#TourismeDurable
Demande d'envoi de la feuille de chou et inscription Newsletters

Entretien avec les dirigeants de la coopérative ferroviaire Railcoop

| Publié le 1 juin 2022 • Mis à jour le 2 juin 2022 à 15h30
Thèmatique :  Acteur associatif   Acteur privé   Bons plans   Portrait 
         

Parmi les bonnes nouvelles qui viennent de tomber, la coopérative ferroviaire Railcoop annonce qu’elle envisage la réouverture de la transversale Bordeaux-Lyon en 2023. Pour en savoir plus sur Railcoop, nous avons posé quelques questions à Nicolas et Alexandra Debaisieux, respectivement directeur et directrice générale de Railcoop.

VA/ Pourquoi avoir créé Railcoop ?

Dès décembre 2020, l’ouverture du marché du transport ferroviaire franchira une nouvelle étape avec l’ouverture du transport domestique de passagers. Désormais, toute entreprise ferroviaire, titulaire d’une licence et d’un certificat de sécurité pourra proposer librement des offres voyageurs et marchandises sur l’ensemble du réseau ferré. L’ambition de Railcoop est donc de redonner du sens à la mobilité ferroviaire en impliquant citoyens, cheminots, entreprises et collectivités autour d’une même mission : développer une offre de transport* ferroviaire innovante et adaptée aux besoins de tous les territoires. Concrètement Railcoop ambitionne de faire rouler des trains de passagers dès 2022 et de marchandises dès 2021 sans subvention publique. Elle assurera des services grandes lignes nationales et internationales, de jour comme de nuit ainsi que des dessertes locales utiles aux territoires. Railcoop s’inscrit donc en complément du service public ferroviaire organisé par l’Etat et les Régions et mis en oeuvre aujourd’hui par SNCF Mobilités.

* Consultez l’annuaire professionnel des entreprises de transport pour comprendre les différents aspects concernés par cette question.

VA/ Qui trouve-t-on derrière Railcoop ? Des passionnés du ferroviaire, de l’ESS, du développement durable ?

En février 2019, plusieurs citoyens ont eu l’idée de voir comment utiliser au mieux l’infrastructure ferroviaire qu’ils avaient à côté de chez eux. Ils ont travaillé ensemble, certains venaient du monde ferroviaire, d’autres du monde coopératif, de l’environnement et tous ont eu l’idée de conjuguer leurs expériences pour essayer de développer un nouvel opérateur ferroviaire au service des territoires. Concrètement, dès l’obtention de sa licence et son certificat de sécurité, Railcoop est devenu le premier opérateur ferroviaire sous statut coopératif en France. En cela, il permet de porter un autre regard sur le train et participe à l’émergence de nouveaux modèles économiques et de nouvelles solutions technologiques. A l’heure d’aujourd’hui, Railcoop compte plus de 350 sociétaires. Son siège est installé à la pépinière d’entreprise du Grand Figeac à Cambes (Lot), mais l’équipe opérationnelle est répartie sur le territoire français.

VA/ Quels sont les valeurs défendues par votre coopérative ?

Pour atteindre ses objectifs, Railcoop s’engage à respecter des valeurs qui sont mentionnées dans ses statuts : le respect des ODD (Objectifs de Développement Durable) tels que définis par les Nations Unies, et particulièrement de l’objectif 9 visant à “bâtir une infrastructure résiliente, promouvoir une industrialisation durable qui profite à tous et encourager l’innovation”. Nous mettons aussi en avant la coopération avec l’ensemble des acteurs partageant les valeurs et les objectifs de Railcoop, notamment les entreprises chargées de la mise en œuvre de services public de transport ferroviaire. Enfin, nous sommes attachés à une gouvernance démocratique et transparente et à l’indépendance, notamment par la constitution des réserves impartageables contribuant à la pérennité de l’entreprise et sa transmission aux générations futures.

VA/ Outre la ligne Bordeaux-Lyon, d’autres lignes sont-elles susceptibles d’être repris par votre coopérative ?

Deux autres lignes voyageurs ont été notifiées à l’ART : la ligne Toulouse-Rennes et la ligne Thionville-Lyon. Nous envisageons en outre d’autres lignes avec nos sociétaires dans le cadre d’un cercle de travail dédié. Une ligne fret sera également opérationnelle dès 2021 (Capdenac – Toulouse).


Entretien avec les dirigeants de la coopérative ferroviaire Railcoop | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Geneviève Clastres
Auteur et journaliste indépendante spécialisée sur le tourisme durable et le monde chinois, Geneviève Clastres est également interprète et représentante de l'artiste chinois Li Kunwu. Collaborations régulières : Voyageons-Autrement.com, Monde Diplomatique, Guide vert Michelin, TV5Monde, etc. Dernier ouvrage "Dix ans de tourisme durable". Conférences et cours réguliers sur le tourisme durable pour de nombreuses universités et écoles.
Facebook

Partagez cet article

Une autre façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est aussi de partager cet article. Merci d'avance 😉

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Le voyage en train retrouve ENFIN ses lettres de noblesse Après des années de lignes supprimées, non rentables, trop éloignées, pas assez fréquentées, des confins des campagnes jusqu’au bout de la nuit, le train...

États Généraux de la Transition du Tourisme en Montagne : vers un début de réponse collective ? Ces États Généraux, au travers des deux journées du 23 et 24 septembre, ont posé les bases de l'adaptation nécessaire...

Rendez-vous au Havre pour la 7ème édition des Universités du Tourisme Durable ! Les 28 et 29 septembre prochain auront lieu au Havre les prochaines Université du tourisme durable. Pour cette septième édition,...

Entretien avec les dirigeants de la coopérative ferroviaire Railcoop la coopérative ferroviaire Railcoop annonce qu’elle envisage la réouverture de la transversale Bordeaux-Lyon en 2023...

Elles ont la côte ! L'édito de La Feuille de Chou #8 Embarquez tous avec Les Feuilles de Chou, qu'elles tombent du ciel ou qu'elles arrivent par la mer. OK ? Alors au quai !...

La revanche du rail Au train où va le monde, il va enfin falloir s’interroger sérieusement sur nos trains de vie. Plus vite, plus fort, plus intense, alors que nous menons un train d’enfer, la planète s’épuise et...

voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda