#TourismeDurable
La feuille de chou du tourisme durable

Cet été, partez en vacances en camping éco-responsable !

| 18 juin 2019 • Mis à jour le 19.06.2019 à 5h44
Thèmatique :  Bons plans   Conseils 
         

Les arbres plient sous le poids des fruits, les terrasses se remplissent, les températures augmentent… pas de doute, l’été approche à grands pas et les grandes vacances aussi ! Rien de tel pour se reposer qu’un séjour dans un cadre naturel, dépaysant et familial en pleine nature. Pour toutes celles et ceux qui sont davantage « last minute » qu’« early booking », voici quelques conseils pour trouver un camping éco-responsable afin de lâcher prise et de se mettre au vert cet été !

Huttopia. Camping Indigo de Noirmoutier.@R.Etienne-Item

Comment choisir son camping éco-responsable ?

A l’heure du greenwashing, il est parfois difficile de reconnaître un véritable camping éco-responsable, nous vous proposons donc quelques conseils afin de vous aider à faire votre choix. De manière générale, vous pourrez vous appuyer sur les différents labels et certifications qui existent aux niveaux national, européen et international. La Clef Verte, l’Ecolabel européen ou encore EarthCheck font partie de la liste non exhaustive des démarches qualité existantes dans le secteur du tourisme durable. Les établissements qui les détiennent souhaitent diminuer les impacts du tourisme et donner envie aux visiteurs de s’engager en adoptant des comportements éco-responsables. Ces labels sont tout autant de garanties qualitatives pour passer des vacances en camping cet été. Et surtout, pas de panique, vous pourrez facilement trouver un camping pas cher ET éco-responsable.

Quels sont les comportements éco-responsables ?

L’eau est une ressource précieuse dont la gestion raisonnée est primordiale. Pour cela, les campings peuvent sensibiliser leur clientèle par des affichages (notamment dans les sanitaires) mais également éviter d’arroser, limiter la taille de la piscine (voire ne pas proposer de piscine si la mer, un lac ou une rivière se trouve à proximité), mettre en place des récupérateurs d’eau de pluie, des minuteurs dans les douches, des réducteurs de pression d’eau ou encore des toilettes sèches. Certains campings proposent également des fontaine à eau pour permettre aux campeurs de remplir leur gourde sans avoir à acheter de bouteilles en plastique ! De votre côté, essayez de raccourcir vos douches, de bien penser à couper l’eau quand vous n’en avez pas besoin et d’utiliser une bassine pour faire votre vaisselle.

linge en train de sécher

En ce qui concerne la gestion de l’énergie, les campings peuvent installer des panneaux solaires pour produire l’électricité utilisée dans les parties communes, l’accueil et chauffer l’eau des sanitaires. Il est également conseillé de choisir un camping qui a opté pour une pompe à chaleur pour chauffer l’eau de la piscine et des lampes à basse consommation. Les campeurs pourront quant à eux privilégier les programmes économiques sur les machines à laver, le séchage au naturel en plein air et utiliser de manière raisonnée l’air conditionné.

La quantité de déchets produites par les vacanciers d’un camping est souvent colossale, le recyclage des déchets est par conséquent l’un des points essentiels pour reconnaître un véritable établissement éco-responsable. Des containers de tri sélectif doivent être installés à des endroits stratégiques (faciles d’accès, reconnaissables, signalés et propres) pour inciter au maximum les campeurs à recycler : verre, plastique, emballages cartons, papier et même un compost pour les biodéchets ! Les bouchons, les piles et les appareils électriques doivent être récupérés dans des bacs spéciaux, souvent situés à l’accueil du camping.

poubelles de recyclage

© Unsplash

Et si on veut aller plus loin ?

Les éléments indiqués ci-dessus sont très généraux et devraient être appliqués dans l’ensemble des campings, éco-responsables ou non! Malheureusement ce n’est pas le cas, d’où l’importance de vérifier ces critères en priorité. Néanmoins, d’autres établissements souhaitent aller plus loin dans leur démarche durable en proposant notamment des activités vertes comme des sorties en VTT, en canoë ou de découverte de la faune et de la flore régionale, des ateliers de tir à l’arc, de jardinage et de préparation de produits d’entretien ou d’hygiène, etc. Il existe toute une panoplie d’activités ludiques et pédagogiques en lien avec la nature et l’environnement. Pensez également à privilégier le vélo pour vos déplacements, certains campings en mettent d’ailleurs à disposition (en prêt ou en location) à l’accueil, ainsi que des voitures de golf pour proposer des alternatives à la voiture.

vélo

© Unsplash

Privilégiez également les établissements qui prônent les produits régionaux et de saison (bières/vins régionaux servis au bar ou au restaurant du camping, savon artisanal d’un producteur local dans les sanitaires, etc. ) et qui utilisent des produits de nettoyage bio dégradables et minimisent l’usage des produits d’entretien. En tant que campeurs vous pouvez aussi passer aux savons, shampoings, crèmes solaires, démaquillants et cotons tiges bios, comme ceux proposés par Greenuit.

savon de rasage bio greenuit

© Greenuit

 


Cet été, partez en vacances en camping éco-responsable ! | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Chloé Diéras
Après des études en Ressources Humaines j'ai choisi de réaliser mon plus grand rêve : partir à la découverte du monde pendant un an. Cette expérience m'a permis de découvrir de nouveaux pays, de nouvelles cultures mais aussi d'apprendre à mieux me connaitre et à relativiser en toute situation. Ce voyage m'a avant tout fait connaitre l'Amérique Latine pour laquelle j'ai eu un véritable coup de coeur au point de me réorienter pour suivre le Master Tourisme Monde Latino-Américain proposé par l'Université d'Angers. Mon stage de master 1 m'a emmené au Mexique, dans l'État du Yucatan, au sein d'une petite agence de tourisme communautaire nommée Co'ox Mayab. Mon stage de fin d'études chez Voyageons-Autrement me permet de découvrir le monde du journalisme sur un sujet qui me touche : le tourisme durable.
Facebook

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

10 idées de cadeaux de Noël qui vont vous rendre -vraiment- heureux! Faut-il boycotter les cadeaux de Noël ? A l'approche de la grand messe de la surconsommation que sont devenues les fêtes de fin d'année, la consom'actrice...

Montréal, 1ère ville géotouristique au monde Montréal est devenue, en 2007, la première ville au monde à recevoir l'accréditation Géotourisme décernée par la National Geographic Society (NGS)....

TRANSAT s'engage pour le tourisme durable Statut : gros opérateur Transat A.T. inc. est l'une des plus grandes entreprises de tourisme intégrées du monde et le chef de file de l'industrie des voyages vacances au...

Et nos territoires ruraux dans tout cela Intervention développée de Pierre Martin-Gousset, consultant en tourisme responsable et fondateur de TDS...

Restauration Zéro déchet et accessible ? L’institut Paul Bocuse en collaboration avec l’incubateur lyonnais La Commune a présenté lors du Sirha Green les 17,18 et 19 juin « Table Green », le 1er espace de restauration...

Passion Terre : La force des voyages respectueux Isabelle Pécheux a créé Passion Terre, une agence de voyages qui offre le meilleur du monde au Québécois et le meilleur du Québec au reste du monde. Rencontre avec...

La feuille de chou du tourisme durable
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda