#TourismeDurable
Demande d'envoi de la feuille de chou et inscription Newsletters

Les trésors cachés de l’Araucanie au Chili

| Publié le 9 avril 2020 • Mis à jour le 9 avril 2020 à 8h01
Thèmatique :  Monde 
         

Du Pérou à la Terre de Feu, le Chili s’étend sur 4.300 kilomètres offrant aux visiteurs des paysages parmi les plus variés de la planète. Le désert d’Atacama situé dans le Nord du pays est le plus aride au monde tandis qu’en Patagonie, la région la plus australe du continent Américain, le climat est humide et froid. Souvent privilégiés pour la beauté et la rareté de leurs paysages, ces deux territoires attirent la majorité des touristes internationaux qui délaissent alors les autres régions du pays. Pourtant, plusieurs d’entre elles méritent d’être explorées à l’instar de l’Araucanie qui associe une nature et des paysages majestueux à la découverte de la culture mapuche.

@ evaneos

Une région accessible toute l’année

L’été, les sentiers de randonnée de la région sont pris d’assaut par les chiliens qui viennent admirer la beauté des paysages lors de promenades autour des lacs et au pied des volcans. Plusieurs parcs nationaux et réserves nationales couvrent l’Araucanie, permettant aux touristes de découvrir la faune et la flore locale en toute tranquillité sur des sentiers balisés. Les marcheurs bénéficient de nombreuses possibilités de baignade et de points de vue à couper le souffle le long des chemins. Aux abords des parcs, les locaux ont développé une offre touristique permettant aux amateurs de kayak, rafting, VTT et sports d’aventure en tous genres de trouver chaussures à leur pied en été comme en hiver. En effet, certaines villes se transforment en station de ski dès l’arrivée des premières neiges. Une façon originale de découvrir les principaux volcans de la région, le volcan Villarrica et le volcan Llaima tout en pratiquant ce sport. Pour les fins de journée, rien de tel qu’un moment de détente dans une source thermale naturelle située en plein coeur de la forêt avant d’aller reprendre des forces en dégustant un plat régional. En Araucanie, l’influence des Mapuches se ressent jusque dans l’assiette avec des plats comme des soupes ou des empañadas aux pignons de pin : idéal pour affronter l’hiver avec un verre de muday.

@ Pixabay

A la rencontre des Mapuches

Principal peuple autochtone du pays, les Mapuches (le Peuple de la Terre), représentent aujourd’hui 4% de la population nationale et vivent majoritairement dans les zones rurales d’Araucanie. La région dispose d’une forte identité culturelle notamment dans les villages indigènes où l’héritage historique et les traditions sont encore bien présents. De nombreux efforts sont faits par le gouvernement régional et les populations pour développer le tourisme ethnique notamment par le biais de l’artisanat local. En argent, en laine, en cuir, en vannerie, en céramique ou en bois, les femmes mapuches excellent dans la fabrication de bijoux, vêtements, vaisselles et décorations en tout genre. A Temuco, la capitale régionale, la Casa de la mujer Mapuche permet aux femmes de diverses communautés de se rassembler pour vendre leurs produits depuis 1985 tandis que la Fundacion Chol-Chol soutient l’artisanat local en rémunérant les fabricants selon les principes du commerce équitable et en les aidant à devenir autonome.

Pour en savoir plus : Chile Travel (en français) ou les Trésors du monde, portail web


Les trésors cachés de l’Araucanie au Chili | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Chloé Diéras
Après des études en Ressources Humaines j'ai choisi de réaliser mon plus grand rêve : partir à la découverte du monde pendant un an. Cette expérience m'a permis de découvrir de nouveaux pays, de nouvelles cultures mais aussi d'apprendre à mieux me connaitre et à relativiser en toute situation. Ce voyage m'a avant tout fait connaitre l'Amérique Latine pour laquelle j'ai eu un véritable coup de coeur au point de me réorienter pour suivre le Master Tourisme Monde Latino-Américain proposé par l'Université d'Angers. Mon stage de master 1 m'a emmené au Mexique, dans l'État du Yucatan, au sein d'une petite agence de tourisme communautaire nommée Co'ox Mayab. Mon stage de fin d'études chez Voyageons-Autrement me permet de découvrir le monde du journalisme sur un sujet qui me touche : le tourisme durable.
Facebook

Partagez cet article

Une autre façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est aussi de partager cet article. Merci d'avance 😉

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Amerik Aventure - des circuits d'écotourisme solidaire en Amérique Amerik Aventure propose des circuits d'écotourisme culturel dans les Amériques. Amerik Aventure est membre de la Société Internationale d'Écotourisme...

Vina Del Mar Tourisme - Vacances à Vina Del Mar, Chili Elégante station balnéaire, située à quelques pas de Valparaiso et à la végétation subtropicale prolifique, Viña del Mar mérite son appellation de ville-jardin....

Tourisme au Chili - Les lieux clés à visiter au Chili Tourisme au Chili - Les lieux clés à visiter au Chili...

Arvel Voyages : souvent solidaire, toujours responsable ! Depuis maintenant 50 ans l’association Arvel Voyages, pionnière du tourisme solidaire, propose non seulement de découvrir des pays, mais de s’y élancer...

Araucaria un arbre sacré de la cordillères des Andes du Chili Dans la culture Pewenche, l'Araucaria est un arbre sacré de la cordillères des Andes (C'est la mère nourricière de ce peuple)...

Traversée de l'altiplano : Carnet #3 Après quelques jours de repos bien mérités dans la tentaculaire La Paz (voir mes débuts en Bolivie et Pantanal brésilien), j’engage la manœuvre en direction du volcan Sajama....

promotion partenaire feuille de chou

carte de toutes les partenaires de voyageons-autrement voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda