#TourismeDurable
Demande d'envoi de la feuille de chou et inscription Newsletters

Santé & Sport & Alimentation : fers de lance de la nouvelle économie des Pyrénées catalanes !

| Publié le 25 mai 2022 • Mis à jour le 25 mai 2022 à 8h44
         

Afin de donner une caisse de résonnance aux témoignages inspirants ayant ouvert le 2e Pyrénées Business Summit du 26 avril, une table ronde orchestrée par le cluster SolSoleil a permis de de mettre en lumière diverses initiatives cerdanes ayant toutes la particularité d’appréhender leur activité au-delà de leur seul secteur pour aller chercher dans la transversalité disciplinaire des solutions et débouchés aptes à répondre à leur problématique tout en créant de l’attractivité. Des échanges que les participants ont pu ensuite poursuivre en B to B et qui ont aussi pour objectif de créer des synergies et des rencontres autour de ces thématiques de Santé, Sport et Alimentation afin de stimuler toujours plus le dynamisme économique des Pyrénées catalanes.

Table Ronde « Sport Santé Alimentation »©PPC

Sport & santé : de fortes interactions portées par des programmes pilotes !

Terre d’altitude dotée d’un ensoleillement exceptionnel, la Cerdagne possède des deux côtés de ses frontières d’extraordinaires atouts propices aux soins et traitements spécialisés mais aussi aux activités sportives. Parmi les fleurons santé du territoire, la clinique du souffle de la Solane propose des séjours de réhabilitation respiratoire et abrite des projets de recherche sur des maladies chroniques (comme l’apnée du sommeil). Forte de son expérience et d’une reconnaissance qui lui a aussi permis d’ouvrir une nouvelle unité dédiée au Covid Long, sa directrice adjointe, Andriana Castanyer, a témoigné de la volonté de son établissement d’aller plus loin dans la performance santé en offrant un suivi plus digitalisé ou en prolongeant certains séjours via le programme Inspir’Action. Andriana Castanyer : « L’idée de ce programme est de pouvoir proposer des soins de suite en prolongeant pendant 18 mois un cours séjours de réhabilitation via un suivi digitalisé qui engage le patient (suivi du sommeil, de l’alimentation, etc.). On entre ici dans une forme de digitalisation de la santé qui nous permet un regard à distance avec un patient entouré et soutenu par ses proches. »

Un enjeux santé qui s’appuie donc sur le numérique et les nouvelles technologies pour améliorer ses performances et que Llorenç Bové, créateur de la start-up MYOO.IO, a étendu à la sphère sportive, en imaginant une forme de coaching numérique très innovant qui permet de renforcer les synergies entre santé et prévention en pratiquant une activité sportive régulière ou en se donnant des objectifs que MYOO.IO récompense par une monnaie virtuelle (Token) basée sur la Block Chain. Llorenç Bové : « Nous avons mis au point une (I.A) chatbot via Telegramme visant à encourager le sport responsable. Nous donnons à la fois des conseils sur l’alimentation, les périodes de repos nécessaires (etc.), mais aussi, lors d’évènements sportifs type marathon, nous aidons la préparation et fournissons des certificats digitaux (NFT), forme de médaille virtuelle qui vise à stimuler et encourager la pratique et la performance. » Toutefois, au-delà de ces nouveaux champs ouverts par les technologies de pointe qui prouvent la capacité du digital à stimuler et améliorer la prévention ou le suivi santé, ces deux initiatives catalanes sont aussi des moteurs qui aident au rayonnement du territoire et démontrent que la Cerdagne sait se placer à la pointe de l’innovation. Adryana Castanyer : « Au-delà de ces différentes expérimentations, notre clinique amène aussi une valeur ajoutée au territoire, notamment par notre patientèle qui aime à y venir en vacances et dont la famille peut à sa guise profiter de cet environnement de montagne, se promener, aller aux bains. Nous avons en ce sens des partenariats avec des hôtels du plateau pour loger les familles. »

2e Pyrénées Business Summit
Stand PAT©PPC

L’alimentation, autre pilier fondamental d’un territoire « santé »

Outre le sport, l’alimentation est l’autre pilier important de ce territoire santé. En ce sens, le témoignage d’Anaïs Bussonnais, directrice de l’Association Chemin Faisant, a permis de mieux comprendre le rôle et la place déterminante du  Projet Alimentaire Territorial « ALIM d’AQUI ». Ce dernier, porté par un collectif de partenaires (les associations Chemin Faisant et RépliqueS 66, les deux Communautés de Communes et les consulaires CCI PO, Chambre d’Agriculture et PNR),  s’est constitué autour de la mise en avant de produits locaux de qualité, la question de la prévention santé par l’alimentation, la sensibilisation des jeunes, séniors, scolaires sur les thématiques du bien manger mais aussi les enjeux autour du gaspillage alimentaire et la question des circuits d’approvisionnement pour favoriser les circuits courts au cœur du territoire. Véritable clé de voute du pilier alimentation, Anaïs Bussonnais a notamment rappelé l’un des projets en cours consistant à l’édition d’un catalogue (papier et numérique) afin d’identifier, de rassembler et de donner de la visibilité à l’ensemble des producteurs locaux des Pyrénées catalanes. Anaïs Bussonnais : « L’ensemble permettra de découvrir des produits du terroir, des recettes mais aussi d’aller à la rencontre de personnalités locales et de leur exploitation. »

Un catalogue qui permettra par exemple de faire la connaissance d’Urgell Isus (CA l’Andreu), dont l’exploitation, une ferme d’élevage familiale, est spécialisée dans la production de bœufs biologiques (160 animaux) avec des modes d’élevage respectueux du bien-être animal. Le ranch de l’Andreu est situé à Alàs (petit village de la région d’Alt Urgell en Cerdagne catalane) et outre l’élevage, il propose de nombreuses activités. Urgell Isus : « Nous recevons beaucoup de touristes qui viennent visiter notre exploitation, découvrir nos produits. Sur place, nous avons quelques chambres d’hôtes et proposons différentes animations autour de la santé, du yoga et du pilate mais aussi du territoire afin d’inciter les visiteurs à découvrir toute la richesse de notre région. Nous recevons aussi beaucoup de famille. Le samedi matin, les enfants peuvent venir voir notre installation. On les sensibilise, on leur explique les races, comment on s’en occupe, nos engagements, etc. » Depuis 2015, Urgell Isus fait partie d’une association de producteurs (10 à l’origine, 35 aujourd’hui !) et propose des visites et des ventes en réseau. On peut donc commander en direct via le site internet de l’exploitation, ce qui permet d’acheter de la viande biologique sans intermédiaires.

2e Pyrénées Business Summit
Four solaire d’Odheillo©PPC

Rayonner, s’organiser, diversifier, mutualiser

Si les synergies entre sport, santé et alimentation semblent aussi diverses que nombreuses, la table ronde aura aussi permis d’évoquer les enjeux auxquels vont être confrontés les entreprises de ces terres catalanes, que ce soit autour de la mutualisation des forces en présence mais aussi en prenant en compte l’épée de Damoclès du changement climatique qui va forcément demander une adaptation et une diversification de certaines pratiques. En ce sens, Gemma Riu, ancienne nageuse semi-professionnelle à l’origine d’un cluster dédié au sport en Andorre (Andorra Esports Cluster) a expliqué l’objectif du gouvernement andorran d’aider à la diversification économique via le sport, en créant un système économique plus soutenable pas uniquement dépendant du ski l’hiver mais avec aussi l’idée de désaisonnaliser les activités sportives, en proposant par exemple du cyclisme au printemps ou à l’automne ou en renforçant les propositions montagne en été. Gemma Riu : « L’idée du cluster est apparu dès 2015 mais n’a effectivement démarré qu’en janvier 2020, deux mois avant le confinement… Nous avons alors décidé de convertir cette crise en opportunité en réinventant le secteur sportif andorran et en l’adaptant à toutes les catégories de population, des plus jeunes aux plus âgées. Véritable succès, nous sommes aujourd’hui 70 membres avec une grande diversité : des stations de ski,  fédérations sportives, gymnases, magasins de sport, mais aussi des mairies, des universités et enfin des entreprises d’outdoor. » Dans le futur, le cluster vise à faire de l’Andorre un pays référent du sport de montagne afin de stimuler l’économie nationale mais aussi dans l’idée d’impacter l’ensemble de la société sur des thématiques autant sociales, médicales (en lien avec le témoignage du docteur Piqué !) qu’environnementales.

Cette volonté de se diversifier pour des raisons à la fois sociales, économiques et environnementales est également ce qui fait l’ADN de l’entreprise d’outdoor de Carlos Rabaneda, qui propose tout un volet d’activités nature en complément du ski (raquettes, chiens de traineau, tubing, etc.) ou sur la saison été (rafting, canyoning, kayak, etc.) ; qui distribue le matériel en lien avec ses activités et enfin qui organise de grandes compétitions sportives au niveau international. Carlos Rabaneda : « Le monde de l’outdoor est encore peu connu et pourtant, si on regarde bien les choses, seuls 17% des personnes qui viennent en montagne pratiquent le ski, cela laisse de la place pour bien d’autres activités. Depuis un an, nous avons pour projet de créer à l’horizon 2023 une marque unique au niveau mondiale qui soit référente dans le monde de l’outdoor»  Ainsi, en lien avec l’Andorre et les projets du cluster de Gemma Riu, Carlos Rabaneda collabore à un projet de création d’un Centre sportif d’Altitude qui sera basé au Pas de la Case, à 2 500 m d’altitude, dédié aux athlètes et aux équipes nationales, directement inspiré du CNEA de Font-Romeu.

2e Pyrénées Business Summit
Sur les routes de Cerdagne©PPC

Font-Romeu, où l’on trouve également la station de ski Pyrénées 2000-Altservice dirigée par Jacques Alvarez, un homme de terrain convaincu qu’il faut travailler à la diversification mais que le ski est et restera le moteur de l’économie locale : « Si vous me poser la question de trouver un palliatif au ski alpin, ma réponse est clairement non. Le chiffre d’affaires du ski représente 14 millions d’euros par an quand l’été ne pèse que 250 000 euros. Le poids économique est incomparable. Aucune activité n’est en mesure de créer autant d’emplois. Pour 1 euro de remontées mécaniques, c’est 7 euros dépensés sur tout le territoireEn revanche, nous sommes convaincus qu’il faut nous diversifier. Certes, nous accueillons l’équivalent de 500 000 journées skieurs, mais sur deux séjournants, l’un des deux ne skie pas. » Dans cette optique, la station de Font-Romeu a investi dans de nombreuses activités outdoor (trottinette, Eval Kart, Snow tubing, randonnée hivernale, etc.). Six millions d’euros sont d’ores et déjà prévus pour développer de nouveaux produits et 29 millions à l’horizon des cinq prochaines années. Une volonté de croissance qui se fait aussi en conscience avec la volonté de ne pas bousculer un massif qu’il faut aussi savoir préserver. Jacques Alvarez : « Nous avons fait un gros travail autour de l’ISO 14001 et de l’ISO 500001. Nous sommes actuellement en cours de labélisation Flocon Vert. Nous faisons très attention à n’utiliser que de la neige naturelle pour nos canons et à travailler en synergie avec tout le territoire pour que nos séjournants puissent rayonner entre toutes nos stations très complémentaires. On est loin d’avoir abandonnée le modèle du ski mais l’idée n’est pas d’épuiser la montagne, qui reste notre passion et notre gagne-pain. »

2e Pyrénées Business Summit
Table Ronde Sport Santé Alimentation©PPC

En guise de conclusion

C’est à l’Agence des Pyrénées en la personne de Domitien Detrie, son directeur, qu’il est revenu l’honneur de conclure une table ronde extrêmement éclairante. L’occasion de présenter une Agence créée pour accompagner les dynamiques économiques sur le massif pyrénéen en lien avec le développement territorial, une action qui fait écho au cluster transfrontalier SolSoleil dirigé par Ramon Treserras des deux côtés de la Cerdagne. Domitien Detrie (son directeur) : « L’un de nos objectifs est de décloisonner tourisme et économie en travaillant sur la diversification de l’offre afin de conjuguer nos deux cœurs de métier : développer et promouvoir. En ce sens, nous accompagnons plus de 50 projets sur des secteurs aussi variés que l’agriculture, l’alimentation, le vélo, etc» Ainsi, à Bourg-Madame, l’Agence des Pyrénées accompagne la création d’un projet de blanchisserie en lien avec un ESAT. Elle travaille également à la diversification des stations de ski par des activités outdoor, à la création de valeur liée au développement du vélo en montagne, à la consolidation du secteur thermal en lien avec la santé et le bien-être, aux connections entre tourisme, agriculture et alimentation, autant de sujets où la santé, le sport et l’alimentation sont également en partie liée. Ramon Treserras (directeur du Cluster SolSoleil) : « Dans notre cluster, nous avons défini cinq grands piliers (santé, sport, alimentation, tourisme, développement durable) et toute la valeur ajoutée vient justement de ce travail en commun, de cette logique d’hybridation qui va permettre à nos entreprises de sortir de leur filière pour mettre en valeur tout un territoire. »

2e Pyrénées Business Summit
Ramon Treserras et Geneviève Clastres©PPC

Santé & Sport & Alimentation : fers de lance de la nouvelle économie des Pyrénées catalanes ! | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Geneviève Clastres
Auteur et journaliste indépendante spécialisée sur le tourisme durable et le monde chinois, Geneviève Clastres est également interprète et représentante de l'artiste chinois Li Kunwu. Collaborations régulières : Voyageons-Autrement.com, Monde Diplomatique, Guide vert Michelin, TV5Monde, etc. Dernier ouvrage "Dix ans de tourisme durable". Conférences et cours réguliers sur le tourisme durable pour de nombreuses universités et écoles.
Facebook

Partagez cet article

Une autre façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est aussi de partager cet article. Merci d'avance 😉

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

2e Pyrénées Business Summit : Des témoignages inspirants ! Le 26 avril dernier, le 2e Pyrénées Business Summit s’est tenu à Bourg-Madame, au cœur des Pyrénées catalanes, avec pour objectif de créer des synergies...

Pyrénées Business Summit, une journée transfrontalière pour innover Le 7 juillet 2021 se tenait à Bolquère le Pyrénées Business Summit autour d’un concept devenu réalité, celui de la Montagne Innovante. A travers...

Énergies croisées des deux côtés de la frontière Le 3 juin 2014, à Bellver-de-Cerdanya - Catalogne (E)- une deuxième journée INITIATIVES TRANSVERSALES a été organisée par les associations AEC et ALPYC 66, pour...

Un Cluster durable…sous le soleil des Pyrénées catalanes ! L’idée, impulser la création d’un cluster « Soleil des Pyrénées » à la fois transdisciplinaire et transfrontalier pour mettre en valeur la Cerdagne...

Des entreprises innovantes et inspirantes au Pyrénées Business Summit Parmi les acteurs du tourisme, les entrepreneurs et producteurs locaux présents à ces deux journées consacrées à la Montagne Innovante et soutenus...

L'Arbre à voyages vous tend ses branches un arbre à voyages à l’image d’une vie riche en rencontres et depuis toujours tournée vers les autres et l’ailleurs. Depuis septembre dernier, le voyagiste propose une palette...

voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda