#TourismeDurable
La feuille de chou est là

Sur les chemins de l’Aube

| Publié le 10 juillet 2020 • Mis à jour le 16 juillet 2020 à 17h25
Thèmatique :  Bons plans   Initiative régionale   Institutionnel   Territoire 
         

Adeptes du slowtourisme, l’Aube vous tend les bras et les branches ! Vignes, arbres remarquables, cadoles, forêts, coteaux, villages champenois, ce département méconnu est parcouru de chemins de randonnées et de sentes arborées. Avec Troyes pour pivot et la Seine comme colonne vertébrale, il abrite un véritable réservoir vert mais aussi de belles découvertes patrimoniales. A l’heure du déconfinement, on vient y goûter la nature et un vent de liberté retrouvé sous la houlette d’un chapelet de promenades thématiques à réaliser en autonomie ou accompagné.

Au cœur de la nature…

Cheminer au cœur de l’Aube en Champagne, c’est partir à la découverte de sentes qui traversent des terres douces et accueillantes, des champs, des vignes, des bois, des villages de charme. Au sud-ouest de Troyes, le pays d’Othe propose un parcours autour des arbres remarquables du département, une vingtaine d’arbres à découvrir pour leur port, leur localisation ou leur morphologie, à l’image du chêne Quintamelle de la forêt domaniale d’Aumont, dont les cinq troncs s’élancent depuis la même souche vers le ciel. Ici, les essences se découvrent au gré d’une itinérance qui peut allier deux roues et promenade au cœur des sous-bois afin d’apprécier au mieux cette « collection verte » issue d’un inventaire réalisée depuis des années déjà. Ce dernier a permis de mettre à jour des espèces plus exotiques importées par des seigneurs locaux à l’image du splendide Sophora du Japon de la forêt de Crogny.

Arbre Remarquable@CDT Aube
Arbre Remarquable © OT Othe Armance

Autre parcours, le chemin des vignerons quitte les arbres pour rejoindre la vigne et les coteaux de Champagne, en une boucle de 18 kilomètres autour du village de Celles-sur-Ource et du vignoble champenois de la Côte de Bar. Ici le sol argilo-calcaire donne au Champagne sa finesse et son bouquet si particulier et la visite  peut se ponctuer de quelques dégustations. Enfin, si vous préférez les marches au fil de l’eau, la ballade « La vie est une long fleuve tranquille » au départ du centre ville de Nogent-sur-Seine longe les bords de la Seine sur un circuit de 12 kilomètres qui permet de relier le village de Marnay-sur-Seine où se trouve un formidable jardin, véritable laboratoire de biodiversité avec roseraies, plantes médicinales, plantes condimentaires, potager, mur végétal…  mais aussi le remarquable musée Camille Claudel !

Le village d’Essoyes sur le Chemin de Renoir © CDT Aube

Et du patrimoine local !

Car au-delà de la nature, l’ensemble de ces ballades est aussi une invitation à découvrir le riche patrimoine du département à l’image du Chemin de Renoir quisillonne le village où le peintre avait pris l’habitude de passer les étés avec sa famille. Au départ du village d’Essoyes niché au milieu des vignes, on peut emprunter ce parcours qui passe par les sentes et paysages qui ont tant inspiré l’artiste avec notamment la splendide rivière de l’Ource qu’il comparait à de l’argent en fusion. Patrimoine plus séculaire, la ballade des cadoles rappelle combien ces petites cabanes en pierres sèches étaient importantes pour les vignerons qui venaient y trouver refuge lors des intempéries. Autour des villages des Riceys et de Courterons, deux parcours permettent de les découvrir et d’en apprécier toute la beauté brute. Enfin, au cœur du Parc naturel régional de la forêt d’Orient, à proximité des lacs, un circuit facile  – « J’ai cru voir une salamandre » – de moins de trois kilomètres permet aux randonneurs de découvrir et de comprendre la forêt, sa gestion, ses hôtes sauvages, notamment les batraciens comme les salamandres, tritons, grenouilles et autres crapauds. C’est là aussi que passe la voie verte des lacs, un itinéraire sécurisé de 40 kilomètres qui file de Troyes jusqu’aux lacs de Champagne et qui fait le bonheur des vélotouristes.

La voie verte des lacs © CDT Aube

En autonomie ou avec un guide

Créés par la Fédération Française de Randonnées ou à  l’initiative des offices de tourisme ou du département, l’ensemble de ces parcours sont réalisables en autonomie. On peut les retrouver détaillés sur le site du Comité Départemental du Tourisme de l’Aube ou dans l’ensemble des offices de tourisme du département qui mettent aussi à disposition des topoguides.  Il est également possible de télécharger les tracés GPX avec les applications randonnées existantes (Géotrek, IGNRando, Cirkwi, etc.) et ainsi suivre le tracé in situ avec son téléphone. A noter que ces circuits sont balisés et qu’il est aussi possible de faire certaines sorties commentées accompagnées d’un guide. C’est par exemple le cas des randonnées gourmandes dans le territoire du pays d’Othe, autant de belles balades à la découverte des vignerons, producteurs, éleveurs ou artistes locaux organisées tout au long de l’été. Vous pourrez alors allier le plaisir de la marche à la dégustation de cidre. Vos enfants seront ravis de rendre visite à un éleveur de chèvres. Et les propositions ne manquent pas, autour des produits locaux (farine, huile, chanvre, vinaigre) bien sûr mais aussi talents artistiques locaux. Bon séjour dans l’Aube en Champagne !


Aller plus loin : https://www.aube-champagne.com/fr/portfolio-post/idees-balades/

Le chemin des Cadoles © CDT AUBE

Sur les chemins de l’Aube | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Geneviève Clastres
Journaliste indépendante, auteur, spécialiste de la Chine, de l'Asie, sinologue. Publications sur le tourisme équitable. Livres documentaire jeunesse sur l'Asie. Reportages divers.
Facebook

Partagez cet article

La meilleure façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est encore de partager cet article. Merci d'avance ;)

Découvrez nos abonnements

2 réponses à Sur les chemins de l’Aube

  1. KLOD a commenté:

    slowtourisme: je préfère: tourisme tranquille. je trouve dommage cette mode !!!!

  2. Cinget a commenté:

    Belle et bonne initiative pour faire connaître ce joli département de l’Aube. Fini la réputation de la Champagne pouilleuse et vive les jolis secteurs de l’Aube et de la Seine pourquoi pas remonter jusqu’à sa source !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Accueil paysan Centre > Cher Accueil Paysan dans un gîte en milieu rural, dans sa maison, à sa table ou à l'auberge, dans ses champs, parmi ses animaux, dans le paysage que son travail façonne Cher Centre...

Accueil paysan Bourgogne > Côte-d'Or Accueil Paysan dans un gîte en milieu rural, dans sa maison, à sa table ou à l'auberge, dans ses champs, parmi ses animaux, dans le paysage que son travail façonne Côte-d'Or...

Accueil paysan Centre > Indre-et-Loire Accueil Paysan dans un gîte en milieu rural, dans sa maison, à sa table ou à l'auberge, dans ses champs, parmi ses animaux, dans le paysage que son travail façonne Indre-et-Loire...

Accueil paysan Nord-Pas-de-Calais > Pas-de-Calais Accueil Paysan dans un gîte en milieu rural, dans sa maison, à sa table ou à l'auberge, dans ses champs, parmi ses animaux, dans le paysage que son travail façonne...

Accueil paysan Rhône-Alpes > Ain Accueil Paysan dans un gîte en milieu rural, dans sa maison, à sa table ou à l'auberge, dans ses champs, parmi ses animaux, dans le paysage que son travail façonne Ain Rhône-Alpes...

Tourisme à Cuba : dans l'ombre de Janus... Canadiens, Américains, Français, Allemands, ils sont chaque année plus nombreux à se rendre à Cuba. Toutefois, si pour nombre de ces touristes, l’ile reste une enclave...

RECEVEZ LA VERSION NUMERIQUE DE LA FEUILLE DE CHOU* PAR MAIL * Le canard pas comme les autres
voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda