#TourismeDurable
La feuille de chou du tourisme durable

L’acteur George Clooney appelle au boycott des hôtels liés au sultan de Brunei

| 30 mars 2019 • Mis à jour le 30.03.2019 à 19h56
Thèmatique :  Acteur privé 
         

L’américain George Clooney vient de lancer un appel au boycott de neuf hôtels de luxe ! La raison en est qu’ils sont directement liés au sultanat de Brunei, un petit Etat pétrolier d’Asie du Sud-Est. En instaurant la peine de mort en cas d’homosexualité ou d’adultère, cette nation « va commencer à lapider et à fouetter à mort n’importe lequel de ses citoyens convaincu d’être homosexuel », écrit George Clooney dans une tribune publiée par le site internet Deadline.

© REUTERS/Lucy Nicholson

Situé sur l’île de Bornéo, cet état prévoit également la peine de mort en cas d’adultère et l’amputation d’une main ou d’un pied pour vol. Dirigée depuis 1967 d’une main de fer par le sultan Hassanal Bolkiah, cette monarchie en a fait « l’un des hommes les plus riches du monde » qui est propriétaire de « neuf des hôtels les plus prestigieux dans le monde », déclare George Clooney.

Et le comédien de joindre la précision au propos les cite : The Dorchester (Londres), 45 Park Lane (Londres), Coworth Park (Ascot, Angleterre), The Beverly Hills Hotel (Beverly Hills), Hotel Bel-Air (Los Angeles), Le Meurice (Paris), Hôtel Plaza Athénée (Paris), Hotel Eden (Rome) et Hotel Principe di Savoia (Milan, Italie).

« J’ai séjourné dans nombre d’entre eux, dont certains récemment, parce que je n’avais pas fait mes devoirs et que j’ignorais qui les possédait. Mais soyons clair, chaque fois que nous prenons une chambre ou organisons une réunion ou dînons dans l’un de ces neuf hôtels, nous mettons de l’argent directement dans la poche d’hommes qui choisissent de lapider et de fouetter à mort leurs concitoyens homosexuels ou accusés d’adultère. »

« Brunei est une monarchie et un boycott n’aura certainement pas grand pouvoir pour changer ses lois. Mais allons-nous vraiment contribuer financièrement à ces violations des droits humains ? »

« Après des années de pratique des régimes meurtriers, j’ai appris que vous ne pouvez pas leur faire honte. Mais vous pouvez faire honte aux banques, aux financiers et aux institutions qui font des affaires avec eux en choisissant de détourner le regard. »

Boycott ou boycottage, choisis ton camp l’ami !

L’idée du boycott n’est pas nouvelle, on se rappelle celui que nous avions relayé, lancé par l’ONG Survival pour préserver les droits des Bushmens ; également celui des tours opérateurs européens contre les Iles Féroé. Avec des résultats toutefois mitigé, le rouleau compresseur de la real politik passant inévitablement par là. Mais au-delà du buzz et du relais impressionnant qu’en font les médias, l’acteur semble lucide sur la portée qu’aura son appel. Il faut dire qu’il lui sera difficile d’obtenir le soutien du commun des motels, la plupart des citoyens n’ayant pas les moyens d’imaginer pouvoir prendre un café (sic) dans ce type d’établissement; alors de là à pouvoir s’y reposer une nuit !

Les esprits chagrins, quant à eux, commenteront sur l’ironie de ce millionnaire qui boycottait quelques palaces. Ou qui lui rappelleront sa responsabilité dans la démocratisation des cafetières à capsules …

Reste que si le boycott de palaces est au-dessus de vos moyens, il est possible, comme le dit la légende du colibri, de faire ses choix en conscience et de se rappeler l’étymologie et qu’à l’origine, le boycott est le choix de ne pas acheter des produits dont les conditions de production ne sont pas jugées justes. Cela laisse de la marge pour que chacun s’interroge sur ses habitudes de consommation et participe à sa façon à niveler les inégalités et les injustices.

En conclusion et si vous n’arrivez pas à vous prononcer pour ou contre, n’hésitez pas au moins à nous dire si vous préférez le terme de « boycott » ou celui de « boycottage » ? C’est sur ce sujet seulement qu’à la rédaction, il nous est difficile de trancher !

—– Lien vers le post Facebook si vous souhaitez commenter / partager
Et si on boycottait des hôtels dans lesquels de toute façon on ne pourrait même pas se payer un Kf ! 😅


L’acteur George Clooney appelle au boycott des hôtels liés au sultan de Brunei | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Romain Vallon

FacebookGoogle

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Allibert Trekking obtient le nouveau label ATR certifié Ecocert Depuis sa création, en 1975, Allibert Trekking s’engage pour le respect de l’environnement, de la culture, des traditions des pays visités et porte...

Oman : sur la (belle) route des dattes et de l’encens… Multipliant depuis 15 ans les aménagements et voies de communication pour faciliter l’accès à ses principaux hauts lieux, le sultanat d’Oman a ouvert toute...

Oman Multipliant depuis 15 ans les aménagements et voies de communication pour faciliter l’accès à ses principaux hauts lieux, le sultanat d’Oman a ouvert toute grandes ses portes au tourisme. Avec le soleil, la...

L’acteur George Clooney appelle au boycott des hôtels liés au sultan de Brunei Boycottez des palaces ! Pas si facile que ça pour ceux qui n'y ont jamais mis les pieds...

L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda