#TourismeDurable
La feuille de chou est là

23 passent le cap via le groupement « Hôtels au naturel »

| Publié le 7 juillet 2014 • Mis à jour le 7 juillet 2014 à 19h43
Thèmatique :  Acteur privé   Initiative privée   Initiative régionale   Institutionnel   Labels   Territoire 
         

Passer une nuit à l’hôtel est souvent synonyme de confort, de services modernes et de standardisation, mais souvent moins de respect de l’environnement et de cadre naturel. Pourtant, ces hôtels existent ! Tenus par des passionnés, toujours fervents défenseurs de leur terroir et du cadre de pleine nature qui les entoure, ils sont aujourd’hui 23 à avoir franchi le cap et être entrés dans une démarche de labellisation, via le groupement « Hôtels au naturel ».

30101

Des hôtels proches de leur territoire, et engagés pour sa préservation

Les conditions pour faire partie de ce réseau ? Etre situé sur un territoire privilégié et adapté au tourisme de nature et de découverte, c’est-à-dire au sein ou à proximité d’un Parc Naturel Régional, entrer dans une démarche de préservation de l’environnement via une logique de limitation de l’impact de son activité sur la biodiversité et la nature en général, ou encore œuvrer à la pérennité des activités humaines et économiques de son territoire en favorisant les circuits courts, les produits locaux, etc.

Parmi ces 23 hôtels, deux d’entre eux viennent d’être labellisés : Le Mas de la Grenouillère, situé dans le Parc Naturel Régional de Camargue, et Le Saut de la truite, implanté au sein du PNR des Ballons des Vosges.

masdelagrenouillere_575x350

En Camargue, le Mas de la Grenouillère a su mêler grand confort et respect de l’environnement. © Mas de la Grenouillère

Le Mas de la Grenouillère ou le tourisme vert par excellence

Pour le premier, qui s’engage autour de 32 critères liés à la nature, à la dépense carbone, à l’innovation écologique ou encore à l’encouragement de l’économie locale, le développement durable n’a rien d’un effet de mode puisque l’hôtel défend ses valeurs depuis sa création dans les années 1980. Marqué par le Parc naturel régional de Camargue, le Mas de la Grenouillère est également Refuge LPO, E-tablissement branché (permet la recharge des véhicules électriques), travaille avec le label bio et équitable FairTrade ou encore avec WWF et est en cours de labellisation Clef Verte.

Toutes ces preuves d’engagement n’ont pas empêché les propriétaires d’adhérer à une démarche qui leur tenait à cœur : « cela nous permet de marquer davantage notre engagement vis-à-vis de la clientèle, et d’être visibles au sein d’un tourisme en voie de développement qu’est le tourisme vert. Le principal atout de la démarche Hôtels au naturel est son fonctionnement en réseau, qui permet le partage d’idées et d’expériences entre les différents hôteliers, la possibilité de se rencontrer et d’échanger qui crée une dynamique intéressante et innovante. »

Saut_de_la_truite_01

Un hôtel à taille humaine, où la nature est reine… © Saut de la Truite

Bien-être et ressourcement au Saut de la Truite

Petit hôtel à taille humaine (10 chambres seulement !), Le Saut de la Truite a préféré miser sur la qualité de son accueil et de ses prestations plutôt que sur une offre à grande échelle. Ici, pas de télévision ou de chambres impersonnelles, mais un bain nordique alimenté en eau de source naturelle et chauffés au bois, ou bien un sauna avec vue sur le Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges… Si, évidemment, la truite des viviers environnants est au menu du restaurant, vous trouverez également à la carte de nombreux produits locaux et biologiques, issus de petits producteurs et garants de qualité.

L’obtention du label est une première pour le Saut de la Truite, qui ne bénéficiait jusqu’alors d’aucun agrément particulier. Cela correspondant à la démarche éthique prônée par les propriétaires, ceux-ci ont apprécié qu’Hôtels au naturel puisse valoriser leur engagement et leur démarche en faveur de l’écologie comme du développement durable. A l’heure qu’il est, les prestataires attendent de voir ce que le label va leur apporter, et espèrent que la mise en réseau avec les autres hébergements labellisés leur permettra d’avancer et d’innover toujours davantage en faveur de l’hôtellerie « verte ».


23 passent le cap via le groupement « Hôtels au naturel » | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Mélusine Lau

Facebook

Partagez cet article

La meilleure façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est encore de partager cet article. Merci d'avance ;)

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Voyager autrement à Djibouti « Djibouti n’est pas au bord de la mer. Elle est au bord du désert. C’est le secret de sa douce et irrémédiable folie : la ville est née de la mer, ses hommes appartiennent au désert....

L'écotourisme, nouveau faire-valoir des grands groupes ? Le site Villages Nature® Paris vient d'ouvrir à Marne La Vallée, sous l'étiquette d'un site durable. Peut-on "fabriquer" l'écotourisme ? Ou n'y a-t-il pas...

Monterey Bay Shores ou la plus grande station touristique écologique au monde... La baie de Monterey Bay va recevoir la plus grande station touristique écologique au monde.La Californie etait déjà connue pour son...

Principes directeurs de l'écotourisme au Laos Grâce à la richesse de la biodiversité peuplant la forêt tropicale et aux villages intégrés aux paysages, le Laos donne dès le départ une orientation en faveur de l'écotourisme...

Ré-inventez la montagne avec Mountain Wilderness, en 10 idées ! 1. RESPIREZ... l’air pur des montagnes...

RECEVEZ LA VERSION NUMERIQUE DE LA FEUILLE DE CHOU* PAR MAIL * Le canard pas comme les autres
voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda