logo et baseline voyageons-autrement

Innover et entreprendre dans le tourisme

| 9 juin 2016 • Mis à jour le 13.07.2016 à 8h09
Thèmatique :  Ingénierie   Initiative nationale   Innovation   Institutionnel   Tourisme de masse 
         

Avec 7% du PIB, le tourisme est l’activité économique la plus florissante de notre pays. Fort de ce constat, désireuse de catalyser toujours plus les énergies de tous les acteurs, la DGE (Direction Générale des Entreprises) organisait le mardi 7 juin à la Cité de la mode et du design un colloque « Innover et entreprendre dans le tourisme ». Axé sur l’innovation mais aussi sur les réseaux de financement, la journée avait pour objectif de montrer le dynamisme du secteur et la multiplicité des initiatives en cours pour doper, vitaliser, et réinventer de nouvelles pratiques adaptées à un monde en pleine mutation. Un colloque utile et pragmatique qui vise aussi à donner un nouveau souffle aux projets des entrepreneurs de tout  bord. Côté durable, on notera quelques initiatives visant à doper le tourisme social et solidaire, et des territoires de plus en plus actifs pour prendre en main leur destin.

Colloque Tourisme Innover

Discours d’ouverture de Martine Pinville@GClastres

Le monde du tourisme hexagonal, un dynamisme qui s’ignore !

Que l’on se projette dans le futur comme on a pu le faire avec Sophie Lacour (Advanced tourisme) ou Jossette Sicsic (Touriscopie), ou que l’on écoute les politiques à l’image de Mme Martine Pinville (Secrétaire d’Etat chargée du Commerce, de l’Artisanat, de la Consommation et de l’Economie sociale et solidaire) ou Pascal Faure, Directeur général des entreprises, une chose est sûre, le tourisme est la carte à jouer pour l’avenir, le sésame qui réconcilie financeurs et entrepreneurs, le secteur sur lequel tout le monde parie. Et pour cause, sa transversalité séduit, transporteurs, hébergeurs, sites, universités, collectivités, régions, tout le monde est concerné. Ces dernières années, les circuits traditionnels ont largement évolué. Les modes de consommation également. Les entreprises sont obligées de s’adapter, d’innover. Et contrairement aux idées reçues, le monde des professionnels du tourisme est d’ores et déjà en pleine mutation…

Passage au numérique, expérimentations virtuelles, accélération des process, multiplication des services, explosion du collaboratif, la donne évolue vitesse Grand V. Depuis quelques années, les jeunes talents peuvent se faire coacher par des incubateurs, à l’image du Welcome Citylab parisien qui accompagne les porteurs de projets et les aide à faire décoller leurs idées, des réseaux d’accompagnement qui se développent et visent à essaimer un peu partout. Suite à une étude portée par le Cabinet MKG sur l’innovation dans le tourisme, on constate que 10% des entreprises traditionnelles du tourisme sont porteuses d’innovation, soit 35 à 40 000 entreprises, particulièrement concentrées en Ile de France (près de la moitié) mais aussi sur les stations, le littoral, un véritable élan pour aller de l’avant.

Femmes et tourisme

Atelier “Entreprendre au féminin” @GClastres

Financer un projet touristique, c’est possible !

Les financeurs ne sont pas non plus en reste, au-delà des programmes portés par l’Europe ou par le tandem Caisse des dépôts et consignation (financements centrés sur les murs et infrastructures) et Bpifrance (quelques 150 millions d’euros investis sur 5 ans et dédiés aux exploitants), on voit poindre de nouveaux modes de financements, nourris de success story à l’image de Jean-Rémi Kouchakji (Payintech) ou de Frédéric Durand (Smartapps), dont les produits innovants –  bracelet connecté pour le premier, audio-guide totalement revisité pour le second – ont permis ensuite de monter des entreprises florissantes. Les business angel ne sont pas en reste, qui s’intéressent de plus en plus à un secteur qui ose enfin sortir des sentiers rebattus. Ainsi, Benjamin Bréhin fait partie de France Angels qui finance pour quarante millions des projets divers, tout secteur confondu. Lors de son allocution, il a précisé qu’un réseau centré sur le tourisme était en cours de montage. Avis !

Et de fait, les choses bougent, ceux qui ont des idées, de l’ambition, de la ténacité (la complexité de l’administration peut encore décourager mais un travail de simplification est partout à l’œuvre) et le goût de l’effort ont de grandes chances de concrétiser leurs projets. Créateur de France Hostels, une gamme d’auberges de jeunesse nouvelle génération dédiée à une clientèle jeune et peu argentée, Romain Viennois précise : « Il existe aujourd’hui une dynamique peu connue en France. Le contexte est bienveillant et les acteurs institutionnels nombreux à nous soutenir. La donne des financements a changé. Contrairement à ce que l’on croit, c’est le moment d’investir ! »

Des mutations qui concernent aussi le tourisme autrement !

Et au-delà des projets qui révolutionnent nos modes de consommation, nos pratiques, notre façon d’appréhender les sites, les visites, mis en valeur par un pitch de start-up et porteurs de projets aux idées bouillonnantes, la journée du 7 juin aura aussi permis de montrer que le tourisme responsable n’est pas en reste ni en marge des innovations de demain. Président des Villages Clubs du Soleil, Alex Nicola a expliqué le modèle très inventif de son entreprise qui permet à cet acteur du tourisme social et solidaire de continuer à aller de l’avant. Prochain projet en cours, en partenariat avec la  Caisse des dépôts et consignation (qui possède un fond dédié au tourisme social), implanter un Village de vacances urbain au cœur de Marseille, dans une ancienne maternité du quartier populaire de La Belle de mai qui a vu, entre autres, naitre Zidane…

En outre, certaines banques, à l’image du Crédit Agricole Mutuel Pyrénées Gascogne, crée des fonds tourisme (banque du tourisme) destinés à accompagner les acteurs de terrain pour créer des solutions pour le territoire et le tourisme local de demain. De même, de plus en plus, universitaires et entreprises visent à se rapprocher, à travailler ensemble, là aussi pour le territoire et, bien sûr, pour le bien être des étudiants. On peut noter en ce sens l’initiative d’Angers Tourismlab issue des chercheurs de l’ESTHUA, la plus grande université en tourisme de France (3 000 étudiants !). Impossible d’être exhaustif, mais citons encore la région Rhône Alpes, qui fait un travail remarquable sur le « Tourisme pour tous » en aidant le financement d’hébergements collectifs (mise en place d’un club de financeurs) pour renouveler les clientèles montagne.

En guise de conclusion

On aurait pu aussi évoquer le dynamisme des départements d’Outre-mer qui ont compris qu’au-delà des plages, il fallait valoriser l’ensemble des atouts d’une destination, les nombreux chantiers en cours à la Réunion, en Bretagne, où la CCI très active a monté un Serious Game qui permet de créer des projets touristiques en équipe de façon ludique et de les expérimenter sur le terrain. Les initiatives abondent, et c’est tout le succès de ce premier colloque « Innover et entreprendre dans le tourisme », d’avoir su allier l’état, les collectivités, mais aussi les acteurs privés, associatifs, jusqu’à l’économie sociale et solidaire, dans un même élan bouillonnant de partages d’expériences. Après une telle journée, on réajuste ses lunettes, son regard, et on réalise que l’avenir du tourisme en France est déjà bien engagé, avec l’espoir que, de plus en plus, le champ du durable, du solidaire, soit lui aussi de plus en plus exploré, inventé, innové, pour des lendemains chantants, solidaires et durables !

Ce dossier est réalisé par Voyageons-autrement.com en partenariat avec ATD (l’association des Acteurs du Tourisme Durable) et le cabinet ID-Tourism (Conseil en marketing, ingénierie et développement durable du tourisme). Pour être partenaire de nos dossiers, contactez nous.


Innover et entreprendre dans le tourisme | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Geneviève Clastres
Journaliste indépendante, auteur, spécialiste de la Chine, de l'Asie, sinologue. Publications sur le tourisme équitable. Livres documentaire jeunesse sur l'Asie. Reportages divers.
FacebookGoogle

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Le tourisme de demain se dessine au Forum innovation-tourisme & culture Rendez vous pour Le 2ème Forum innovation, tourisme & culture, les lundi 23 et mardi 24 novembre prochains à Saint Etienne...

L'innovation énergétique au service d'un tourisme durable et compétitif - Hôtels Presque Zéro Energie - Edition 2015 Du 22 au 26 Juin 2015, à Nice, l’Association ENERGIES 2050 et ses partenaires organisent une...

Focus sur les 3 lauréats du forum de l'innovation de l'UNAT : solidarité et vacances : même combat! Le 20 mai dernier à la Grande Motte, lors des rendez-vous  annuels de l'UNAT (Union Nationale des Associations...

L’innovation au programme du 8e forum européen du tourisme pour tous ! [caption id="attachment_39175" align="alignleft" width="200"] Jean-Marc Mignon, président de @DR[/caption] Le 8e forum européen du tourisme...

Un nouveau master pour penser le tourisme de demain L’université Joseph Fourier de Grenoble ouvre un master "Tourisme, Innovation, Transition" qui vise à proposer aux étudiants mais au-delà, à l’ensemble des professionnels,...

DANS LE DOSSIER VOYAGEONS-AUTREMENT :
Tourisme, Innovations et développement durable

Tous à Clermont pour la troisième édition des Universités du Tourisme Durable !

L'actu en continu

Les plus partagés

    Les derniers tweets

    Les catalogues Voyagiste


    Agenda