#TourismeDurable
10 ANS DE TOURISME DURABLE

Au Mexique, des voyages “qui illuminent“

| 14 septembre 2016 • Mis à jour le 16.09.2016 à 9h51
Thèmatique :  Projet solidaire   Routes du Monde 
         

S’écartant du classique duo plage-sites archéologiques, une petite agence mexicaine propose des séjours à la découverte du Mexique profond dans toute sa diversité, à la rencontre des populations locales et de leur énergie.

En route pour un Mexique méconnu

En route pour un Mexique méconnu

En nahuátl, une famille linguistique indienne utilisée dans certaines régions du Mexique, le mot “totonal “ signifie “nos énergies“.

Ce n’est pas un hasard si Marisol Herrera a choisi ce mot pour créer Totonal Viajes, son agence de voyages à Veracruz, au sud-est du pays : c’est une fervente admiratrice de l’histoire et de la vision du monde qu’avaient ces peuples pré-hispaniques qui, voici plus de cinq siècles, ont croisé la route des colons espagnols en terre mexicaine.

Et c’est d’autant moins un hasard que cette fatidique rencontre a eu lieu à Veracruz en 1519, en territoire totonaque, à l’époque prospère royaume amérindien.

Marisol est originaire de cette région et compte parmi ses amis un éminent gaillard tatoué à l’indienne qui fait voyager les clients de Totonal dans l’Histoire en les invitant à effectuer des rituels sur le site originel des Totonaques, Cempoala.

IMG_0800

Le site pré-hispanique de Cempoala où vivaient les Indiens totonaques à l’époque où Hernán Cortes lança sa conquête du Mexique (1519)

Une entrée en matière qui place immédiatement le voyage dans le bon registre. Nous ne sommes pas ici dans un complexe de loisirs réservé sur catalogue mais dans la révélation d’un Mexique différent, riche de son histoire et de son patrimoine mais aussi de ses savoirs préservés, de ses paysages bluffants et généreux, de ses énergies humaines.

Rituel totonaque à Cempoala. Photo Totonal

Une expérience plutôt qu’un produit

En un beau jour d’automne à Paris, la jeune femme, parfaitement à l’aise en français pour avoir poursuivi des études de management dans le secteur du tourisme en France, a fait découvrir au public du Salon du tourisme sa proposition très personnelle. Créée en 2010, son agence fait la part belle à toutes les régions du Mexique, mais toujours avec un fil conducteur : faire de ce voyage une expérience plutôt qu’un bien de consommation.

Ses visiteurs iront à la rencontre de gens modestes qui renouent avec la culture du café dans des haciendas centenaires et en se battant contre les plaies des parasites sans beaucoup de moyens mais avec témérité. Ils verront comment des Mexicains passent leur dimanche en montagne en barbotant dans une piscine municipale après avoir mangé à la “cantine communautaire“ gérée par le village.

Hacienda Tress Villafuerte, Etat de Veracruz

Hacienda Tress Villafuerte, Etat de Veracruz

Ils rendront visite à des villageois isolés dans leur hameau environné de forêt tropicale où la route n’est arrivée que depuis quelques années et qui les inviteront à un plantureux repas avec vue sur le sommet enneigé d’un volcan, après les avoir initiés à la préparation des galettes de maïs sur un fourneau à bois.

IMG_0891

Le village de San Bartolo, Sierra del café, Veracruz

Ils seront peut-être les seuls touristes dans des régions méconnues et se feront dévisager avec curiosité. Mais bienveillance : les touristes de Totonal ne sont pas des hordes mais circulent en petits groupes avec un guide-interprète, un spécialiste du développement agricole en zone rurale, un expert en culture pré-hispanique, un chef de village indigène, le régisseur d’une hacienda…

C’est le cœur battant du Mexique que nous voulons faire découvrir à nos visiteurssouligne Marisol.

Au village de San Bartolo, on apprend à cuire les galettes au feu de bois.

Au village de San Bartolo, on apprend à cuire les galettes au feu de bois.

Initiatives

A son catalogue, Totonal “Viajes que iluminan“ (Des voyages qui illuminent) contient bon nombre de thèmes de découverte, y compris du rafting ou du yoga et de la méditation au cœur de sites archéologiques, ou encore un périple sur la piste des Indiens sous l’angle de la cosmogonie des peuples d’origine.

Mais nos séjours sont toujours réalisés en lien avec les habitants eux-mêmes, avec les coopératives rurales ou les organismes locaux

détaille Marisol, dont le but premier est “de participer au développement de [son] pays en rendant visibles ses initiatives, qu’il s’agisse de préservation du patrimoine historique ou naturel, d’agriculture ou d’artisanat“.

Les enfants de San Bartolo

Les enfants de San Bartolo

C’est ainsi que la petite agence composée de six personnes qui travaillent autour de Marisol et de ses deux associés travaille par exemple en concertation avec les communautés indigènes qui, au Mexique, entendent développer un tourisme solidaire au profit de leurs villages.

Du Yucatán au Chiapas ou au Campeche, ces communautés se regroupent autour du label créé et agréé par l’Etat mexicain, “Paraísos indígenas“ (Paradis indigènes) pour accueillir des touristes chez eux et leur proposer de participer à leurs activités quotidiennes, de découvrir les ressources naturelles de leur région, de randonner à pied, à vélo…

jeune fille membre des Paraísos indígenas

jeune fille membre des Paraísos indígenas

En souscrivant aux critères du label – écotourisme, hébergement non invasif, retombées économiques dédiées à la communauté- les peuples indigènes “demeurent les gardiens de leur culture et de leur environnement“ professe Marisol qui a constaté notamment que cette initiative a permis “de sauvegarder des forêts“.

http://www.totonal.com/L’engagement de Marisol et de son équipe est le même auprès de petites coopératives qui mettent toute leur énergie à développer un petit artisanat et un accueil à la ferme sur la route touristique Sierra del café de Veracruz, où les pouvoirs publics locaux ont relancé la filière d’un café de haute qualité et accompagnent les caféiculteurs dans ce projet. Autour de la ville de Córdoba, 400 municipalités se sont regroupées autour d’un programme de relance du café, avec des actions d’amélioration de la production, la formation de guides touristiques et la création, en ville, de bars à café.

IMG_0810

Irene, propriétaire de l’hacienda Tress Villafuerte, reçoit les visiteurs curieux de découvrir la culture du café

Chacun des voyages proposés par Totonal est construit selon un principe identique de micro-partenariats, où l’agence participe à la formation et au conseil de ses interlocuteurs locaux, souvent dénués d’expérience pour recevoir des touristes.

Nous souhaitons que ces gens, tout particulièrement dans les zones rurales où le travail est difficile, soient les bénéficiaires directs des ressources apportées par le tourisme explique Marisol.

Un village au bout de la route de Coscomatepec, région de Veracruz.

Un village au bout de la route de Coscomatepec, région de Veracruz.

Dans un pays où le contexte social est délicat, où les inégalités sont criantes, où beaucoup rêvent d’émigrer, ces initiatives apportent un véritable coup de pouce aux habitants concernés : un achat d’artisanat, la consommation de produits locaux, les prestations logistiques pour le déplacement et l’accueil des visiteurs constituent autant de “petits plus” très bénéfiques.

Café de l'hacienda Tres Villafuerte

Café de l’hacienda Tres Villafuerte

Des produits dérivés pour apporter un petit plus

Des produits dérivés pour apporter un petit plus

Si la majorité de ses clients sont Mexicains – “et je me réjouis que mes compatriotes s’intéressent à une nouvelle forme de tourisme, c’est un signal fort en faveur des valeurs que nous défendons“, souligne Marisol, 30% sont étrangers, dont 10% Français. Et pour consolider son développement, la jeune femme a entrepris d’obtenir le label de l’ONG Rainforest Alliance qui œuvre au respect de la biodiversité et d’un développement durable.

Centre historique de Veracruz

Centre historique de Veracruz

“Notre activité commence à être reconnue par les institutions mexicaines, c’est une grande force“, constate-t-elle. “
Il nous faut maintenant poursuivre ce travail et pour cela, nous avons besoin d’accroître notre visibilité sur le marché international. Soyez les bienvenus au Mexique!

ALLER + LOIN :
le site de Totonal Viajes – http://www.totonal.com/


Au Mexique, des voyages “qui illuminent“ | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Sabine Grandadam

Facebook

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

EarthCheck, quel référentiel pour quel avenir ? Pas facile de choisir au sein d’une nébuleuse de normes et de labels souvent peu identifiés par le grand public. Et pourtant, si l’on a la volonté réelle de faire...

Paysages et Vacances au Mexique Pays de hauts plateaux enserrés entre deux chaînes montagneuses (la Sierra Madre occidentale et orientale), le Mexique présente au nord-ouest, la basse Californie....

Tourisme responsable au Mexique: "Sortez des sentiers battus !” "Inviter le public parisien à connaître autrement le Mexique sous l’angle du tourisme responsable", tel était l’objectif que s'était fixé Manuel...

Partir à la rencontre de l’artisanat mexicain du cuir avec la Ruta PiCaSo Manuel Miroglio a eu la bonne idée l'an dernier de créer la Ruta Picaso, un parcours touristique destiné à découvrir la ville sous l'angle...

Planet Addict : être éco-responsable en voyage comme à la maison ! Emma est une globetrotteuse engagée et grande amoureuse de la nature. Elle part à la découverte des solutions de demain en faisant tout un tas...

Voyages en Bolivie - Préparer son voyage responsable en Bolivie Pays attachant, destination la plus authentique d'Amérique du Sud à mi-chemin entre les Andes et la forêt amazonienne, la Bolivie est la nouvelle destination...

10 ANS DE TOURISME DURABLE
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda