#TourismeDurable
Demande d'envoi de la feuille de chou et inscription Newsletters

Trophées Horizons : une première édition très inspirante !

| Publié le 29 juin 2022 • Mis à jour le 30 juin 2022 à 10h04
         

S’il est parfois décourageant d’entendre toujours et encore les mêmes constats sur fond de tourisme prédateur, réchauffement climatique et autres urgences à tout réinventer, force est de constater qu’au-delà des discours, certaines lignes bougent, des initiatives venues de professionnels du tourisme mais aussi d’associations, de régions, de territoires, de jeunes entrepreneurs esquissent des solutions pour demain. Et c’est tout cet écosystème du tourisme (durable) qui était à l’honneur lundi dernier, lors de la première édition des Trophées Horizons animée par Gavin’s Clemente Ruiz (Secrétaire général du Guide du Routard) organisé par ATD avec le soutien de l’Ademe et du MEAE qui a récompensé 12 lauréats, autant de projets concrets, travaillés, éprouvés, qui pourront en inspirer d’autres, au-delà des discours.

Les douze lauréats des Trophées Horizons © Alexandre Nestora

Ouverture de la soirée par une table-ronde sur le tourisme de proximité

On n’a jamais autant parlé de tourisme de proximité depuis la crise sanitaire, comme si seule la violence d’une épidémie pouvait nous faire redécouvrir des à côtés que de nombreux vacanciers aux budgets plus contraints fréquentent depuis des années déjà. D’après une étude de Travelyze présentée en début de soirée, 62,1% des Français ont l’intention de revisiter la France, qui progresse de 11% dans les intentions de visite pour des courts séjours. A présent, il y a donc un marché, mais aussi un sens à essayer de voyager plus près de chez soi. Le Covid, le changement climatique, un monde incertain ont rebattu les cartes. Sur ces différents points, il était intéressant d’écouter Saskia Cousin (Anthropologue du tourisme), Ferdinand Martinet, Jean-Baptiste Soubaigné (MONA) et Béatrice Jarrige (The Shift Project). « On ne pourra pas parler de tourisme de proximité sans une réflexion avec les habitants pour faire en sorte que ce ne soit pas uniquement une opportunité», a mis en garde Jean-Baptiste Soubaigné, précisant qu’en Nouvelle Aquitaine, ce n’est pas nouveau, avec 38 millions de séjours comptabilisés pour les Néo-Aquitains en 2019. De prendre aussi l’exemple du bassin d’Arcachon qui ne communique plus entre juin et septembre tant l’affluence touristique est déjà conséquente (…) !

Saskya Cousin, Béatrice Jarrige et Gavin’s Clemente Ruiz © AlexandreNestora

Sur le front des mobilités, Béatrice Jarrige a rappelé que le transport représente 30% des GES en France et que les Français se déplacent majoritairement dans l’Hexagone (à 80% pour des raisons privées dont les vacances et loisirs). Féru défenseur du train qu’il a identifié comme l’une des solutions de la transition bas carbone pour l’axe voyage, le Shift Project espère que l’évolution du prix du carburant pourra aussi aider à concurrencer des vols low-cost que les pouvoirs publics n’ont toujours pas « neutralisé », laissant courir une aberration écologique quand les discours scandent une autre chanson. « Il n’y a pas assez de trains, de destinations desservies, et on peut aussi baisser le prix du billet en jouant sur une baisse du coût de l’infrastructure qui pourrait être pris en charge par les collectivités », a encore précisé Béatrice Jarrige. Enfin, Saskya Cousin a rappelé que seulement 5% de l’humanité a pris l’avion et que 45% des Français ne partent pas en vacances, et que ces couches populaires, souvent peu identifiés, n’ont sûrement pas vécu la pandémie avec autant de frustrations que ceux qui sont habitués à sillonner la planète au moindre coup de clairon. « Comment penser voir ce qui n’est pas visible quand la plupart des indicateurs sont basés sur les flux, repenser les choses quand la plupart des Français partent à moins de 4 heures de chez eux. Se poser la question du tourisme de proximité, c’est aussi se poser la question de l’accueil. Cela demande une petite révolution sur nos indicateurs. Comment enchanter son voisinage quand la micro-aventure reste un phénomène de mode pratiqué depuis des décennies déjà (..). »

Remise des Trophées Horizons © Alexandre Nestora

Douze lauréats dont un coup de cœur du jury !

Au-delà de la table ronde, la soirée s’est ensuite enchainée avec la remise des Trophées, douze lauréats issus de 140 dossiers de candidature (puis 38 sélectionnés) répartis par catégories et départagés par un jury d’experts composé de Caroline Mignon (Présidente d’ATD), Betty Rech (Chargée de mission tourisme durable au MEAE), Aude Andrup (Coordinatrice nationale Tourisme à l’ADEME), Christian Delom (Secrétaire général d’A World for Travel) et Isabelle Brémond (Responsable de la commission Tourisme responsable d’ADN tourisme). Remis par des partenaires experts (Ademe, Isto, Circulab, Enercoop, Unat, MEAE, Comité 21, Bon pour le Climat, CDC Biodiversité, Green Evenement, et Open Tourism Lab), les trophées ont récompensé chacun des lauréats des douze thématiques choisies cette année :

→ Maîtrise de l’énergie : Les Gîtes Bon Air, pour les chalets bioclimatiques et l’utilisation des énergies renouvelables (Guy Salat à Saint Flour)

Des chalets en bois entièrement éco-construits, utilisant les techniques de la géothermie, du photovoltaïque, des puits canadiens, avec récupération de l’eau de pluie, des eaux de sources. Une piscine sous abris chauffée sans un centime d’énergie, uniquement par la récupération de la chaleur, et praticable de de mai à octobre. (…)

Et un coup de gueule. Guy Salat : « Je viens de procéder à une nouvelle installation électrique pour poursuivre ma transition écologique, j’ai eu presque six mois d’attente avec Enedis, entre les délais de pièce et le consuel. Et pourtant, la transition, c’est tout de suite et maintenant. »

→ Préservation de la biodiversité & des ressources naturelles : LPO France, pour le programme « Biodiv’Sports »

Dispositif pour porter à la connaissance des pratiquants des activités de pleine nature permettant une meilleure connaissance sur la faune sauvage. Des données transmises via des réseaux partenaires (Viso Rando, Camp to Camp, etc.) qui permettent de diffuser des informations sur des espaces naturels fragiles, des zones de sensibilités où évolue la faune sauvage, ses pratiques, etc.

→ Alimentation durable :  Le Relais Thalasso Ile de Ré, pour sa transition vers une cuisine écoresponsable
Accompagné par la région Nouvelle Aquitaine, cet établissement travaille à réaliser une cuisine plus responsable et vise à devenir le 1er centre de Thalasso éco-responsable. Sur le volet restauration, son chef, Christophe Trémine, est végétalien. Cuisine locale, produits frais et de saisons. Choix des fournisseurs. Label Green Food et Slow Food de Surf Rider.

→ Ancrage local : L’Office de tourisme de la vallée de la Bruche, pour les Sentiers Plaisir

Situés entre Vosges et Alsace, la Vallée de la Bruche a mis en place un programme de 108 sorties gratuites organisées par soixante bénévoles de la vallée pour valoriser les attraits de ce territoire. Tous les sentiers sont organisés à partir des gares, un programme qui existe depuis 33 ans et qui montre que le tourisme nature et de proximité ne date pas d’hier. « Voyager, c’est se déplacer. »

→ Economie circulaire & gestion des déchets : Falepa Corsica, pour le recyclage des bouchons plastique des acteurs du tourisme en Corse

Le prix valorise aussi un chantier d’insertion pour des personnes éloignées de l’emploi, et cette question des déchets compliquée à traiter en Corse, car ils doivent traverser la mer pour être traités. Ce projet, lancé il y a 5/6 ans, organise la collecte de bouchons recyclables qui sont stockés dans des containers en bois. Un million de bouchons collectés en deux ans. Ces derniers sont ensuite utilisés pour faire des plaques en plastiques utilisées dans les meubles.


→ Gestion responsable des flux touristiques : Le Syndicat mixte Canigó Grand Site, pour la gestion des flux motorisés sur le versant nord du massif du Canigo

Conscient des dangers d’une sur-fréquentation prédatrice et sous la menace de projets de routes d’altitude censées traverser le massif, depuis les années 2000, le Syndicat Mixte Canigó Grand Site a pris de nombreuses mesures pour limiter l’accès motorisé au site tout en mettant en place un vaste réseau de sentiers, faisant du Canigó une nouvelle destination écotouristique consacrée en 2012 par la labélisation Grand Site de France. « Le Canigo à quatre pattes et non en 4X4 »

Remise des Trophées Horizons © Alexandre Nestora

→ Organisation responsable : Provence Tourisme, pour les Journées Jeunesse Emploi Tourisme (JET)

Une initiative pour pallier au manque d’emplois pourvus dans la restauration  (3 000 emplois non pourvus). Sensibilisation sous forme ludique des jeunes aux métiers de l’hôtellerie dans 200 collèges du département.


→ Prix spécial du Jury sur la thématique de l’Adaptation au changement climatique & résilience : Le Paradis des Bulles/E-speranza.

Conception d’un catamaran de plongée 100% électrique basé à Port-Vendres (Occitanie). Une optique à la fois environnementale mais aussi sociale, avec l’idée d’initier à la plongée tous types de public.

→ Tourisme pour tous : UNAT Pays de la Loire, pour le réseau d’hébergements « Group’AVélo »

Premier réseau d’accueil de groupes de cyclotouristes, Group’AVélo est le sésame pour faciliter les excursions en famille avec un ancrage territorial très fort. Au-delà des hébergements qui se sont fédérés le long de la Vélodyssée, de la Vélo Francette ou au fil de la Loire à Vélo, le site propose également des formules malines et pratiques pour pédaler en famille l’esprit libre de tout souci logistique !

→ Mobilités : Nomade Aventure, pour les voyages Europe A/R en train

Fabrice Del Taglia : « Notre idée est de faire préférer le train à nos clients qui partent en Europe. Nous absorbons 100 % de nos GES et tous nos voyages européens sont déclinés en version Train. Aujourd’hui, 10 à 15% de nos clients choisissent de remplacer l’avion par le train et la motivation n’est pas qu’environnementale, mais aussi, il y a la dimension plaisir d’un voyage augmenté – et nous préconisons en ce sens les trains de jour pour pouvoir apprécier les paysages traversés.».


→ Jeune pousse : Vaolo, pour l’Académie Expérience Vaolo France – former les voyageurs de demain comme explorateurs pour rencontrer des acteurs engagés

Entreprise franco-canadienne. Communauté d’explorateurs composée de jeunes (dans la tête) voyageurs visant à remettre de l’humain au cœur du voyage. Idée : initier le changement, former au voyage de demain, inspirer le voyage par la rencontre.

 Tourisme de proximité (catégorie de l’année) : Le Comité Régional du Tourisme et des Loisirs d’Occitanie, pour le dispositif « Occ’Ygène »

Afin de permettre à des clientèles locales de pratiquer des activités jusque-là inaccessibles tout en favorisant la consommation touristique en Occitanie, ce Pass loisirs dématérialisé donne à son titulaire des avantages et des réductions principalement sur le volet loisir (activités de pleine nature, musées, parcs animaliers, sites de visites, domaines viticoles, visites guidées, centres de bien-être…) et également sur la réservation d’hébergements (villages de vacances, campings). Avec des offres adaptées à tout type de public (familles, solo, seniors et jeunes) dont une version (Famille +) destinée aux familles de revenus modestes et associée à un crédit accordé par la Région (monétisation du dispositif).

Jean Pinard (Directeur du CRTL Occitanie) : « 66% du temps libéré est pris par les écrans, les plateformes. Il faut faire sortir les gens de chez eux, lutter contre tous ceux qui vampirisent notre secteur. En outre, si on veut gagner la transition, il faut savoir aussi taxer ceux qui ne paient rien, les concessionnaires, les pétroliers ! »

Caroline Mignon (Présidente d’ATD) © AlexandreNestora

Epilogue et informations complémentaires à noter…

Les trophées ont été conçus par le studio Z-zéro, artiste hébergée dans les ateliers de Make ICI, le premier réseau de manufactures collaboratives et solidaires. L’artiste a pensé ces trophées en valorisant les chutes provenant des ateliers. Ils sont ainsi faits de bois massif et de matériaux recyclés. L’impression 3D est réalisée en bioplastique.


Le cocktail servi aux invités était 100% végétarien et a été confié à un traiteur engagé dans une démarche responsable. ATD mesurera l’empreinte carbone de cet événement en s’appuyant sur le calculateur carbone CLIMEET de Green Evénements, dédié aux activités événementielles

— A l’année prochaine — à Paris 20e encore ?— Nous on est venu à pied–

Papillon - Costa Rica
Papillon – Chouette © Robert Warrington

Trophées Horizons : une première édition très inspirante ! | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Geneviève Clastres
Auteur et journaliste indépendante spécialisée sur le tourisme durable et le monde chinois, Geneviève Clastres est également interprète et représentante de l'artiste chinois Li Kunwu. Collaborations régulières : Voyageons-Autrement.com, Monde Diplomatique, Guide vert Michelin, TV5Monde, etc. Dernier ouvrage "Dix ans de tourisme durable". Conférences et cours réguliers sur le tourisme durable pour de nombreuses universités et écoles.
Facebook

Partagez cet article

Une autre façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est aussi de partager cet article. Merci d'avance 😉

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Grands sites de France : les multiples facettes du massif du Canigó ! Montagne sacrée des Catalans, le Canigó est aussi un sommet emblématique que l’on peut gravir ou contempler mais dont la fréquentation croissante...

Remise des palmes du tourisme durable sous les ors de la république Preuve s’il en est que le tourisme durable gagne peu à peu ses lettres de noblesse et n’est plus l’apanage d’un noyau de militants illuminés, c’est...

Trophées Horizons : une première édition très inspirante ! S’il est parfois décourageant d’entendre toujours et encore les mêmes constats sur fond de tourisme prédateur, réchauffement climatique et autres urgences...

Rencontre avec Guillaume Cromer - Consultant Expert en Tourisme Responsable Guillaume Cromer est engagé depuis de nombreuses années sur le thème du tourisme responsable et du développement durable....

voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda