logo et baseline voyageons-autrement
séjours et de loisirs dans le domaine du tourisme responsable et durable

Compter les touristes à vélo pour mieux connaître leurs besoins

| 26 juin 2014 • Mis à jour le 27.06.2014 à 8h05
Thèmatique :  Ingénierie   Initiative nationale   Territoire 
         

Une bonne véloroute c’est avant tout une bonne recette : de la coopération, des panneaux bien répartis, des travaux quand il en faut, de la communication et des objectifs communs. Tout cela, aux services des touristes, présents et futurs. Mais voilà, pour répondre aux attentes de ces touristes et surtout justifier l’énergie et l’argent dépensée dans leurs projets, les collectivités veulent compter les cyclistes qui parcourent leurs itinéraires et mesurer les retombées qu’ils génèrent sur leur territoire. Pour cela, les démarches d’enquêtes se multiplient mais il n’est pas toujours si simple de savoir ce que l’on compte. Et en matière de grands itinéraires, il faut compter à grande échelle.

Plateforme nationale des fréquentations (copyright : DRC)

Plateforme nationale des fréquentations (copyright : DRC)

Le nombre et la valeur

L’évaluation des fréquentations vélo repose sur deux piliers essentiels. Il y a d’abord la quantité avec la question : « Combien de cyclistes parcourent mon itinéraire chaque jour ? ». Des compteurs situés sur des itinéraires apportent des données toute l’année lorsqu’ils sont permanents ou périodiquement lorsqu’il s’agit de compteurs mobiles. Ils renseignent sur un nombre de passage mais ne disent rien sur la valeur de ces passages. S’agit-il de cyclistes en balade du dimanche qui dépenseront quelques euros ou de cyclistes itinérants dont la dépense moyenne se situe vers les 68€/jour ? Cette information, c’est l’enquête qualitative qui la livrera. Menée tous les 5 ans sur le terrain, une grande enquête permet d’apporter des informations sur le profil des cyclistes (touristes, sportifs, loisirs, utilitaires), leur niveau de satisfaction ou encore sur les montants de leur dépense quotidienne. Ces enquêtes représentent un coût et reposent sur une méthodologie précise.

l'Alsace à Vélo -  copyright : ADT 67 - Infra / Alsace à vélo

l’Alsace à Vélo – copyright : ADT 67 – Infra / Alsace à vélo

La Plateforme nationale des fréquentations*

L’enjeu n’est pas uniquement de savoir combien de cyclistes passent sur la voie verte au coin de chez soi et combien ils y dépensent. L’enjeu est plus vaste. A échelle nationale, il s’agit en effet de dégager des informations sur la fréquentation d’itinéraires de 400, 600, voire 1200 kilomètres ! Évaluer la fréquentation sur des grands itinéraires et à l’échelle de la France, c’est justement l’objectif de la Plateforme nationale des fréquentations.

Aujourd’hui, de nombreuses collectivités qui ont investi dans les infrastructures cyclables sont équipées de compteurs. Des informations sur le nombre de passages sur tel ou tel itinéraire sont disponibles pour presque la France entière. La Plateforme nationale des fréquentations permet de mutualiser l’ensemble de ces données, de les compiler, et de les rendre visible à l’échelle nationale. Le but ? Mesurer à grande échelle d’une part ; et démontrer que le vélo est un moyen de transport ainsi qu’un mode de tourisme de plus en plus prisé et en justifier l’investissement d’autre part.

Lancée en 2013, cette plateforme intègre plus de compteurs chaque mois (233 en mai 2014) et a déjà permis la publication des chiffres 2013 de fréquentations pour 3 grands itinéraires français : l’EuroVelo 1 / La Vélodyssée, l’EuroVelo 4 et l’EuroVelo 6. Elle permettra, dans les années à venir, de suivre l’évolution de ces premières données et de les enrichir. Quant à extrapoler des informations qualitatives à partir de ces données chiffrées, des travaux sont en cours sur la question.

* Projet porté par les Départements & Régions cyclables avec le soutien financier de la Coordination interministérielle pour le vélo et l’Ademe.

En savoir plus sur :
La Plateforme nationale des fréquentations et la publication des chiffres 2013 de fréquentations
EuroVelo
Les Départements & Régions cyclables

France Vélo Tourisme Parrain du dossier Vélotourisme 2014

France Vélo Tourisme Parrain du dossier Vélotourisme 2014


Compter les touristes à vélo pour mieux connaître leurs besoins | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Agathe Daudibon

Facebook

Les 5 derniers articles de Agathe Daudibon

Voir tous les articles de

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Le vélotourisme passe le grand braquet ! Parce qu’il permet de découvrir des régions entières de manière autonome, à un rythme humain autorisant flâneries et rencontres, avec très peu d’impact négatif sur l’environnement,...

« Vélo Loisir Provence » : le Luberon et le Verdon en « tandem » pour développer le vélotourisme Grâce au dossier vélotourisme 2013 de Voyageons-autrement, vous avez découvert une structure atypique dans le...

Vélotourisme : Ensemble, c’est tout… Depuis le dossier que nous lui avons consacré il y a deux ans, le vélotourisme, réconciliant le voyageur avec la découverte naturelle, humaine et néanmoins « exotique » d’un...

Vélotourisme Vélotourisme...

L’Ardèche : bientôt dans le peloton de tête des départements cyclables ? Nous vous l’expliquions en ouverture de ce dossier estival « spécial vélo » : le vélotourisme ne présente que des avantages pour les...

Voyage à deux roues avec La Balaguère by Bike Cet hiver nous vous racontions, dans le cadre de notre dossier montagne, l'histoire de La Balaguère qui guide aux quatre coins du monde depuis 1984 des voyageurs marcheurs...

DANS LE DOSSIER VOYAGEONS-AUTREMENT :
« Le printemps des bicyclettes »

Tous à Clermont pour la troisième édition des Universités du Tourisme Durable !

L'actu en continu

Les plus partagés

    Les derniers tweets

    Les catalogues Voyagiste


    Agenda