logo et baseline voyageons-autrement
séjours et de loisirs dans le domaine du tourisme responsable et durable

VVE – L’association des Voyageurs et Voyagistes éco-responsables

| 11 mai 2009 • Mis à jour le 08.07.2011 à 9h43
         

Association des Voyageurs et Voyagistes éco-responsables

Création de l’association : septembre 2007

But : Fédérer les énergies en matière de tourisme éco-responsable et durable.

V.V.E, l’Association des Voyageurs et Voyagistes Eco-responsables constitue par conséquent un véritable point de rencontre de tous les acteurs de terrain du tourisme alternatif et le premier groupement représentatif des voyageurs responsables.

Corinne Bazin en est la présidente actuelle et Jean-Pierre Lamic le directeur.

V.V.E – une association de Voyageurs et de Voyagistes

 

Le nombre de voyageurs représentés a permis l’invitation au Ministère des Affaires Étrangères et Européennes en tant qu’association représentative des voyageurs responsables, pour participer à l’élaboration d’un document d’orientation stratégique pour le tourisme responsable. L’association est composée :

 
– de voyageurs, de guides et accompagnateurs en montagne, membres des commissions écotourisme et trekking du SNAM (Syndicat National des Accompagnateurs en Montagne),

de Tour-opérateurs et voyagistes : Terres Oubliées, Les Matins du Monde, Ferme équestre du Soularac, Le Plein Air de Sault, Languedoc Nature, La route des Voyages, Vercors Escapades,  Vanoise et Val d’Aoste écotourisme, RandoPays, L’Heure Vagabonde, Cybelle Planète, Vanoise et Val d’Aoste écotourisme.

de réceptifs : Tranhumans (Réceptif argentin),  Alkémia (Réceptif Islandais) , Wango aventures (Burkina Faso). Plusieurs autres demandes sont en cours d’étude par le bureau de VVE.

– Enfin, d’hébergeurs (chaque voyagiste adhérent propose à ses clients de devenir membre de V.V.E)

Jean-Pierre Lamic (VVE) entouré de fidèles voyageurs


VVE – De nombreux partenaires :

– l’association des JNE (Journalistes-écrivains pour la nature et l’écologie),
– membre de la Coalition Internationale pour un Tourisme Responsable (CITR),
les guides de voyage Viatao,
– des librairies de voyage. VVE – Des études en ligne sur le blog
Elles concernent :
– l’évolution des prix des voyages et son influence sur les dégradations sociales constatées dans le milieu du tourisme,
– les carburants liés aux transports,
– la compensation des GES générés par nos voyages…   Exemple : l’étude

VVE – Des études en ligne sur le blog

“Le Juste prix des voyages”Le juste prix des voyages - Etude réalisée par VVE

 

Cette étude analyse l’évolution du prix des voyages depuis 1992, et plus particulièrement le tourisme d’aventure. Il analyse les causes et les conséquences de la baisse régulière des prix et les replace dans le cadre d’une pratique d’un tourisme plus responsable et solidaire.

VVE – l’objectif d’une “charte du Voyage éco-responsable”

 

Les chartes existant actuellement (et notamment la certification ATR) ne lui semblant pas répondre pleinement aux enjeux du secteur, VVE propose la charte du “voyage éco-responsable”déclinée en deux volets :
La charte des Voyageurs éco-responsables©
Pour que chaque voyageur puisse devenir responsable et comptable de ses actes d’achat et comportements, l’association des Voyageurs et Voyagistes éco-responsables propose 80 conseils auxquels il conviendrait de penser dans le cadre de tout voyage.

La Charte des Voyagistes éco-responsables© sur le site de VVE
Parce que la responsabilité de tout voyagiste est engagée dès lors qu’il construit un programme, la charte donne les principales clefs de la réflexion. Une base qui, selon l’association des Voyageurs et Voyagistes éco-responsables, devrait être menée en amont de la conception du voyage, qu’il soit déterminé comme étant solidaire, équitable ou responsable.
Ces 10 points suffisent à éclairer le néophyte aussi bien que le spécialiste sur la qualité du voyage proposé et de la réflexion globale menée lors de sa conception.

Parmi les critères retenus, se trouvent : la transparence, l’information préalable, la propriété intellectuelle de l’itinéraire, la prise en compte de la capacité de charge du territoire, l’indication relative à la taille du réceptif local, la mention de la qualité des diplômes et de la rémunération des intervenants, le pourcentage des produits locaux parmi ceux consommés, les projets de tourisme solidaire expliqués dans leur contexte, la compensation éventuelle des émissions de CO2 générées…

L’adhésion à la charte ne sera possible que pour des gammes de voyages compatibles avec les objectifs. Par ailleurs, V.V.E est impliquée aux côtés de l‘association TER_RES dans l’élaboration d’un “Référentiel Tourisme Responsable” et se positionne résolument comme spécialiste de l’évaluation de terrain des structures, gîtes, ou voyagistes se proclamant certifiées ou labellisées… VVE et TER-RES ont  recoupé l’ensemble des critères déterminés par les associations (ATES, ATR…), les opérateurs privés (Voyages-SNCF, Accor…), et les institutions nationales et internationales.  Elle est en train de procéder à celle d’une partie des gammes de ses propres adhérents.

VVE – une démarche inspirée par Jean-Pierre Lamic, le fondateur

Tourisme durable : utopie et réalité un livre de Jean Pierre lamic
Jean-Pierre Lamic est le Directeur de V.V.E mais surtout l’auteur du livre “Tourisme durable : utopie ou réalité ? ” (L’Harmattan, avril 2008).

La réflexion globale publiée dans cette ouvrage ayant inspirée fortement la démarche de l’association.

Pour plus d’information sur VVE Le site web de VVE : blog.voyages-eco-responsables.org

Quelques liens connexes de cette page :

Jean-Pierre LamicLa charte des Voyageurs éco-responsables©Tourisme durable : utopie ou réalité ? La route des Voyages, www.transhumans.com.arTerres Nomades , www.alkemia.is


VVE – L’association des Voyageurs et Voyagistes éco-responsables | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Rédaction Voyageons-Autrement

Facebook

Découvrez nos abonnements

Les commentaires sont fermés.

Informations utiles pour voyager

DE NOUVEAUX MEMBRES CHEZ VVE   VVE, l’Association de Voyageurs et Voyagistes éco-responsable compte plusieurs nouveaux membres. Ils viennent rejoindre ce réseau qui propose notamment de fédérer les énergies en matière...

VVE et le CITR, who is who ? Question à Jean-Pierre Lamic (VVE) Peut on dire que VVE est au niveau national ce que le CITR cherche à établir au niveau international ? Et n’y a-t-il pas parfois collusion entre les...

Tourisme et Territoire - L'expérience de Jean-Pierre Lamic (VVE) Voyageons-autrement.com : Vous réfléchissez beaucoup à la notion de territoire pour fédérer des énergies locales et utiliser le tourisme comme un...

V.V.E présente son nouveau site : vve-ecotourisme.com V.V.E, premier réseau national d'écotourisme, vient de lancer vve-ecotourisme.com, qui constitue une vitrine du savoir-faire des adhérents voyagistes (16 à ce...

Combien de membres sont réunis aujourd'hui autour de l'association VVE ? VVE a été fondée, il y a déjà 1 an, en majorité par des voyageurs et des guides de voyages. Elle concerne également des petits réceptifs du...

La labélisation - Deux questions à Jean-Pierre Lamic (VVE) Un mois après les Journées Mondiales du Tourisme Responsable qui ont porté sur le thème de la labélisation. Il nous semblait intéressant d'avoir l'avis...

Tous à Clermont pour la troisième édition des Universités du Tourisme Durable !

L'actu en continu

Les plus partagés

    Les derniers tweets

    Les catalogues Voyagiste


    Agenda