#TourismeDurable
La feuille de chou du tourisme durable

Les futurs carburants de synthèse : la solution aux rejets de C02 dans le transport aérien?

| 27 novembre 2018 • Mis à jour le 28.11.2018 à 6h59
Thèmatique :  Ingénierie 
         

Les émissions de C02 dans le transport aérien: une question épineuse et un véritable casse-tête. Mais il y a peut-être une note d’espoir sur le front du pessimisme ambiant! Un nouveau rapport publié par Transport et Environnement -une organisation européenne regroupant une cinquantaine d’ONG actives dans les domaines du transport et de l’environnement- affirme qu’une réduction des émissions de CO2 dans le transport aérien est possible si les gouvernements agissent maintenant et établissent une véritable politique de transition énergétique, en misant notamment sur les carburants de synthèse. Mais il est urgent de prendre des décisions rapides!

La carte des flux mondiaux du transport aérien, en augmentation constante chaque année. @wikipédia

Dans ce rapport, le point clé est que l’industrie aéronautique doit passer aux carburants de synthèse aussi vite que possible, et adopter de façon rigoureuse des taxes sur les émissions de carbone qui finissent par mettre le kérosène hors jeu. Plus tôt dans le mois, le dernier rapport sur le climat émis par le Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat (GIEC), l’un des premiers à tirer la sonnette d’alarme sur la question, a également mis en évidence de façon cruciale le futur rôle que les carburants de synthèse pourraient jouer. Des carburants de synthèse ont déjà été utilisés dans le passé pour faire fonctionner des avions mais ils coûtent encore bien plus cher que le kérosène, lequel rappelons-le est exempté de taxes pour les vols nationaux et internationaux dans de nombreux pays dont la France. Faire voler un avion uniquement à partir de carburants de synthèse augmenterait le prix d’un billet d’avion de 58% (en supposant que le kérosène continue de n’être pas taxé) ou de 23% si l’on appliquait la taxe carbone au kérosène. Mais ne doit-on pas en passer par là?

Les carburants de synthèse, une solution durable et une alternative intelligente au kérosène pour le transport aérien? @wikipédia

Afin de faciliter cette transition nécessaire vers les carburants de synthèse, le rapport indique que la demande de kérosène doit se réduire de façon drastique et la taxe carbone progressivement augmentée jusqu’à ce qu’elle atteigne l’équivalent de 150€ la tonne.Le rapport ne fait que confirmer le fait que l’on doit absolument réduire les émissions de carbone dans l’aviation si nous voulons éviter un réchauffement climatique avec des conséquences catastrophiques’ déclare Andrew Murphy, responsable du secteur des transports aériens chez Transport & Environnement. ‘La bonne nouvelle est qu’un transport aérien radicalement plus propre est possible avec la technologie dont nous disposons aujourd’hui. Il faut partir de zéro et commencer par appliquer des prix justes au fait de voyager en avion, et augmenter de façon progressive le recours aux carburants de synthèse. Il y a évidemment un coût à cela mais ce sont des décisions absolument nécessaires à prendre. Voyager en avion est dans bien des cas devenu beaucoup trop bon marché, un véritable cercle vicieux qui alimente un changement climatique qui risque de devenir totalement incontrôlable.’

Nul doute que ce seront des décisions courageuses à prendre mais ô combien nécessaires si l’ensemble du secteur du transport aérien dans le monde veut réaliser une véritable transition énergétique.

Source de l’article: Newsletter de novembre 2018 du World Trade & Tourism Council -WTTC- : https://www.wttc.org/tourism-for-tomorrow-awards/newsletter/2018/november-2018/


Les futurs carburants de synthèse : la solution aux rejets de C02 dans le transport aérien? | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Vanessa Beucher
Photographe, journaliste & traductrice basée à la Grave dans le massif des Ecrins
Facebook

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Air France – KLM s'engage dans le développement durable Air France-KLM vient de définir un ensemble d'engagements pour veiller à ce que sa stratégie de croissance rentable soit accompagnée par des avancées en...

A l'aube de la COP21, rencontre avec Réka Csepeli du Comité Régional du Tourisme d’Île-de-France La région Île-de-France (IDF), ce sont 45 millions de visiteurs à l’année, 32 millions d’arrivées hôtelières,...

Transport aérien : lettre ouverte des acteurs du secteur aux gouvernements… A deux mois de la COP 21 et à 1 an de l’Assemblée de l’Organisation Internationale de l’Aviation Civile (ICAO)...

Lionel Guérin, président de Hop ! Biodiversité, Air France Propos de Lionel Guérin, président de Hop ! Biodiversité, Air France, retranscrit de la conférence “Qu’est-ce qu’un tourisme responsable ? Les paroxysmes”...

Finnair lance un service de compensation des émissions carbone Finnair lance un service de compensation des émissions carbone en incitant ses passagers à soutenir des projets éco-responsables. La compagnie aérienne...

Les voyages écologiques et équitables vus par Lionel Astruc Ecotourisme, le guide des Voyages écologiques et équitables par Lionel Astruc journaliste du tourisme responsable et auteur d'Echappées vertes....

L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda