure Ecotourisme Québec, l’un des acteurs de Québec Original Nature, le regroupement des principaux acteurs du tourisme vert de notre province qui compte, entre autres, l’association des pourvoiries du Québec, celle des campings, des parcs nationaux, mais également les représentants du tourisme autochtone (auprès des premières nations du Québec) et du Nunavik, le Grand Nord Québécois. A nous tous, nous constituons un ensemble homogène de produits et services touchant les expériences plein air/aventure, escapades nature et culture autochtone s’inscrivant au sein de la politique officielle de Tourisme Québec.

VA : D’où est née l’idée de Québec Original Nature ? Pour répondre à quels besoins, quel manque ?

AL : Les grands espaces québécois attirent. En 2011, voyant de quelle manière le voyageur s’organisait et afin de rassembler les principaux attraits et activités qui caractérisent notre nature généreuse, nous avons joint nos forces au sein d’une vitrine commune nous permettant ainsi de promouvoir toutes les richesses que notre province avait à offrir de ce côté. L’idée étant de s’adresser directement aux marchés extérieurs, à commencer par le marché français, le plus important pour nous.

VA : Quels sont les avantages de ce regroupement ? Pour les acteurs comme pour le visiteur ?…

AL : L’union faisant la force, nous avons désormais les moyens de financer, ensemble, la promotion du tourisme de nature au Québec : campagnes de publicité et de communication, présence sur les salons, organisation de reportages présentant la merveilleuse nature qui nous entoure, ses charmes, ses atouts, ainsi que la grande diversité des expériences qu’elle offre… D’où l’intérêt pour le visiteur de pouvoir trouver sur un site unique l’ensemble des opportunités s’offrant à lui. Il se retrouve ainsi face à une diversité de propositions qui lui offre un choix maximal et lui permettent de monter un itinéraire original répondant parfaitement à ses besoins. Ou bien à celui de son client, s’il est un professionnel du tourisme ! Parcs nationaux, randonnées, hébergement en forêt (les fameuses « cabanes », puis les tipis, chalets, igloo, tentes…) observation de la faune, expériences auprès des Autochtones, activités nautiques ou hivernales, adrénaline pure, tout est là, à disposition, en contact direct avec les prestataires, plus d’une centaine d’entreprises au total.

VA : Quels différents types d’expériences proposez-vous chez Québec Original Nature et qui sont vos clients ?

AL : Nous couvrons tout ce qui concerne le tourisme de nature et d’aventure ainsi que l’expérience culturelle autochtone qui sont parmi les grandes expériences attirant aujourd’hui le public vers notre territoire. Tout ce qui touche à la nature intéresse de plus en plus les gens, les motivant à venir découvrir ces grands espaces restés intacts : Français et Anglais en premier chef donc, Etats-Uniens et Canadiens des autres provinces ensuite. Puis allemands, Suisses, Belges, des Mexicains également et des Chinois. Les expériences proposées étant ouvertes à tous, conduites sous la présence de guides si nécessaire et ne posant pas de problème de sécurité, elles s’adressent aussi bien aux familles qu’aux groupes d’amis, couples, découvreurs… Et ce, en toute saison, les activités proposées variant alors beaucoup : ceux qui connaissent déjà les activités blanches de l’hiver voulant ensuite découvrir le visage estival des grands espaces et vice-versa.

VA : Comment le site fonctionne-t-il, aux deux sens du terme ?

AL : Il est avant tout informationnel, présentant les différentes expériences par genre comme évoqué : rencontre avec les Autochtones, hébergement en forêt, expériences hivernales, observation de la faune, adrénaline, etc. Ainsi que les divers prestataires avec lequel l’internaute ou le professionnel va se mettre directement en contact pour finaliser son projet. Concernant l’autre sens du terme, le succès rencontré, il est d’autant plus important que le site vient répondre à un vrai besoin et que nous travaillons en collaboration étroite avec les instances gouvernementales touristiques dans la promotion du Québec dans son ensemble, dont nous représentons la facette plus Nature.

VA : Un accent est-il mis, dans vos propositions de voyage, sur la protection de la nature et le tourisme durable ?

AL : Oui, tout à fait. La grande majorité des entreprises qui s’adressent aux amoureux de la nature sont elles-mêmes conduites par des personnes la respectant grandement. Cela fait désormais partie de nos usages et principes, l’écotourisme responsable étant chez nous conduit par les sept principes du « Sans Trace » : « prépare et prévoit, utilise les surfaces durables, gère adéquatement les déchets, laisse intact de que tu trouves, minimise l’impact des feux, respecte la vie sauvage et enfin : respecte les autres usagers ».

VA : Quels types d’expériences semblent convenir plus particulièrement aux Français et qu’est-ce qui ressort en premier dans leurs témoignages en fin de séjour ?

AL : Les français sont attirés par les grands espaces, la possibilité de s’immerger to-ta-le-ment dans la nature et de s’y sentir loin de tout, au milieu de nulle part et reconnectés au monde naturel. La découverte des parcs en randonnées ou expéditions diverses les séduit beaucoup et également le contact avec les autochtones, ces représentants des premières nations présentes sur le continent restés en relation étroite avec la nature. Quant aux commentaires les plus recueillis, cela commence souvent par « Que c’est grand ! », puis les gens soulignent la beauté de ce qu’ils ont vu et qui les a émus, l’accueil chaleureux et sincère des québécois qu’ils ont reçu aussi ainsi que la diversité des activités auxquelles ils se sont livrés.

VA : De quoi n’a-t-on pas parlé qui soit important ?

AL : Nous venons d’inaugurer sur le site une nouvelle rubrique de « récits de voyage » où une famille de Français, les Lefrançois, raconte l’expérience qu’ils ont faite de notre territoire suite à un voyage organisé en l’honneur du grand-père qui rêvait depuis toujours du Canada et où toute la famille (représentant des clientèles variées) va finir par se rendre. Les différents récits seront mis en ligne tour à tour.

 


Québec Nature : LE portail ouvrant sur l’immensité canadienne | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Jerome Bourgine
Ecrire et voyager. Voyager et écrire... Depuis 50 ans.
Facebook

Partagez cet article

Une autre façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est aussi de partager cet article. Merci d'avance 😉

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Communiqué de Presse - La Villa Marco Polo 2e promotion adoube dix "jeunes voyageurs" La promotion 2015 de la Villa Marco Polo, créée l’an passé par le Grand Bivouac, festival du voyage et des découvertes partagées,...

Le parc national de la Gaspésie, une véritable mer de montagnes Le parc national de la Gaspésie compte 140 km de sentiers de randonnée pédestre dont 110 km font partie du Sentier international des Appalaches....

Les campings Huttopia : responsables mais pas labélisés ! Fanny Kaufman, responsable des études pour Huttopia, présente des campings qui contrairement à bien des hébergeurs, ont fait le choix de s’engager dans...

Québec Nature : LE portail ouvrant sur l’immensité canadienne Québec Original Nature une plate-forme idéale où chacun concocte, en direct avec les prestataires, son approche personnelle des espaces sauvages...

Le Canada, une destination écotouristique populaire Des voyages extraordinaires avec des expéditions en pleine nature ; canot, randonnées ou observations d'oiseaux....

4 - Votre association est elle membre d'un réseau local ou nation de Tourisme Responsable ? L'équipe d'AMAROK : C'est au quotidien que nous vivons une démarche responsable ! Nos séjours sont une invitation à ce...

RECEVEZ LA VERSION NUMERIQUE DE LA FEUILLE DE CHOU* PAR MAIL * Le canard pas comme les autres
voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda