#TourismeDurable
Demande d'envoi de la feuille de chou et inscription Newsletters

Participez au réseau euroméditerranéen des écotouristes et à son Défi’Tour

| Publié le 28 avril 2022 • Mis à jour le 28 avril 2022 à 6h34
Thèmatique :  Acteur associatif   Bons plans   Initiative privée   Innovation   Projet solidaire 
         

DéfisMed milite en faveur d’un réseau euroméditerranéen de l’écotourisme. Forte de son réseau qui compte désormais plus de 1 000 sympathisants, l’association crée en 2022 le « Défi’Tour ». Du 30 avril au 18 novembre, pour la 1ère fois, 30 événements écotouristiques originaux à l’échelle euroméditerranéenne vont être coordonnés et partagés sur le WEB, invitant les internautes à soutenir cette démarche favorisant un tourisme écologique et culturel. Éric Raulet, délégué général de l’association, nous explique les tenants et les aboutissants de cette opération qui s’inscrit dans la continuité des objectifs de DéfisMed : convaincre un réseau de citoyen.nes qu’ils ont un rôle à jouer à travers leurs pratiques touristiques dans la transition écologique et le développement durable de nos territoires.

Participez au réseau euroméditerranéen des écotouristes et à son Défi’Tour. DéfisMed lance le Défi'Tour
© DéfisMed

Le Défi’Tour, c’est quoi ? 

« Le Défi’Tour, c’est 30 projets d’événements originaux proposés par des acteurs de l’écotourisme de chaque côté de la Méditerranée« , commence Éric Raulet. Des événements uniques tels qu’un concert sous les étoiles en Provence verte, la découverte de l’écolodge primée Atlas Kasba près d’Agadir au Maroc, la rencontre de « mousquetaires » à la ferme pédagogique Trencalli dans les Hautes-Pyrénées, la visite d’un site archéologique aux flambeaux en Sicile ou encore une balade avec un guitariste classique et son âne sur les sentiers provençaux… Il y en a pour tous les goûts et « chaque expérience raconte une histoire locale de gens passionnés qui se remontent les manches ou qui ont un projet de vie via l’écologie. Des gens, des associations et des territoires qui ont envie de faire découvrir et de transmettre leurs savoir-faire », poursuit Éric. Il insiste également sur le caractère sensoriel des expériences et parle même de  « reconnection au vivant »

Participez au réseau euroméditerranéen des écotouristes et à son Défi’Tour. DéfisMed lance le Défi'Tour
© DéfisMed

Les carnets d’exploration numériques

Au-delà de la participation à ces 30 projets et leur éventuelle prolongation en 2023, le Défi’Tour consiste aussi à partager son expérience, à jouer au reporter et à poster sur le site de DéfisMed ses commentaires, ses photos ou ses vidéos, de participer en réalisant une sorte de carnet numérique d’exploration. L’idée : inciter d’autres personnes à découvrir l’événement ou l’expérience, à engager un dialogue avec d’autres internautes, mais aussi à inspirer des acteurs de l’écotourisme à développer leur propre événement. « Au-delà de ces rendez-vous qui vont partager des histoires merveilleuses, le Défi’Tour, c’est aussi une grande consultation sur internet car chaque visiteur ne pourra pas participer à toutes les étapes proposées, voire aucune d’elles », continue Éric.

Participez au réseau euroméditerranéen des écotouristes et à son Défi’Tour. DéfisMed lance le Défi'Tour
© DéfisMed

Une grande consultation des internautes pour appréhender leur perception de l’écotourisme : « On a besoin de savoir s’il est pertinent de créer un réseau de l’écotourisme à l’échelle euro-méditerranéenne« , précise-t-il avant de revenir sur ces deux dernières années de pandémie et sur une vision erronée d’un écotourisme « sauvage », liée aux abus des ruées vers la campagne post-confinements. « L’idée, c’est d’être sûr de vivre une expérience de véritable écotourisme, où on ne se marche pas sur les pieds, que les carnets d’exploration donnent envie de le pratiquer et d’aller à la rencontre de gens qui s’investissent pour préserver l’écologie des patrimoines culturels et naturels des lieux« , surenchérit le délégué de DéfisMed. 

