#TourismeDurable
La feuille de chou du tourisme durable

Viventura, un peu plus près de l’authenticité en dormant chez l’habitant

| 25 septembre 2019 • Mis à jour le 27.09.2019 à 18h28
Thèmatique :  Acteur associatif   Acteur privé   Bons plans   Projet solidaire   Routes du Monde 
         

Depuis 2001, l’agence de voyage Viventura est spécialisée dans les voyages responsables en Amérique du Sud. Aux circuits qu’elle propose, elle a ajouté une touche qui la distingue encore plus de ses concurrents : le “homestay” ou la nuit chez l’habitant. Gros plan sur une expérience authentique “gagnant gagnant” qui plaît aussi bien aux hôtes qu’aux invités.

homestay © Viventura

Deux façons de dormir chez l’habitant

“Depuis le début de Viventura, nous soutenons des projets sociaux, éducatifs ou encore agricoles indépendants et nous invitons nos voyageurs à passer une journée ou une demi-journée avec l’option de dormir sur place au coeur de la communauté“, explique Michaël Guiet, responsable des voyages de Viventura. Il ajoute qu’ainsi le homestay ou la nuit chez l’habitant est une manière de soutenir financièrement les projets. Mais Viventura ne s’arrête pas à cette option puisque l’agence inclut désormais dans ses circuits une nuit chez des locaux. Attention, il ne s’agit pas d’arriver dans la famille et de mettre les pieds sous la table ou d’aller directement se coucher, mais de partager le quotidien de ses hôtes. “Les voyageurs peuvent par exemple aller avec la famille chercher les enfants à l’école ou aller faire des courses, puis cuisiner ensemble, ce que nous voulons, c’est qu’il y ait une interaction“, précise Michaël.

homestay © Viventura

Des familles soigneusement choisies

Il parle ensuite des familles d’accueil, de la rigueur avec laquelle elles sont choisies : “70% de nos opérateurs sont sud-américains et les habitants chez qui nous envoyons nos voyageurs font partie de leur réseau. Ils doivent se montrer entièrement disponibles. Au moins un des membres de la famille doit parler anglais et bien sûr, ils doivent avoir une chambre à part, voire deux”.

homestay © Viventura

Quant aux futurs invités, Viventura les préparent en amont en présentant la famille et en précisant les “règles du jeu” de l’authenticité. Une authenticité que les hôtes sont ravis de mettre en avant. Judith, hôte bolivienne à La Paz, ne voit que des avantages à son implication dans le homestay de Viventura : “Je me suis inscrite à ce projet pour diverses raisons, mais surtout pour pouvoir donner l’opportunité aux voyageurs d’en apprendre plus sur les Boliviens, sur notre mode de vie, nos idées, ce que l’on aime, ce que l’on mange, etc. Parfois, l’image que l’on a d’un pays depuis l’extérieur peut être très limitée à ce que l’on voit dans les magazines ou sur les cartes postales par exemple. Il est important pour moi d’élargir cette image et de montrer d’autres facettes de la Bolivie, en plus de profiter de la compagnie de personnes intéressantes et de pouvoir arrondir mes fins de mois”.

homestay © Viventura

Participer à des projets sociaux

Les projets communautaires et sociaux que Viventura soutient sont eux aussi scrupuleusement choisis et variés. Du tissage de vêtements en Equateur à la culture du cacao en Amazonie, en passant par la culture de communautés des Andes sur la péninsule de Capachica et des projets artistiques dans les favelas de Rio, il y en a pour tous les goûts. “Nos voyageurs sont très friands de tourisme responsable mais dans un circuit, nous avons remarqué qu’une ou deux journées maximum de ce type de tourisme suffisait”, dévoile Michaël. Il précise également que ce sont les responsables des projets et des communautés qui donnent leurs prix à Viventura. “Nous envoyons nos voyageurs et après ce sont eux qui gèrent”, poursuit Michaël.

communauté Capachica © Viventura

Doubler le nombre de familles d’accueil en 2020 et créer une “marque à part”

Aujourd’hui, Viventura dispose d’un réseau de 15 familles d’accueil dans les villes de Quito, Cusco et La Paz. “Tous nos voyageurs ne peuvent pas encore profiter du homestay, nous souhaitons donc étendre notre réseau et le doubler d’ici un an”, annonce Michaël. Comme pour les projets communautaires, il est d’avis qu’une nuit chez l’habitant suffit dans le cadre de circuits déjà denses en découvertes et en visites. Viventura ne compte pas seulement élargir le nombre de familles d’accueil mais a aussi le projet de créer une plateforme pour promouvoir les 16 projets communautaires soutenus, une sorte de “marque à part dont le but est d’aider les communautés sur place, qui ont généralement d’excellents produits à vendre, à entrer sur le marché”, conclut Michaël.

communauté Capachica © Viventura


Viventura, un peu plus près de l’authenticité en dormant chez l’habitant | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Elisabeth Blanchet
Ancienne prof de maths, je me suis reconvertie dans le photo journalisme en 2003 à Londres où je vivais. J’ai travaillé pour différents magazines dont Time Out London et j’ai développé des projets à longs termes dont un sujet les préfabriqués d’après-guerre, une véritable obsession qui perdure, les Irish Travellers -nomades Irlandais- dans le monde, les orphelins de Ceausescu - je suis des jeunes qui ont grandi dans les orphelinats du dictateur depuis 25 ans -. Je voyage beaucoup et j’adore raconter des histoires en photo, avec des mots, en filmant, en enregistrant… Des histoires de lieux, de découvertes mais surtout de gens. Destinations de cœur : Royaume-Uni, Irlande, Laponie, Russie, Etats-Unis, Balkans, Irlande, Lewis & Harris Coup de cœur tourisme responsable : Caravan, le Tiny House Hotel de Portland, Oregon – Mon livre de voyage : L’Usage du Monde de Nicolas Bouvier – Le livre que je ne prends jamais en voyage : L’oeuvre complète de Proust à cause du poids – Une petite phrase qui parle à mon cœur de voyageur : « Home is where you park it »
FacebookGoogleTwitter

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Retour sur la 15e édition du Grand Bivouac avec Guy Chaumereuil A l’origine du Grand Bivouac, Guy Chaumereuil revient sur quelques uns des temps forts qui ont marqué cette 15e édition, un premier bilan doublé de...

Le Grand Bivouac célèbre la Vie ! Cela fait 15 ans cette année que Le Grand Bivouac diffuse auprès du public à travers les expériences et témoignages de grands voyageurs toute l’importance du voyage et des valeurs...

Viventura : Vivre une aventure engagée en Amérique du Sud Fondée en 2001 par une équipe de passionnés d’Amérique du Sud, Viventura propose une large gamme de circuits accompagnés pour découvrir huit pays différents...

Puraventura : une passion de l’Amérique Centrale contagieuse… Bonne nouvelle pour les voyageurs épris d'Amériques. Le spécialiste de l'Amérique du Sud Viventura vient d'ouvrir une nouvelle agence dédiée à l'Amérique...

Gagnez de magnifiques cadeaux à l'occasion des fêtes de NOel avec Viventura Gagnez des voyages en Equateur, au Japon, à Cuba ! Mais aussi des bons cadeaux Galapatours, Marmot, Ventura Travel et ... un joli livre...

Voyage solidaire au Pérou, en Bolivie et au Chili : la « Trilogie Andine » de Viventura Parmi les séjours sud-américains de Viventura, la Trilogie Andine est un circuit qui, comme son nom l’indique, a la particularité...

L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda