#TourismeDurable
La feuille de chou du tourisme durable

Coup d’envoi de la 3ème édition des semaines Zéro Carbone en Baie de Somme

| 1 mai 2011 • Mis à jour le 05.05.2011 à 12h08
         

Pour lancer sa 3ème édition des semaines Zéro Carbone en Baie de Somme, le collectif « Baie de Somme Zéro Carbone », qui a pour objectif ambitieux de faire de la Baie de Somme « la plus belle destination éco-touristique de France », a organisé une journée destinée à présenter à la presse sa démarche éco-responsable dans le cadre préservé d’une des plus belles baies du monde… Voyageons-autrement ne pouvait pas rater ça !

Escapade zéro carbone mais 100% plaisir

A peine descendus du TER en provenance de Paris (comptez deux heures de trajet direct entre la capitale et la gare de Noyelles-sur-mer), les nombreux journalistes ayant répondu à l’appel, sans doute alléchés par le copieux programme de la journée, sont remontés à bord d’un train, d’un tout autre genre celui-là, pour une escapade insolite avec à la clé une pause nature gourmande et didactique. Le trajet dans le petit train à vapeur d’un temps où l’on savait prendre le temps de ne pas se presser fut l’occasion d’humer les effluves iodés de l’estran, cette zone maritime verdoyante découverte à marée basse pour le plus grand régal des moutons de prés salés.

L’arrêt en fond de baie à mi-chemin entre Noyelles et Saint-Valéry-sur-Somme a permis à Bernard Richelle, Président de l’association Baie de Somme Zéro Carbone, et Dominique Ferreira da Silva (lire l’interview), un des piliers de l’association, de présenter l’engagement éco-responsable de la quarantaine d’acteurs économiques et touristiques composant le collectif. Le buffet locavore (comprenez composé de produits locaux, frais et de saison) concocté par les chefs des restaurants engagés dans la démarche a ensuite ravi les yeux et les papilles des participants, mais également suscité les questions qui valaient bien quelques explications expertes des producteurs locaux et des pêcheurs à pied. Un menu qui faisait la part belle aux produits issus de la Baie comme la salicorne (« passe-pierre »), l’aster (« oreilles de cochon ») ou l’obione. Le tout agrémenté d’une bière aux baies d’argousiers, fabriquée localement. Avant de reprendre les rails, les guides nature ont partagé leur connaissance de la faune et de la flore locales, d’une grande richesse. Le tadorne de Belon, l’aigrette garzette, le héron cendré ou encore les phoques gris et les veaux-marins ne s’y trompent pas : la Baie de Somme est un lieu de villégiature idéal !

Une démarche « éco-attentive » au quotidien

Arrivés en gare de Saint-Valéry-sur-Somme, les plus motivés ont pu regagner Noyelles à bicyclette, empruntant une des nombreuses pistes cyclables aménagées dans la région pour une dernière étape au Relais de la Baie. Bernard Richelle y a ainsi clôturé la journée par une présentation plus détaillée des actions individuelles et collectives des hébergeurs, restaurateurs, producteurs, commerçants, ramasseurs de végétaux maritimes ou prestataires-loisirs, visant à réduire l’impact de leurs activités sur l’écosystème de la baie.

Car c’est bien pour répondre à l’enjeu de la préservation d’un environnement naturel récemment classé « Grand site de France » et recevant plus de deux millions de visiteurs chaque année que l’association Baie de Somme Zéro Carbone est née. La réalisation du premier bilan carbone du territoire réalisé en 2009 a été l’élément déclencheur de la prise de conscience collective des acteurs de la chaîne touristique, soutenus par le Comité départemental du tourisme et le Syndicat mixte Baie de Somme – Grand Littoral Picard. Comme le souligne Bernard Richelle, « l’objectif de l’association est de mettre en œuvre des actions éco-responsables concrètes, pragmatiques et cohérentes, fédérant les acteurs économiques et touristiques dans une démarche éco-attentive veillant à la protection du patrimoine naturel et culturel, soutenant l’économie locale et mettant en valeur les spécificités du terroir ». Concrètement, chaque membre de l’association s’engage sur au moins une action individuelle de réduction des émissions de GES liées à son activité (réduction des déchets, économie d’énergie, etc.), et participe à la mise en œuvre d’actions collectives, comme celles réalisées en 2010 : évaluation carbone des partenaires, création d’un réseau de covoiturage touristique de proximité, développement des circuits courts d’approvisionnement entre producteurs et restaurateurs, participation à la sensibilisation et à l’information des touristes.

Ainsi, loin des dogmes écologiques, la démarche se veut essentiellement « éco-attentive » au quotidien, et les semaines zéro carbone, qui se déroulent cette année du 30 avril au 15 mai, constituent la vitrine de cet engagement éco-touristique qui se concrétise tout au long de l’année. Un maximum d’activités, d’animations et d’événements y sont proposés, pour un minimum d’émission de gaz à effet de serre.

Voir le programme

La journée en photos…


Coup d’envoi de la 3ème édition des semaines Zéro Carbone en Baie de Somme | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Sandra Bordji

Facebook

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Quand recycler est amusant... et utile La start-up montpelliéraine Waste Is More, qui développe le jeu en bouchons recyclés Clip-it, lance « Tri Riders » en partenariat avec la Mairie de Mauguio Carnon.. Cet été,...

Rencontre avec Caroline Heller du CRT Bretagne Suite à la journée technique « Tourisme et Environnement » qui a réuni nombre d’acteurs du tourisme breton à Vannes le mercredi 21 novembre, nous avons souhaité faire...

My Trip Tailor ou l’itinérance en ligne de A à Z Non, My Trip Tailor n’est pas la nouvelle marque de prêt à porter des voyageurs aux longs courts, mais bien l’association de trois acteurs – la Caisse des Dépôt,...

3ème édition des semaines zérocarbone plaisir de ces acteurs du tourisme à préserver la baie de Somme récemment classée...

1er colloque national sur le tourisme et les changements climatiques en France Le tourisme entretient un lien paradoxal avec le changement climatique : lui-même émetteur de gaz à effet de serre...

Pratiquer des activités zéro Carbone en Baie de Somme Pendant les Semaines zero Carbone en Baie de Somme 23 octobre au 8 novembre 2009, pratiquez des activités zéro carbone : pirogue, beach-bike, char à voile,...

10 ANS DE TOURISME DURABLE
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda