#TourismeDurable

Expédition 7e Continent : le courant passe…

| Publié le 6 mai 2016 • Mis à jour le 6 mai 2016 à 10h43
Thèmatique :  Acteur privé   Conseils   Espaces protégés   Initiative privée   Portrait 
         

Pendant sa traversée de l’Atlantique à la rame en solitaire, le navigateur-explorateur Patrick Deixonne découvre l’importance de la pollution par les déchets plastiques au cœur de l’océan. Ce choc va modifier sa vie. Il se fixe alors un nouveau défi : explorer les océans et communiquer sur une réalité trop éloignée du regard quotidien des hommes. Histoire d’un engagement exemplaire…

8fc4790c-d88f-4a10-b2f2-b099e59cf57d

Pour cela, Patrick Deixonne décide d’organiser des missions d’exploration pour étudier ce phénomène et alerter le public et les politiques sur la gravité de la situation… Ainsi nait Expédition 7e Continent!

L’ Expédition Pacifique Nord

En 2013, Expédition 7e Continent  organise une première expédition d’étude sur la présence du plastique dans les océans dans le Pacifique Nord à bord d’un voilier, en compagnie d’une biologiste et d’un photographe. Les innombrables déchets flottants rencontrés et la quantité de microparticules de plastique prélevée renforcent sa détermination et Patrick lance son premier cri d’alarme, alors relayé par de nombreuses chaines de télévision, radios et journaux.

Expéditions Atlantique Nord

L’année suivante, en 2014, désormais épaulé par le CNRS, le CNES, l’ESA et Mercator Océan, Patrick Deixonne se lance dans la gyre de l’Atlantique Nord (le grand courant rotatif qui créé un vortex de déchets) en compagnie de plusieurs scientifiques pour réaliser mesures et prélèvements de matière plastiques. Des rendez-vous avec des satellites sont organisés pour commencer de cartographier cette pollution et tenter de la reconnaître depuis l’espace.

Malheureusement, l’expédition est brutalement interrompue par le démâtage du catamaran Guyavoile, la tournure prise par les évènements ne faisant néanmoins que renforcer les liens et la motivation de l’équipe qui se replie pour mieux contre-attaquer… L’aventure scientifique devient ainsi une véritable aventure humaine et les participants se retrouvent l’année suivante, en mai 2015, accompagnés de renforts, pour parachever les objectifs de 2014 et pousser plus loin encore les études menées. Cette expédition est également l’occasion de déployer un programme pédagogique ambitieux. Tout comme en 2014, des écoliers et lycéens sont invités à ramasser les déchets le long de la Seine tandis que l’équipe sur son voilier effectue plusieurs escales durant lesquelles la troupe de théâtre qui les accompagne donne un spectacle pédagogique plein d’humour.

bande-dessinee-septieme-continent

2016 : Golfe de Gascogne et Atlantique Sud

Cette année, Expédition 7e Continent va sillonner les villes françaises avec sa caravane pédagogique le long du littoral Atlantique du 12 mai au 15 juin. Une expédition explorera le Golfe de Gascogne considéré comme un gyre secondaire avant de s’élancer vers l’Amérique du Sud puis, de nouveau, la gyre de l’Atlantique Nord.

En l’espace de trois ans, parallèlement aux expéditions scientifiques et recherches menées par l’équipe, un ambitieux programme pédagogique et de sensibilisation s’est donc mis en place, ainsi que plusieurs partenariats et une campagne sœur visant à « Nettoyer la montagne pour sauver la mer ». Comble du bonheur : l’équipe va désormais prendre ses quartiers à bord d’un solide voilier océanographique de 31 m, le Marama, idéal pour continuer non seulement d’alerter, mais également de proposer des solutions : actions pédagogiques, campagnes de ramassage, BD, application pour smartphone…

Marama_1-3

Liens utiles : http://www.septiemecontinent.com/
Nettoyer la montagne pour sauver la mer : http://www.septiemecontinent.com/nettoyer-la-montagne-pour-sauver-locean/


Expédition 7e Continent : le courant passe… | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Jerome Bourgine
Ecrire et voyager. Voyager et écrire... Depuis 50 ans.
Facebook

Partagez cet article

Une autre façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est aussi de partager cet article. Merci d'avance 😉

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Les chartes environnementales - Démarche de qualité développement durable Définition liée à Engagement environnemental - Critère d'évaluation Environnemental du Matériel de MontagneLes Chartes environnementales ...

Passion Terre : La force des voyages respectueux Isabelle Pécheux a créé Passion Terre, une agence de voyages qui offre le meilleur du monde au Québécois et le meilleur du Québec au reste du monde. Rencontre avec...

Norvège : au pays de l’or noir, la voiture électrique est reine La Norvège championne du monde de la voiture électrique. En mars 2019, 58,4% des voitures neuves vendues étaient électriques !...

Les impacts du tourisme sur l'environnement La consommation démesurée des ressources naturelles, Les pollutions multiples, Les emissions de Gaz à Effet de Serre (GES)...

Transition écologique : rôle et responsabilité de la publicité... Le contexte : Depuis qu’en 2019, la Convention citoyenne pour le climat a fait de la « question publicitaire » un secteur « prioritaire » de la...

Sauvons les dernières tortues marines ! Tortues marines, la grande odyssée », Robert Calcagno, le directeur de l’Institut Océanographique de Monaco et de la Maison des Océans à Paris nous explique pourquoi, après...

RECEVEZ LA VERSION NUMERIQUE DE LA FEUILLE DE CHOU* PAR MAIL * Le canard pas comme les autres
voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda