#TourismeDurable
Aventure Écotourisme Québec

Deux évadés, voyage en vidéos à travers les Amériques

| 10 avril 2018 • Mis à jour le 13.06.2018 à 11h10
Thèmatique :  Monde   Portrait 
         

Cela fait maintenant un an que Laura et Pierre sont en vadrouille à travers les Amériques et nous font rêver à travers leurs articles et vidéos. C’est depuis le Chili qu’ils nous racontent un peu ! Au-delà d’un recueil d’expériences de voyage, ils ont pensé leur blog comme une plateforme où partager sur leurs deux principaux sujets coups de cœur :  sports de plein air et écologie. Ces deux domaines s’entremêlent énormément dans leur vie quotidienne et nomade, qu’ils ont d’ailleurs choisie à bord d’un van depuis quatre mois.

Laura et Pierre du blog Deux Évadés

Une anecdote de voyage liée aux problématiques de tourisme durable ?

Laura & Pierre : “Nous sommes partis en mars 2017 pour un long voyage en Amérique du Nord en commençant par la Floride et la Louisiane. Deux états qui fascinaient Laura pour leur culture, mais aussi leur nature. Les Everglades et les bayous louisianais étaient des points d’intérêt majeurs dans notre itinéraire.

Cependant, une crainte aussi apparaissait sur la gestion touristique de la faune dans ces régions. Il était évident que nous ne voulions pas participer à des activités qui utiliseraient les animaux de quelque manière que ce soit (notamment les nourrir pour les attirer ou les élevages). Notre chemin a croisé de nombreuses fermes à alligators. Lieux où ces reptiles sauvages sont élevés et passés aux mains des touristes pour des photos.

Observation d’aligators dans le parc national des Everglades

Afin d’assouvir nos envies de rencontres sauvages en respectant notre éthique, l’alternative idéale s’est avérée être les parcs nationaux et régionaux. Ces aires naturelles protégées sont régies par des règles strictes. Les animaux ne sont pas alimentés ni apprivoisés. Mais peuvent y être observés facilement en suivant des activités guidées par des rangers ou des entreprises accréditées. Nous avons pu profiter pleinement du parc National des Everglades pour faire des visites à pied et en bateau où l’on a pu voir des crocodiles, alligators, nombreux oiseaux et même des dauphins avec un bébé. Le tout agrémenté d’explications très précises sur l’habitat et le comportement de ces animaux.

À notre arrivée dans le pays cajun en Louisiane, notre volonté de voir à nouveau des crocodiles a resurgi. Encore une fois, nous avons facilement trouvé un lieu qui regroupait notre prérogative de visite. Le lac Martin était tout indiqué, car en tant que zone naturelle protégée les entreprises qui y opèrent des tours de bateaux doivent suivre des règles strictes : ne pas approcher les animaux à moins d’une certaine distance, ne pas les nourrir, couper les moteurs à proximité, ne pas opérer pendant les périodes de reproduction, et ainsi de suite.

Votre définition du tourisme responsable ?

Laura & Pierre : “Selon nous, un tourisme responsable se doit d’être :

Local : c’est collaborer à l’économie du pays ou de la région en encourageant des petites entreprises touristiques sur places pour nos activités, le logement et l’alimentation. On opte quand cela est possible pour le couchsurfing. Depuis un an, ça a été un moyen de rencontre, mais aussi de voyager en suivant le même mode de vie des locaux.

Sensible à la cause animale et humaine : c’est ne pas se permettre des gestes qui nous semblent inappropriés envers nos semblables. Cela ne nous est jamais arrivé, car pour le moment nous avons toujours voyagé dans des pays où la législation est assez protectrice à l’égard les humains. Chercher des activités qui n’utilisent pas les animaux est aussi important pour nous, parce que c’est une dérive touristique à laquelle on ne veut pas contribuer.

– Lent : le but n’est pas d’enquiller les destinations et les kilomètres pour une check-list de pays « à faire »… On préfère prendre le temps de visiter des régions et ainsi de favoriser un voyage plus lent. C’est à notre avis moins énergivore et polluant.”

Voyager en train à travers les rocheuses canadiennes

Et à travers votre rôle de blogueurs-voyageurs ?

Laura & Pierre : “Nous essayons de vivre nos voyages comme notre vie quotidienne, en appliquant les principes du zéro déchet, en consommant local autant que possible et en mangeant végétarien/végétalien. Ces sujets sont des pistes vers un voyage plus responsable. Et nous parlons régulièrement sur le blog dans le but d’aider nos lecteurs sur ce chemin. Lorsqu’on visite des glaciers, on aborde le changement climatique. On traite aussi de différentes manières d’adopter le zéro-déchet en voyages pour inspirer nos lecteurs.

Depuis 3 ans, nous ne prenons plus l’avion pour des séjours de moins de 10 jours. Nous privilégions les transports en commun sur place et nous en parlons dans nos articles. Comme pour Los Angeles, nous avons donné plusieurs conseils pour visiter la capitale californienne en bus et métro. Nous avons aussi opté pour de longs voyages en train aux États-Unis et Canada plutôt que l’avion à plusieurs reprises. C’était important pour nous et nous en avons parlé à travers des articles et vidéos sur notre chaîne YouTube.

Actuellement, nous voyageons en van. Ce mode de voyage est complètement nouveau pour nous et même si nous apprécions la grande liberté qu’il peut nous offrir, on peut légitimement se demander si c’est un type de transport écologique. D’une part non, à cause de l’importante consommation de diesel dans notre cas. C’est certain et on essaie de limiter nos trajets autant que possible dans ce sens. D’autre part, notre consommation d’énergie et de ressources (électricité et eau) est beaucoup moins importante en vivant en van. Nous n’avons aucun appareil électroménager (on se passe de frigo sans glacière sans problème). On estime utiliser 10 litres d’eau par jour en comprenant consommation, alimentation et vaisselle. Pour les douches, nous allons dans des campings, auberges ou stations-service en moyenne tous les 2 jours. Vivre en van c’est aussi s’essayer au minimalisme. Vivre à avec moins sans pour autant vivre moins ou moins bien. Au contraire, ça nous pousse à réfléchir à notre consommation d’objets et à repenser notre mode de vie.

Manger à emporter sans déchet Hawaï

D’autres blogs de voyage à nous recommander ?

Laura & Pierre :

  • Les Geonautrices, Candie et Enora, voyagent selon des principes très similaires à nous. Elles randonnent le plus possible et travaillent à rendre leurs voyages le plus éthiques possible.
  • Les Globe Blogueurs, Laura et Seb, pour leur éthique envers les animaux.
  • Enjolivélo, Iris, Clément et leur fille Yaëlle, ont fait un tour d’Europe en vélo végane. Un voyage qui nous fait rêver.

Merci à Laura & Pierre pour ce beau partage, bonne suite de voyage !

———— ALLER + LOIN ————

Visitez leur blog : www.deuxevades.com
Suivez leurs aventures sur Facebook et YouTube.


Deux évadés, voyage en vidéos à travers les Amériques | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Florie Thielin
Florie Thielin est journaliste pour voyageons-autrement, elle propose aussi ses services en communication digitale pour les professionnels du tourisme engagés dans une démarche responsable. Originaire d'un petit village dans la vallée de la Loire, elle vit aujourd'hui à Lyon. Elle a aussi vécu en Russie, Allemagne, Nouvelle Zélande et Espagne. De 2014 à 2016 elle a voyagé à travers 16 pays d'Amérique Latine troquant ses compétences en marketing pour le gite et le couvert. Elle en a profité pour réaliser de courtes vidéos sur les bonnes pratiques pour un tourisme plus durable qu'elle a publié sur la plateforme collaborative Hopineo.
FacebookTwitter

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DANS LE DOSSIER VOYAGEONS-AUTREMENT :
Les Blogs Voyages

10 ANS DE TOURISME DURABLE
L'actu en continu
Les derniers tweets
Les catalogues Voyagiste

Agenda