#TourismeDurable

Le Mekong Elephant Park, un projet de conservation pour un tourisme durable au Laos

| Publié le 19 mai 2020 • Mis à jour le 19 mai 2020 à 8h10
Thèmatique :  Espaces protégés   Initiative privée   Monde 
         

Le Covid-19 touche le monde entier, et le Mekong Elephant Park de Pakbeng ne fait malheureusement pas exception. L’éco sanctuaire pour la préservation des éléphants a besoin de notre aide !

Wendy et Mae Kham ©L.Bonnet

Rencontre avec Wendy Leggat, responsable du parc qui vit sur place depuis deux ans. Au bord du Mékong, elle transforme la vie de toute une communauté locale et de quatre éléphants : Mae Ping, Mae Kham, Mae Bounma et l’unique mâle Kham Poun

Quel est l’objectif du Mekong Elephant Park ?

Les éléphants ne doivent plus être exploités ! Ceux qui ont travaillé toute leur vie dans l’industrie forestière pour tirer du bois ou dans le tourisme de masse, méritent une vraie vie d’éléphants. Libres de se déplacer, libres d’être ensemble et libres de manger à leur faim dans leur environnement naturel. On est là pour leur redonner dignité, santé et joie de vivre. Nos missions sont multiples : soutenir la reproduction, accompagner leur reconversion et celle des cornacs vers des activités éco-touristiques durables et sensibiliser le public sur leur situation actuelle au Laos.

Quelles sont les conséquences du virus et de la quarantaine ?

Nous ne pouvons plus accueillir les visiteurs qui viennent observer les éléphants, et qui par leur visite contribuent à notre projet. Associés à la sécheresse qui sévit actuellement au Laos, cela a entraîné une pénurie de nourriture et d’eau dans la forêt pour les éléphants. Enfin, nos cornacs dévouent tout leur temps à leurs éléphants et ne peuvent plus retourner dans leur village depuis plus d’un mois et rendre visite à leur famille, en raison du risque d’être mis en quarantaine.

Que faites-vous depuis le début de la crise ? Y-a-t-il toujours des projets en cours ?

En ces temps difficiles, le fait que nous puissions nous concentrer sur le projet de reproduction de Mae Ping et Mae Bounma est une excellente nouvelle et une énorme source de motivation pour nous permettre d’avancer. Il manque toute une génération d’éléphants au Laos, et si rien n’est fait c’est malheureusement un animal qui peut disparaître de ce pays. Aujourd’hui pour continuer nos projets, on a besoin de vous ! On a réalisé avec toute notre énergie une vidéo pour vous présenter notre campagne de dons.

Image: www.aeroptique.com  / Montage: @baptiste saude 

DONATION MEKONG ELEPHANT PARK

Chaque aide est précieuse, il n’y a pas de petits montants. Toutes vos contributions seront utilisées pour le bien être de nos éléphants, les soins vétérinaires et aussi continuer notre projet de reproduction. Bien que la situation soit encore très imprévisible et que nous n’ayons aucune idée de la date d’ouverture de la frontière et de la date à laquelle les touristes pourront voyager et visiter à nouveau le Laos, nous gardons le moral et restons positifs. Votre aide financière, vos efforts pour faire connaitre notre parc, le partage de cette vidéo, et tous vos mots d’encouragements nous vont droit au cœur !

Suivez l’évolution en ligne de la situation et du projet de reproduction du MEP.

Instagram du MEP

Facebook du MEP


Le Mekong Elephant Park, un projet de conservation pour un tourisme durable au Laos | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Sophie Squillace

Facebook

Partagez cet article

Une autre façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est aussi de partager cet article. Merci d'avance 😉

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

ACES, la certification qui veut du bien aux éléphants Aces, le nouveau système de certification pour améliorer le bien-être des éléphants en Asie....

Allibert - Enjeux n°2 : Des consommateurs d’aventure ? Retour sur la conférence de presse tenue dans les locaux d’Allibert afin de présenter les quatre enjeux majeurs du tourisme d’aventure. Deuxième point développé...

La réserve Biologique des Mont d'Azur, un hymne à la nature et à la biodiversité La réserve se situe sur la commune de Thorenc dans les Alpes-Maritime entre le Parc du Mercantour au Nord-Est et le Parc National...

Les sites écotouristiques du nord Benin : Parcs nationaux, cascades et montagnes Dans le nord, il y a les parcs nationaux de la Pendjari et du W avec la grande faune africaine, les cascades de Tanougou et de Kota,...

Projets et acteurs du Tourisme Responsable au Laos plusieurs projets, sites et acteurs de tourisme responsable au Laos....

Au service de la magie africaine Alors, certes, l’entrée dans les parcs est chère, mais c’est là un coût qui contribue directement à préserver ces endroits uniques au monde et tous leurs trésors vivants…...

voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda