#TourismeDurable
La feuille de chou du tourisme durable

La Belgique: pas si plate que ça quand on parle de tourisme durable !

| 29 avril 2014 • Mis à jour le 29.04.2014 à 10h07
Thèmatique :  Acteur associatif   Guides   Monde   Portrait 
         

La Belgique fait parler d’elle : le pays plat de Brel, ses splendides villes flamandes comme Bruges, Anvers, Gant, ses innombrables bières (entre 600 et 2000 variétés / types pour les plus enthousiasmes), ses frites, ses gaufres, Bruxelles capitale Européenne ainsi que de l’art nouveau! Rappelez-vous aussi que la Belgique est restée 541 jours sans gouvernement de 2010 à 2011 et remporte ainsi le palmarès de la plus longue crise (pacifiste) politique de l’histoire contemporaine européenne ! Territoire de 30 528 kms carrés, divisés en 3 communautés (francophone, flamande et allemande), le petit pays des belges occupe la 140ème place au rang mondial en terme de superficie.
Dans le cadre du dossier « Panorama sur un tourisme responsable européen », VA retrouve Marie-Paule Eskenazi, la présidente de l’association « Tourisme Autrement » à Bruxelles pour donner sa vision du tourisme durable dans son pays.

Marie Paule Eskenazi

Marie-Paule Eskenazi

1. VA / D’où est partie cette vocation qui vous a amené à dédier votre activité professionnelle au tourisme durable ?

“J’ai été journaliste pendant plus de 20 ans en Belgique, notamment pour la RTBF , un média radio et télévision francophone belge. J’ai ensuite été conseillère ministérielle, avant de diriger la maison d’édition Labor pour maintenant écrire des romans policiers! Le tourisme durable m’est apparu comme une évidence pour lutter contre la destruction des lieux touristiques. J’ai moi-même beaucoup voyagé. J’ai pu constater que la démocratisation du tourisme a engagé un processus de dégradation de l’environnement, parfois irréversible. Ainsi, le tourisme durable m’est apparu comme un puzzle qui réunit et harmonise les pièces « sociales, économiques et environnementales ». C’est en 2005 que j’ai lancé bénévolement l’association « Tourisme Autrement » ayant pour but de professionnaliser ce concept et de le mettre en pratique en Belgique. Ainsi, nous avons créé le salon « Tourisme Autrement » et avons organisé 5 éditions qui présente des projets réalisables et dans la dynamique d’un tourisme plus raisonné et durable».

salon tourisme autrement belgique

Participants au salon “Tourisme Autrement”

2. VA/ Votre association se dédie désormais au tourisme participatif en Belgique. Pourriez-vous nous présentez brièvement « Tourisme Autrement » et nous en donner les clés.

« L’association a beaucoup évolué depuis sa création. Tout d’abord, j’aimerais préciser qu’à mon avis, le tourisme durable est le chapeau rassemblant les autres formes de tourisme (tourisme responsable, tourisme solidaire, tourisme participatif…). C’est un idéal à atteindre, un objectif vers lequel il faut tendre. L’association crée un espace de réflexion sur les impacts de notre consommation touristique mais promeut aussi les échanges et les bonnes pratiques du tourisme durable. Depuis peu, Tourisme Autrement s’est recentré sur un tourisme participatif grâce au développement du réseau des Greeters. Nous sommes devenu un ABSL bilingue (française et flamande) afin d’ouvrir le réseau aux Flandres. Créé en 2010, le réseau belge des Greeters compte 100 Greeters et comptabilise 1500 rencontres organisées par an. Ainsi, des réseaux de Greeters ont vu le jour à Namur, Verviers, Charleroi, Thuin, Mons et Liège. Ils sont souvent appuyés par des organisations communales comme les Offices de Tourisme et intègrent ensuite le réseau national belge qui fait lui-même partie du réseau international.

Greeters juillet 2013 Belgique

Responsables des réseaux Greeters pour la Communauté flamande et la Fédération Wallonie Bruxelles et un greeter de Namur

3. VA / En tant qu’acteur clé du tourisme responsable, nous aimerions connaître votre point de vue sur les problématiques, les particularités qui qualifient la situation du secteur en Belgique?

« Nous utilisons peu le terme de tourisme « responsable » mais plutôt celui de tourisme participatif qui en fait partie. Signe très positif, nous constatons en Belgique une augmentation des hôtels qui postulent au label « Clé Verte ». Je note également que nous sommes de plus en plus sollicités pour participer aux événements du tourisme « conventionnel » qui nous ont longtemps ignorés. En effet, quand j’ai commencé, l’industrie du tourisme ne nous considérait absolument pas. Elle est maintenant poussée à intégrer la notion de durabilité. Je me félicite aujourd’hui d’avoir dérangé et poussé à réfléchir autrement. Pour pérenniser cette vision du tourisme, les écoles intègrent de plus en plus la notion de durabilité, mes interventions lors d’événements sur le tourisme sont de plus en plus nombreuses. »

4. VA / Comment vous sentez-vous en pensant à l’avenir du tourisme durable ? Quelle est votre vision du futur ?

“Je considère que j’ai une vision assez réaliste du futur du tourisme. Tout d’abord, les pouvoirs publics devraient être plus actifs et familiers avec les notions de responsabilité et de durabilité. Cependant, avec les élections législatives fédérales belges du 25 Mai 2014, la Belgique va subir une réorganisation complète des compétences touristiques. Nous y verrons alors un peu plus clair. Ensuite, je pense qu’imposer le tourisme durable dans les programmes des écoles de tourisme sera décisif. Il existe déjà à Liège un Baccalauréat professionnel de tourisme durable! Enfin, je crois beaucoup aux initiatives privées et individuelles qui permettent d’avancer et d’innover comme par exemple GreenHopping qui conseille sur les activités, lieux ou destinations durables en Europe. J’ai tout de même une grande inquiétude persistante : les termes « tourisme durable, tourisme responsable » sont maintenant mis à toutes les sauces ! Nous devons être vigilants en permanence afin de conserver le vrai sens de ces termes porteurs de si beaux principes ! »

Association “Tourisme Autrement”: http://www.tourisme-autrement.be/
Réseau belge des Greeters: “http://www.greeters.be/”
Label “Clé verte”: http://www.cleverte.be/
Greenhopping: http://www.greenhopping.eu


La Belgique: pas si plate que ça quand on parle de tourisme durable ! | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Marie Secrétant
Je travaille actuellement comme coordinatrice du réseau européen European Alliance for Responsible Tourism and Hospitality à Bruxelles. Je suis engagée pour un tourisme respectueux des communautés d'accueil et des territoires qui incluent l'enrichissement culturel, économique, environnemental et social autant pour la population réceptrice que pour le visiteur. La durabilité, la responsabilité et la solidarité sont pour moi trois valeurs clés qui doivent être intégrées dans le tourisme. Je suis une voyageuse sans fin et le mouvement, la vie, la différence sont des moteurs de motivation. J'ai habité dans plusieurs pays tels que l'Espagne, l'Italie, l'Angleterre, le Mexique, le Vietnam et maintenant la Belgique et j'en ai partiellement découvert tant d'autres en tant que voyageuse, qui je l'espère fut le plus responsable possible.
Facebook

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Quelques réflexions transversales suite au colloque Next Tourisme, le rendez-vous des décideurs de l’e-tourisme « Optimiser le parcours client, valoriser le voyage », telle était la base line du dernier colloque...

Tourisme en Actions – une nouvelle publication de l’OITS une nouvelle publication de l’OITS...

9. Autres energies renouvelables Comment évaluer l'engagement de développement durable des stations de montagne ? Comment évaluer Autres energies renouvelables (ENERGIE) ?...

Retrouver une âme d’enfant au Festival Passion Robinson Petit tour d’horizon du festival international des cabanes, roulottes et habitat premier » qui fête ses 12 ans et qui accueille chaque année davantage de...

Aurores boréales : la chasse est ouverte ! Cap sur la Laponie finlandaise !...

DANS LE DOSSIER VOYAGEONS-AUTREMENT :
Le réseau européen de tourisme responsable EARTH

La feuille de chou du tourisme durable
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda