#TourismeDurable
10 ANS DE TOURISME DURABLE

Conseils au voyageur responsable en Thaïlande

| 18 avril 2018 • Mis à jour le 18.04.2018 à 13h30
Thèmatique :  Bons plans   Territoire   Tourisme de masse 
         

De nombreux voyageurs s’envolent chaque année vers la Thaïlande, séduits par le mélange de raffinement et de dynamisme qu’incarne le pays. Malheureusement, la fréquentation touristique a de lourds impacts sur l’environnement. A tel point que les autorités thaïlandaises ont décidé de fermer pendant quatre mois une des baies les plus connues du pays, Maya Bay, « le temps de régénérer les récifs de corail abimés par les bateaux et la surpopulation touristique ». Un exemple d’urgence écologique appelant plus que jamais à voyager de manière responsable en Thaïlande.

Koh Yao Noi - Roberto Trombetta

Koh Yao Noi ©Roberto Trombetta

S’informer, lire, se renseigner

Pour respecter un pays que l’on s’apprête à visiter, il semble important de comprendre sa culture et son histoire. Où est-ce que l’on met les pieds ? On croit trop souvent, à tort, que les infrastructures, le développement et la modernité de la Thaïlande ont eu raison de ses valeurs traditionnelles. En s’immergeant dans la culture locale, on se rend compte rapidement que le pays est toujours fortement ancré dans ses traditions et ses coutumes. Il suffit parfois d’ouvrir ses yeux et ses oreilles pour découvrir une Thaïlande bien plus authentique que l’image qu’elle semble nous donner. Quelques manières à adopter lors d’un voyage thailande : écrire deux-trois mots de vocabulaire thaï sur votre carnet ou dans votre smartphone pour faciliter les échanges. Un petit merci se dit Khop Khoun Kha pour les femmes et Khop Khoun Krap pour les hommes. Rappelez-vous qu’environ 94 % de la population est bouddhiste. Gardez une attitude réservée, ne vous énervez pas, évitez les gestes impudiques et saluez les personnes rencontrées poliment, avec le traditionnel wai, inclinés avec les mains jointes devant la poitrine.

Ayutthaya - Roberto Trombetta

Phra Nakon Sri Ayutthaya ©Roberto Trombetta

Partir au bon endroit, au bon moment

N’essayez pas de tout voir, prenez le temps de vous immerger dans un village, une région, une ville. Quand on a un coup de cœur pour la Thaïlande, on peut y revenir d’années en années pour en découvrir d’avantage. Essayez de partir pendant les intersaisons, pour éviter les pics touristiques des fêtes de fin d’année ou du nouvel an chinois. En Mai ou en Octobre par exemple, les sites sont moins fréquentés et les prix réduits. Dans certaines régions, la mousson n’empêche pas le voyage en Thaïlande, les averses ne sont pas diluviennes, elles ont lieu à heure fixe et magnifient les paysages.  Pour peu qu’on s’y attarde et qu’on l’aborde avec bon sens, l’ancien royaume de Siam cache encore de nombreux charmes et une grande authenticité. La Thaïlande ne se résume pas au tourisme balnéaire. De nombreux sites culturels et naturels permettent de faire tout un tas d’activité à l’écart de la foule. Si les vacances à la plage vous tentent, choisissez bien votre île. Evitez les lieux déjà trop fréquentés comme Krabi, Koh Phi Phi et Phuket. Rendez-vous sur les îles de Koh Yao Yai ou Koh Phayam par exemple.

Une plage thaïlandaise victime de son succès. Maya Bay, sur l’île de Koh Phi Phi, dans la province de Krabi, devenue célèbre après le film de Danny Boyle, La Plage, avec Leonardo Di Caprio, sorti en l’an 2000.

Bangkok, une ville fascinante à découvrir

Loin de se résumer au quartier à routard de Khaosan Road, la capitale thaïlandaise abrite une multitude d’endroits encore méconnus et mérite bien que l’on s’y attarde plusieurs jours. Evitez les tuk-tuk, le bruit et les embouteillages, prenez les transports en commun, le train ou le métro, une partie du réseau, le BTS, est aérien. Moins rapide mais plus pittoresque, optez pour le service de navettes sur la rivière Chao Praya. Se déplacer au fil de l’eau vous montre une autre facette de Bangkok. A bord d’un bateau à longue queue, typiquement thaïlandais, engouffrez-vous à travers les canaux, les Klongs, qui sillonnent Thonburi, pour saisir l’âme de la ville. Allez négocier votre trajet directement sur les bateaux, en évitant les rabatteurs.

Hua Lamphong - Bangkok - Roberto Trombetta

Gare de Hua Lamphong, Bangkok ©Roberto Trombetta

Plus près de la nature

Le territoire thaïlandais abrite 102 parcs nationaux protégeant une biodiversité exceptionnelle. Cap au Sud vers le parc national de Khao Sok pour une balade en kayak. Autour de Chiang Mai, dans le Nord du pays, la jungle offre de nombreuses possibilités de trek. Dans les montagnes du Triangle d’or, aux confins du Laos et de la Birmanie, vous pourrez vivre des expériences uniques en séjournant dans les villages des différentes minorités ethniques de la région. En famille, si vous souhaitez rencontrer des éléphants, choisissez bien votre centre, renseignez-vous sur leurs pratiques avant de vous y rendre. Evitez à tout prix les zoos et les camps mettent en scène tigres, pandas et autres éléphants en vous proposant des interactions avec eux.

Erawan - Kanchanaburi - Roberto Trombetta

Parc national d’Erawan ©Roberto Trombetta

Rencontre Lahu - Huy Nam Rin - Jakatae Farm

Communauté Lahu, village de Huy Nam Rin, Chiang Rai ©Jakatae Farm

L’expérience culinaire, un vrai voyage

Chaque jour un nouveau restaurant ouvre à Bangkok ou Chiang Mai. On trouve les meilleurs établissements du monde, sophistiqués, à la déco créative et au menu inventif. Si la Thaïlande est le paradis de la gastronomie, la meilleure cuisine est celle que l’on trouve à chaque coin de rue, sur les stands, dans les marchés, à l’arrière des voitures ou des vélos. La street food locale est saine, raffinée, variée et vos thaïs baht finissent directement dans la poche de celui qui cuisine sous vos yeux. On vous encourage à prendre un cours de cuisine lors de votre voyage. Un moment riche en interactions et souvent en rigolade pour apprendre à confectionner quelques spécialités locales thaïlandaises. Succès garanti de retour à la maison !

Street Food - Bangkok - Roberto Trombetta

Street Food, Bangkok ©Roberto Trombetta

 


Conseils au voyageur responsable en Thaïlande | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Sophie Squillace

Facebook

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

TAO m'a dit, une collection de guide pour Voyager Autrement la collection Tao m'a dit : Tout ce qu'il faut pour préparer et vivre son voyage autrement… pour 5,90 euros ! - des guides des éditions Viatao...

Guide Tao Aimer Paris en été Après le succès d'Aimer Paris en hiver, le Guide Tao lance Aimer Paris en été ! On y retrouve toutes les meilleurs adresses estivales de la capitale, engagées dans une démarche de développement...

Cambodge ---------------------------------------- Par Geneviève Clastres. Extrait de L'Asie. De la Turquie aux Philippines publiés chez Gallimard Jeunesse en octobre 2001. -------------------------------------- Enclavé...

Incentive et team building - La communication par le voyage Voyage incentive et team building : La communication par le voyage : apprendre en s'amusant et un pour tous et tous pour un !...

Ecotourisme au Laos : Développement et tourisme Le Laos bénéficie du voisinage de grandes destinations du tourisme : la Thaïlande, le Vietnam, le Cambodge et maintenant la Chine. Beaucoup de voyageurs parcourent...

Ressources sur le tourisme durable Livres et guides sur le tourisme durable...

Aventure Écotourisme Québec
L'actu en continu
Les derniers tweets
Les catalogues Voyagiste

Agenda