Participez au réseau euroméditerranéen des écotouristes et à son Défi’Tour. DéfisMed lance le Défi'Tour
© DéfisMed

Un réseau unique 

Comment s’impliquer plus dans la cause environnementale ? Comment intervenir ? Comment participer à un projet collectif ? Ces questions, Éric les entend depuis des années et prétend que devenir écotouriste est une réponse : « On participe tout en étant en vacances, alors quoi de mieux ?« . Le faire collectivement sans doute, d’où l’idée d’un réseau de l’écotourisme, qui, selon Éric n’existe pas encore, en tout cas pas à l’échelle euroméditerranéenne : « Il y a bien des initiatives, des plateformes qui se sont créées autour de l’écotourisme, mais, selon mes connaissances, elles restent locales et souvent autour d’offres commerciales telles que l’hébergement ».

Participez au réseau euroméditerranéen des écotouristes et à son Défi’Tour. DéfisMed lance le Défi'Tour

DéfisMed nous invite donc toutes et tous à faire partie de son réseau associatif, à soutenir les projets du Défi’Tour en partageant ses carnets d’exploration en ligne. « Le Défi’Tour, c’est au départ une bande d’amis concernés qui ont décidé de mettre leurs connaissances écotouristiques en commun sur des territoires et essayent de les élargir. Ça peut paraître décalé compte tenu des menaces pesant sur notre devenir  mais l’écotourisme, c’est aussi une respiration, quelque chose qu’on ne pratique pas toute l’année et qui privilégie les circuits courts« , conclut-il. Pour rejoindre cette bande d’amis et leur réseau grandissant, et découvrir les premiers carnets 2022, c’est par là : defismed.fr

Participez au réseau euroméditerranéen des écotouristes et à son Défi’Tour. DéfisMed lance le Défi'Tour


Participez au réseau euroméditerranéen des écotouristes et à son Défi’Tour | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Elisabeth Blanchet
Ancienne prof de maths, je me suis reconvertie dans le photo journalisme en 2003 à Londres où je vivais. J’ai travaillé pour différents magazines dont Time Out London et j’ai développé des projets à longs termes dont un sujet les préfabriqués d’après-guerre, une véritable obsession qui perdure, les Irish Travellers -nomades Irlandais- dans le monde, les orphelins de Ceausescu - je suis des jeunes qui ont grandi dans les orphelinats du dictateur depuis 25 ans -. Je voyage beaucoup et j’adore raconter des histoires en photo, avec des mots, en filmant, en enregistrant… Des histoires de lieux, de découvertes mais surtout de gens. Destinations de cœur : Royaume-Uni, Irlande, Laponie, Russie, Etats-Unis, Balkans, Irlande, Lewis & Harris Coup de cœur tourisme responsable : Caravan, le Tiny House Hotel de Portland, Oregon – Mon livre de voyage : L’Usage du Monde de Nicolas Bouvier – Le livre que je ne prends jamais en voyage : L’oeuvre complète de Proust à cause du poids – Une petite phrase qui parle à mon cœur de voyageur : « Home is where you park it »
FacebookTwitter

Partagez cet article

Une autre façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est aussi de partager cet article. Merci d'avance 😉

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Marie-Anne Bernasconi (EstrelaB) : "Take the Med, un grand mouvement international qui éveille les consciences" Marie-Anne Bernasconi à propos de Take the Med - Marie-Anne Bernasconi est membre du conseil d'administration...

Les partenaires du livre des 10 ans A l'occasion de la sortie de l'ouvrage DIX ANS DE TOURISME DURABLE, nous les remercions de nous accompagner dans la diffusion. Ils sont 10 réseaux, merci de les relayer largement....

Rencontre avec Murielle Bousquet, fondatrice de TERRITOUR Nous vous proposons régulièrement de rencontrer des personnalités attachantes qui s'engagent dans le tourisme . Aujourd'hui, rencontre avec Murielle Bousquet,...

Premières Universités d'Automne de la transition du tourisme  Les 29 et 30 novembre derniers, l’Université Toulouse Jean-Jaurès (ISTHIA) organisait à Foix, en partenariat avec Défisméd, les premières « Universités...

Tourisme et Développement Durable : universités d’automne en vue ! Les 29 et 30 novembre prochains, l’ISTHIA* et Défisméd organisent sur le campus de Foix les Premières Universités d‘Automne de la Transition...

promotion partenaire feuille de chou

carte de toutes les partenaires de voyageons-autrement voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda