#TourismeDurable
La feuille de chou du tourisme durable

Les restaurants de la filière écotouristique ardéchoise

| 2 juillet 2012 • Mis à jour le 31.01.2014 à 17h46
Thèmatique :  Bons plans   Conseils   Territoire 
         

Si la filière écotouristique ardéchoise s’est initialement structurée autour des hébergements, des activités et des événements depuis 2007, elle s’est également élargie aux restaurants en 2011. Identifiés par l’Agence de Développement Touristique de l’Ardèche, trois établissements ont ainsi rejoint la filière l’année dernière. Cette intégration dans la « Sélection Qualité Ardèche » est intervenue sur la base du référentiel écotouristique de l’ADT. La vérification sur place des différents critères du référentiel qui s’appuient sur les grands principes du développement durable répond à la volonté de l’ADT de proposer des offres écotouristiques « crédibles et vérifiées ».

La Framboise à Burzet

Pour Jacqueline, cuisinière et propriétaire de l’établissement installé dans le grenier d’une ancienne ferme fortifiée du XIIe siècle, « chaque bouchée doit procurer le plaisir ». C’est donc avec précision mais surtout avec passion qu’elle travaille les produits issus du verger et du potager bio de Franz, son compagnon, écocertifiés depuis 25 ans. Framboisiers et fraisiers par milliers, abricotiers, pruniers, figuiers, et bien sûr châtaigniers centenaires, la vue des cultures en terrasses est déjà un régal pour les yeux. Pour les viandes, la cuisinière se fournit auprès de fermes du plateau ardéchois regroupées dans « le village des producteurs », dont l’objectif est de redynamiser l’activité économique locale dans le respect de l’environnement et de rémunérer équitablement le travail des producteurs.

Une ancienne ferme du XIIe s. abrite le restaurant La Framboise

Dans l’assiette, du bon et du bio, mais aussi du beau : il n’est pas rare de voir les convives dégainer leurs appareils photos pour immortaliser ce beau moment de gastronomie… avant d’en faire profiter leurs papilles ! A ne pas louper : la glace maison à base de crème de châtaigne, de rhubarbe, de myrtille, de graines de courges et de tournesol…

La salle du restaurant est installé dans le grenier… joli grenier !

 

Plus d’infos : http://www.la-framboise-bio.com/ ou 04 75 94 52 03 

La Ferme Auberge de Corsas à Saint-Victor

Installés depuis 2010 dans une ferme entièrement rénovée dans des matériaux écologiques, Julie et Sébastien exercent deux métiers qui ne sont pas de tout repos : agriculteurs bio ET restaurateurs ! La quasi-totalité des produits travaillés en cuisine provient de leur exploitation : fruits, légumes, mais également viandes (canards, poulets, agneau, cochon) et fromages sont produits ou élevés sur place pour être travaillés en cuisine par Sébastien, tandis que Julie s’occupe du service. Le menu se compose au fil des saisons. A ne pas louper : le bavarois à la framboise ou le soufflé au fromage de chèvre…

Les bâtiments de la Ferme Auberge Corsas sont entièrement réhabilités avec des matériaux écologiques

La ferme Auberge de Corsas fait également partie du réseau Accueil Paysan et propose quatre chambres d’hôtes à la location. La philosophie du réseau est de faire découvrir le métier de paysan, le mode de vie et l’environnement naturel et culturel, grâce à un accueil personnalisé, convivial et propice à l’échange.

Le bonheur est dans le pré… et dans l’assiette !

 

Plus d’infos : http://www.fermeaubergeardeche.fr/ ou 04 75 06 69 30

La Cerise sur l’Agneau à Saint-Pierreville

Adossé au site écotouristique de la filature et du musée d’Ardelaine dédié à l’histoire de la laine, le restaurant « La Cerise sur l’Agneau » propose une cuisine aux couleurs de l’Ardèche, préparée à base de produits bio, élevés ou cultivés dans un rayon de moins de 50 kilomètres et achetés en grande majorité directement aux producteurs. Des soirées à thème (musique, théâtre…) sont également régulièrement organisés dans l’établissement.

Outre son engagement en faveur d’une cuisine bio et locale, « La Cerise sur l’Agneau » est un modèle d’économie sociale, puisqu’elle est constituée en SCOP, Société Coopérative et Participative (ex-société coopérative ouvrière de production). Anne, Béatrice, Cécile, Johanne, Nardje et Tanguy, les six salariés composant l’équipe de l’établissement, ont donc également le statut d’associés, ce qui favorise la pérennité des emplois grâce à une gouvernance démocratique et une répartition équilibrée des résultats.

Le restaurant La Cerise sur l’Agneau peut accueillir groupes et individuels, en intérieur ou en terrasse

 

Dans l’assiette, une cuisine généreuse et savoureuse, agrémentée de plantes sauvages (comestibles !) et d’épices. A ne pas louper : le parmentier d’agneau et les rillettes de truite fumée et blinis de lentille.

Plus d’infos : http://www.ardelaine.fr/restau.html ou 04 75 66 62 66

 

Pour mettre en lumière la filière écotouristique et accompagner son développement, le guide « Ardèche ForEver » regroupe l’ensemble des offres écotouristiques ardéchoises et fait l’objet d’une large diffusion en dehors du département.

 


Les restaurants de la filière écotouristique ardéchoise | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Sandra Bordji

Facebook

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Vallées préservées et savoirs agricoles ancestraux dans le Tyrol autrichien Au coeur des Alpes autrichiennes se trouvent les petites vallées de Schmirntal et Valsertal où le temps semble s'être arrêté...

La Dolce Vita version hiver dans l'unique station franco-italienne des Alpes du Nord Pendant toute la période d'ouverture de la station, La Rosière (Savoie) avec son domaine skiable l'Espace San Bernardo permet un...

Saint-Valentin et Week end nature et art de vivre avec les Stations Vertes Le temps d'un week-end à deux, les Stations Vertes invitent à la découverte d'une nature authentique et de l'art de vivre des terroirs....

Concours BaieMobile avec l'hôtel et le restaurant "Les Tourelles" Gagnez une nuit pour deux à l'hôtel Les Tourelles et un repas locavore pour deux au restaurant Les Tourelles...

A la découverte du terroir de La Gomera à dos d'escargot A moins d'une heure de bateau de la côte sud de Tenerife, la petite île ronde de La Gomera ressemble à une citadelle imprenable. C'est une île très escarpée...

Hongrie : allier tourisme à la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale Rencontre avec avec Andrea Pinter, directrice du département international de la « Fondation Nationale Hongroise des Loisirs » (HNFR),...

Vous êtes dans le dossier

10 ANS DE TOURISME DURABLE
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda