#TourismeDurable
Pacifique Sud Exotique

 

Archipel de l'Evolution, Paradis photographique avec Arnaud Guérin - Amarok

Amarok

à partir de 7290.00 €
Durée : 13 jours jours

Voir sur Amarok

Description du séjour Galapagos Archipel de l'Evolution, Paradis photographique avec Arnaud Guérin

  • Une croisière d’auteur thématique (volcanologie, ornithologie, naturaliste et photo) dans l’archipel des Galápagos.
  • Arnaud, votre guide géologue spécialiste des volcans et photographe pro.
  • Un guide local naturaliste spécialiste des îles.
  • Un bateau de croisière très confortable et spacieux uniquement pour notre groupe. Cabine double avec SdB privatisée. Possibilité de demander une chambre et cabine en single.
  • Un groupe limité à 15 participants (contre une capacité de 19 à bord) pour proposer un service de plus haute qualité et une plus grande disponibilité de vos guides et de l’équipage.
  • Un équipage très complet (9 personnes pour vous servir) 100% local.
  • Séjour programmé pour l’arrivée des Albatros dans l’archipel.
  • Grande diversité d’espèces au fil des escales mais aussi des baignades en snorkeling pour l'observation de la faune marine unique des Galápagos.
  • Croisière privatisée AMAROK qui fait le tour de l'ensemble des grands sites naturels des Galápagos.

Les Galápagos, un rêve de naturaliste, un rêve de photographe... un voyage unique sur les traces de Darwin au milieu d'une nature d'exception née de l'activité d'un point chaud volcanique, de la rencontre des courants antarctiques et tropicaux et de l'alternance climatique El Nino/El Nina... Les Galápagos sont plus qu'une destination, c'est un univers marin et terrestre, sous et au-dessus de l'eau, un écosystème unique au monde... Pour le photographe, les Galápagos sont bien au-delà du rêve... La nature est tellement proche... plus besoin du 600 mm... Ici les animaux ne fuient pas, c'est vous qui êtes leur sujet d'observation... Ce voyage sera le troisième d'Arnaud Guérin dans l'archipel... à sa connaissance du volcanisme, il a travaillé sur ce projet avec son compère Xavier avec qui il a tourné pour la série documentaire « Des volcans et des Hommes » sur ARTE, pour concocter un voyage loin des sentiers battus... un programme qui fait le tour de l'ensemble des grands sites naturels des Galápagos même les plus éloignés comme Genovesa, avec un bateau très confortable. Ce voyage est programmé à cette période pour l'arrivée des Albatros... ensuite manchots, iguanes marins, tortues terrestres géantes, iguanes terrestres, pinsons, oiseaux de mer en tout genre dont le cormoran aptère, les fous à pieds bleus, les fous à pieds rouges, les fous masqués... raies, requins, tortues marines.... et volcanisme actif....ce voyage est un voyage au premier matin du monde....

Jour 1 : Vol et Arrivée à Quito  

Accueil du groupe par Arnaud au départ de France en fonction des réservations aériennes. Arrivée matinale à l’aéroport international Mariscal Sucre de la capitale équatorienne en fin de journée. Accueil francophone, transfert et court briefing sur le voyage à venir. Selon les horaires des vols nous pourrons allez flâner autour de notre hôtel afin de profiter des installations mai aussi de quelques espèces d’oiseaux typiques de la vallée inter-andine dont un grand nombre de colibris comme le commun Colibri Anaïs, l’impressionnant porte-traines lesbié, le colossal Colibri géant et le menu Émeraude des Andes occidentale.

Dîner et nuit dans un hôtel standard dans la vallée inter-andine à proximité de l’aéroport.

Jour 2 : Ile de San Cristobal : Cerro Tijereta 

Transfert matinal depuis votre hôtel vers l’aéroport national de Quito, accompagnés de l’un de nos assistants, pour vous envoler vers l’archipel des Galapagos. À votre arrivé à Puerto Baquerizo, le port principal de San Cristobal, une inspection sanitaire et environnementale est réalisée afin de protéger ces fragiles écosystèmes de toute intrusion exogène. Votre guide naturaliste vous attendra à l’aéroport. Vous vous rendrez avec lui vers l’embarcadère où est ancré votre yacht. Vous serez ainsi accueillis à bord par tout l’équipage et le capitaine qui vous feront une rapide réunion préparatoire de bienvenue et vous aideront à rejoindre vos cabines et à vous familiariser avec les différents espaces du navire. Dans l’après-midi, nous explorons le Cerro Tijeretas, où nous pourrons observer un paysage panoramique spectaculaire, ainsi que nos premiére forëts d’Opuntias, oú niches moqueurs, geospizes et de grandes colonie de frégates. Cela seras egalement le moment  d’introduire les differents concept geologiques qui ont forgés l’archipel et bien entendue parler du premier débarquement de Charles Darwin aux Galápagos.

Dîner et nuit à bord. 

Jour 3 : île de Española (Îles orientales)

L’isolement géographique de l’ile d’Española a entrainé l’apparition de plusieurs espèces endémiques. Localisé sur les secteurs les plus aride des basses terres de l’îles, le géospize à bec conique est le moqueur d’Española sont relativement faciles à détecter. Ils occupent la majorité de l’ile et les deux sites de visite, Bahia Gardner et Punta Suarez. Ce dernier est le site le plus connus et concourus pour profiter des parades et des vas et viens aériens du majestueux Albatros des Galápagos, mais Bahia Gardner héberge la quasi-intégralité de la colonie de cet impressionnant oiseaux marins. Les parades extrêmement complexes demeurent les plus sensationnelles de tous les oiseaux de l’archipel. Depuis les falaises de la côte sud, prenez un moment comme spectateur, pour admirer l’aisance de leur vol planant sur fond de mer et du décollage et atterrissage des adultes. Il faudra garder les yeux grands ouverts pour tenter d’observer l’espèce de tortue terrestre endémiques. Cette dernière est une vraie miraculée puisque des 14 rescapés qu’ils restaient en 1960 la population compte maintenant plus de 2000 individus. Dans l’après-midi nous rejoignons un site de snorkeling (palme, masque, tuba) pour une promenade aquatique en compagnie de bancs de demoiselles royales, de poissons-perroquets à bosse et de chirurgiens des Galápagos. Mais la star des lieux reste bien entendu l’iguane marin dont la livrée multicolore de cette sous espèce, attire le regard de tous les visiteurs. Dîner et nuit à bord. 

Jour 4 : île de Floreana – Asilo de la Paz – Champion. (îles méridionales)  

Floreana est la plus méridionale des îles de l’archipel. La grande majorité des bateaux qui croisent ici font une étape autour des ilots de champion, pour en explorer ses fonds marins extrêmement riches et pour réaliser un panga-ride. Scrutez bien aux jumelles les cactus géants d’opuntias, sur lesquels le moqueur de Floreana aime se percher. Il ne reste malheureusement que 120 couples de cette espèce endémique. À Puerto Velasco Ibarra, le port principal de l’ile vous accosterez pour réaliser la visite des hautes terres et découvrir l’une des parties les plus énigmatique de l’histoire humaine de l’archipel. C’est ici aussi qu’une autre espèce en danger habite les forêts humides de scalesia de l’Asilo de la Paz, le géospize modeste. l'Asilo de la Paz. est également le lieu de reproduction de plusieurs espèces de tortues géantes. Durant la traversée maritime vers le nord, nous achèverons la journée d’observation avec la recherche d’oiseaux pélagiques comme damier du Cap, pétrel des Galapagos, puffin des Galapagos, océanite d’Elliot, mais aussi de cétacés.

Dîner et nuit à bord.  

 

Jour 5 : Sue de l’île de Santa Cruz /SSCD – Hautes Terres 

 

Nous débarquerons ce matin à Puerto Ayora, pour faire la visite du centre d’élevage de tortue terres Arnaldo Tupiza, situé à l’intérieur des installations du Parc National Galapgos, pour y découvrir les différents processus de conservation mis en pratique depuis les années 70. Nous irons ensuite en bus privé rejoindre les hauteurs de Santa Cruz afin de partir à la recherche des espèces typiques de différents écosystèmes, entre couvertures végétales originales, zones agricoles et écotones. Sur les hautes terres, autour des deux cratères effondrés appelés « los gemelos », il est fréquent de croiser le pas insouciant de quelques tourterelles des Galápagos et le curieux géospize pique-bois, le seul représentant de cette famille qui utilise des outils pour s’alimenter, le moucherolle des Galapagos est une autres endémiques de l’archipel.  Nous prendrons également un moment autours des forêts secondaires de Rancho Primicia pour observer de nombreuse tortue géante en milieux naturel, qui broutent stoïquement les pelouses le long des sentiers ou viennent se rafraichir dans les mares d’eau boueuse. Dîner et nuit à bord. 

Jour 6 : Nord de l’île de Santa Cruz – Dragon Hill -Chinese Hat (îles centrales)

Dragon Hill, située sur les côtes nord-ouest de l’ile de Santa Cruz sera un excellent moment de détentes pour rompre avec le rythme du voyage. Sa situation au centre de la chaîne d'îles principale en fait un lieu riche en faune marine. Il est fréquent d'y rencontrer des congrégations de tortues de mer vertes, de grands poissons de récif tropicaux et subtropicaux, des requins de récif et des raies. À l'occasion, de grands groupes de dauphins souffleurs nagent dans la région. Après un débarquement mouillé, vous vous dirigerez vers une lagune hyper-saline pour l’observation de plusieurs limicoles et anatidés comme l’Èchasse américaine, le Canard des Bahamas et plusieurs groupes de Flamants des caraïbes. Sur la partie haute de la colline, niche une grande colonie d’Iguanes terrestres réintroduite ici lors d’un projet mené à bien par le Parc National Galapagos. Dans l’après-midi, nous serons initiés à la géologie et a l‘histoire volcanologique des Galápagos, avec la visite de Sombrero Chino. Cet ilot en forme de cône se compose de tunnels de laves, de cratères imbriqués et de lave de type « pa-hoe-hoe ». Le sentier de 400 mètres, mène à la partie haute de l’ile, pour un excellent panorama de cette partie de l’archipel. Des conditions idéales pour ressentir l'origine volcanique de l’archipel. Selon l’époque, quelques Manchots des Galapagos, fouillent parfois les eaux de cet ilot à la recherche d’aliments.

Retour à bord. Dîner et nuit à bord.

Jour 7 : Île de Genovesa

L’Île de Genovesa, au nord-ouest de l’archipel, est essentiellement composée des vestiges d’un énorme cratère, maintenant en grande partie submergé. Surnommée « l’île aux oiseaux », sa réputation n’est pas usurpée. Sur les sables coralliens de la Baie de Darwin, un grand nombre d’espèces nichent à même le sol ou dans les broussailles. Le long des sentiers, vous pourrez aussi observer plusieurs endémiques de l’île. Une balade en panga, le long des falaises du volcan submergé, vous permettra d’observer ces formidables planeurs que sont les oiseaux marins et, notamment, le Phaéton à bec rouge, qui joue dans les ascendances d’air créées par les falaises. En empruntant le sentier longeant les falaises, vous pourrez observer de nombreuses espèces d’oiseaux pélagiques et semi-pélagiques, mais aussi 4 des 14 espèces de pinsons de Darwin. Dans l’après-midi, la visite d’El Barranco nous permettra d’aborder le passé géologique et volcanique de l’archipel, par le prisme de nombreux champs de lave de type « pa-hoe-hoe ». Les grandes colonies de pélagiques et en particulier celle de fous à pieds rouges se reproduisent ici avec succès. Les fous de Grant et puffin des Galápagos ainsi que les deux espèces de frégates, se donnent en spectacle aux visiteurs qui sauront les apprécier. A Prince Philip strairs, situé à la pointe sud de l’ile, plusieurs colonie d’océanites nichent dans les tunnels de laves et il est plus fréquent d’observer le comportement de prédation du hibou des marais qui chasse de jour les oiseaux aux nids. Retour à bord.

Dîner et nuit à bord.

Jour 8 :Île De Santa Cruz. -  Bachas / Black Turtle Cove 

Au petit matin le bateau mettra le cap sur la plage de Las Bachas, au nord de l’île de Santa Cruz. Ce site est l’un des plus importants sites de reproduction des tortues vertes (Chelonia mydas) de tout l’archipel. La plage coralienne accueille également plusieurs espèces d’oiseaux limicoles et parfois la sous espèces endémique de flamands des Caraïbes.  En milieu de matinée les fous à pieds bleus, noddis bruns, puffins des Galapagos et frégates magnifiques nous accompagneront lors d’une courte traversé en mer vers les mangroves de Black Turtle cove. (La baies des tortues noires). Cette baie est constituée de paletuviers où il est possible d’observer hérons des laves et pélicans bruns.  Une nouvelle séance de “snorkeling” nous permettra de nager avec les tortues marines, les raies et les requins à pointes blanches, ne vous inquiétez pas ils sont inoffensifs. Dîner et nuit à bord.

Jour 9 : Île d’Isabela – Tagus Cove – Urbina Bay (îles occidentales)

Depuis l’ile d’Isabela, nous débarquerons a Tagus Cove, un ancien mouillage de corsaires bien abrité. Le sentier mène au lagon Darwin, une chambre volcanique effondrée remplie d’eau douce. La végétation environnante abrite plusieurs espèces de géospizes. Une balade en zodiac permettra de s’approcher des falaises où nichent la rare Hirondelle sombre et plusieurs colonies d’iguanes marins et d’otaries. Situé un peu plus au sud toujours sur l’ile d’Isabela, la baie de Urbina est localisée au pied du volcan Alcedo, d’où nous pourrons observer de grandes colonies d’iguanes marins. Cette zone côtière aride, où jonche de grandes étendues de corail est l’un des meilleurs sites d’observation du curieux et endémique Cormoran aptère. Retour à bord en milieu d’après-midi, pour une nouvelle séance d'apnée.

Dîner et nuit à bord.

Jour 10 : Île d’Isabela – Punta Vicente Roca – Île de Fernandina : Punta Espinoza 

Ce matin le bateau se rêveillera face un des sites iconiques de l’île d’Isabela. Le Cap Vicente Roca est un cône en Tuff qui abrite de grandes colonies de manchots des Galápagos. Sous l’eau, les riches et colorées parois sous-marines attirent de grands nombres de Tortues marines qui viennent s’alimenter. Une navigation le long du Canal Bolivar nous permettra de scruter les possibles oiseaux pélagiques qui viennent pécher ici. Si le capitaine nous le permet, nous nous approcherons de la plage de Tortuga Negra, afin de tenter d’apercevoir le géospize des mangroves, l’un des oiseaux les plus rare de l’archipel. Dans l’après-midi nous mettrons le cap sur Fernandina. Cette île est la plus jeune de toutes les îles de l’archipel. C’est sans doute pourquoi son volcan principal est aussi l’un des plus actifs de la planète. Les nombreuses éruptions et coulées de lave perpétuelle ont changé et modelé le relief et l’apparence de cette île. Nous débarquerons à Punta Espinoza, une côte rocheuse bordée de mangroves qui abrite des Manchots des Galápagos et des Cormorans aptères. Dîner et nuit à bord.

Jour 11 : Île de Santiago – Puerto Egas -  Espumilla

Ce matin, nous mouillerons devant la baie de James. Les longues plages de sable noirs frangées par les palétuviers, sont situées un peu à l’est de Puerto Egas. Derrière la plage, se trouvent deux lagunes d’eau saumâtres, où plusieurs espèces d’oiseaux résident : flamants roses, échasses d’Amérique, canards des Bahamas, buses des Galapagos, mais aussi une énorme colonie d’iguane marins.  Le grand intérêt de ce site est surtout la présence des deux espèces d’Otaries. L’une colonisant les plages de sables et l’autre les cotes volcaniques rocheuses. Après le déjeuner, nous mouillerons devant Playa Espumillas. Cette magnifique plage de sable doré, frangée par les palétuviers est située dans la Baie de James. Derrière la plage, se trouvent une lagune d’eau saumâtre que surplombe le sentier qui traverse une forêt de bois de senteur. Vous pourrez marcher librement à la découverte de ce nouveau site ou simplement vous étendre sur le sable pour profiter d’un moment de détente et croiser probablement quelques tortues vertes.

Jour 12 : Île de Santa Cruz – Seymour – Baltra - Gayaquil

Après nous être approché des côtes nord de Santa Cruz, nous mettons le cap vers l’île de Seymour. Les Fous à pieds bleus, Noddis bruns, Puffins des Galapagos et Frégates magnifiques vous accompagnent lors de ces dernieres heures en mer. L’île de Seymour abrite une grande colonie d’Otaries, les deux espèces de Frégates ainsi que la merveilleuse Mouette à queue d’aronde, la seule mouette nocturne au monde. Le court sentier vous permettra également de découvrir une végétation constituée de Palo Santo et de cactus Opuntias. Retour a bord en milieux de matinée pour récupérer nos affaires et prendre le chemin de l’aéroport pour notre vol vers le continent.

Transit au terminal international de l’aéroport de Guayaquil pour notre vol de retour.

Jour 12 : Arrivée en Europe                                                                                      

 

Des changements d’itinéraires peuvent subvenir à la suite d’événements d’origine naturelle ou suite à des changements à propos de la législation interne. Le visiteur doit prendre en compte et accepter, l’éventualité de changements de dernières minutes dans l’organisation du voyage. L’opérateur se réserve donc le droit de réaliser les changements nécessaires afin de garantir la sécurité et l’intégrité des voyageurs et respecter les lois en vigueurs. Les hôtels sont donnés à titre indicatif sous réserve de disponibilités au moment de la réservation du circuit. En cas d’indisponibilité, un hôtel de même catégorie, sera proposé. L’accompagnateur et l’équipage local restent seuls juges du programme qu’ils peuvent modifier en raison d’impératifs de sécurité.

Guide : Guide volcanologue et photographe professionnel

Les tarifs en fonction des dates de départ
dateprix
16/04/20237290 €


Voir sur Amarok

Partagez cet article

Une autre façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est aussi de partager cet article. Merci d'avance 😉

   

Sélectionnez votre destination et recevez des offres voyage sur mesure !

Informations utiles pour voyager

Accueil paysan Picardie > Oise Accueil Paysan dans un gîte en milieu rural, dans sa maison, à sa table ou à l'auberge, dans ses champs, parmi ses animaux, dans le paysage que son travail façonne Oise Picardie ~...

Accueil paysan DOM-TOM > La Réunion Accueil Paysan dans un gîte en milieu rural, dans sa maison, à sa table ou à l'auberge, dans ses champs, parmi ses animaux, dans le paysage que son travail façonne La Réunion...

Se déconnecter "pour de vrai" en vacances c'est possible Et si en 2018 le luxe c'était de se passer de son portable? Des vacances, des vraies avec Out Of Reach. ~ par Guillaume Chassagnon...

Partir à la rencontre de l’artisanat mexicain du cuir avec la Ruta PiCaSo Manuel Miroglio a eu la bonne idée l'an dernier de créer la Ruta Picaso, un parcours touristique destiné à découvrir la ville sous l'angle...

Russie ~ par Rédaction Voyageons-Autrement...

Rio de Janeiro - Routard, Voyage responsable et écotourisme au Brésil Mégalopole de 6 millions d'habitants, la ville de Rio de Janeiro est la deuxième plus grande ville du monde. ~ par Rédaction Voyageons-Autrement...

carte de toutes les partenaires de voyageons-autrement voir la carte
L'actu en continu