#TourismeDurable
         

Volcans et paysages sauvages d'automne - Amarok

Amarok

à partir de 2890.00 €
Durée : 8 jours jours

Voir sur Amarok

Description du séjour Islande Volcans et paysages sauvages d'automne

  • Photographie des paysages volcaniques d'Islande en automne
  • Contrastes de plages de sables noirs, glaciers, geysers, volcans, hauts plateaux…
  • Un groupe réduit de 8 personnes maximum :
  • L'encadrement par David Allemand, photographe professionnel. Avec de nombreux séjours photo en Islande, Spitzberg, Groenland, Scandinavie, etc... il est spécialiste des régions arctiques et de la photo animalière dans cet environnement naturel.
  • Un guide /chauffeur islandais francophone pour une meilleure immersion dans le pays

Une météo incertaine, de l’eau chaude, des volcans enneigés, une maison d’hôte confortable, des histoires, des légendes... et les premières aurores boréales. Nous partons pour découvrir la Côte Sud et les Hautes Terres qui la dominent offrant des paysages à nuls autres pareils. Ici la nature est en plein délire, associant harmonieusement des paysages pourtant contradictoires et inachevés avec un art consommé du paradoxe. Prairies verdoyantes, champs de lave, glaciers immaculés, plages de sable noir, forteresses de basalte, cascades d’eau cristalline, puissants fleuves limoneux, volcans faisant semblant de dormir, tourbières inondées, fumerolles et arc-en-ciel de fin de déluge se succèdent et se renouvellent sans fin.  Hébergement réservé dans de charmantes maison d’hôtes dans des petits villages tranquilles où les bains d’eau chaude et de vapeur font partie des habitudes quotidiennes.

Jour 1 : VOL VERS REYKJAVIK - HVOLSVÖLLUR                                                       

Nuit : Guesthouse

Arrivée à Reykjavik. Accueil par votre guide /chauffeur local. Selon l’heure, transfert d’abord à Reykjavik puis/ou départ pour Hveragerdi via Reykjanes : 2 heures de route à travers un paysage de volcans et de champs de lave enneigés pour arriver au village de Hvolsvöllur, situé en plein cœur des volcans les plus actifs de l´Islande. Ce sera notre camp de base pour les trois prochaines nuits. L’eau chaude coule en abondance dans ce petit village tranquille et les bains de vapeur font partie des habitudes quotidiennes. 

(Route env.170km - 2h)

Jour 2 : THORSMORK                                                                                     

Nuit : Guesthouse

Départ ce matin pour Thorsmörk. Paysage profond et bouleversé, dominé par les séracs du glacier de Myrdalsjökull. C’est au milieu des bouleaux arctiques et des chants d’oiseaux que l’on arrive dans la riante vallée de Thorsmörk «les bois de Thor ». Retour à Hvolsvöllur où nous profitons des eaux chaudes.

(Route env. 110km)

Jour 3 : HAUTE TERRE                                                                                    

Nuit : Guesthouse

Aujourd’hui nous rejoignons le désert de cendres noires de Dómadalur et le Landmannalaugar pour une découverte en partie à pied de cette région à couper le souffle.

Si toutefois les conditions d’enneigement ne nous permettent pas d’atteindre le Landmannalaugar, nous suivrons une route légendaire qui commence à proximité de la deuxième plus haute chute d'eau islandaise, « Háifoss », qui plonge d'un plateau plus de 120m dans la vallée de Gjáin, un endroit plein de lave tordante, de cascades spectaculaires et de grottes d'autre monde.

(Route env 230km)

Jour 4 : COTE SUD                                                                                                     

Nuit : Guesthouse

En route pour Skógafoss et les plages noires de la côte sud avant de poursuivre notre périple par une balade sur l´ile de Dyrholaey formant une arche, aux faux airs d’Etretat. Il est possible d’y observer les macareux, cet oiseau emblématique de l’Islande, parmi d’autres oiseaux de mer. Reynisfjara est considérée comme étant une des plus belles plages du monde avec ces extraordinaires formations d’orgues basaltiques.

(Route env 130km)

Jour 5 : PARC NATIONAL DE SKAFTAFELL – JÖKULSÁRLÓN                                      

Nuit : Guesthouse

Aujourd’hui, nous visitons le parc national de Skaftafell, dominé par la masse glaciaire de l’Öræfajökull. Plusieurs éruptions sous-glaciaires phénoménales ont eu lieu dans la « calotte des eaux » ces dernières années avec des lâchers d’eau cataclysmiques sur le désert côtier ; la dernière en date remontant à novembre 2011.  La lagune de Jökulsarlon est encombrée d’innombrables icebergs noirs et bleus. 

(Route env. 160km)

Jour 6 : ELDHRAUN – GORGE DE FJARÐARÁRGLJÚFUR                                            

Nuit : Guesthouse

Sur la Côte Sud s’étendent les mousses vert-bronze de l’Eldhraun. Paysage d’une autre planète, cette immense étendue de lave est issue de la phénoménale éruption du Laki situé loin dans l’intérieur des hautes terres. Nous découvrons les gorges de Fjarðarárgljúfur créées par une érosion progressive de l’eau s’écoulant des glaciers à travers les rochers. En certains endroits, le canyon atteint 100 mètres de profondeur et sa longueur est d’environ 2 kilomètres. Notre balade en bordure du canyon offre une vue imprenable sur les deux plaines et les ruisseaux glaciers. Un endroit apaisant, pur et calme et encore peu visité!

(Route env. 290km)

Jour 7 : GULLFOSS – GEYSIR – THINGVELLIR - REYKJAVÍK                                        

Nuit : Hotel

Départ matinal pour reprendre la route qui s’achève à la grande cataracte de Gullfoss « Chute d’or ». Visite des célèbres sources jaillissantes de Geyser puis de Thingvellir.  Le Parc National de la Vallée du Parlement (récemment classé par l’Unesco Monument Naturel et Historique du Patrimoine Mondial) est l’un des plus beaux grabens à la surface du globe. De grandes failles d’effondrement parallèles traversent la vallée du nord au sud. Dans l’une d’elles, Almannagjà, se tenaient les sessions d’été de l’antique parlement d’Islande établi en 870, l’une des premières républiques du monde.  Arrivée à Reykjavik en début d’après-midi. 

Après-midi et dîner libre (Route env. 220km)

Jour 8 : Vol retour

Vol matinal pour Paris. 

Attention cet Itinéraire est donné à titre indicatif et est susceptible d’être modifié à tout moment par les opportunités que nous offrira la nature et pour mieux répondre à vos attentes. L’accompagnateur reste seul juge du programme qu’il peut modifier en raison d’impératifs de sécurité.

Guide : 1 photographe professionnel & 1 guide/chauffeur local francophone

Les tarifs en fonction des dates de départ
dateprix
02/10/20212890 €
03/10/20202890 €

Voir sur Amarok

Partagez cet article

Une autre façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est aussi de partager cet article. Merci d'avance 😉

Sélectionnez votre destination et recevez des offres voyage sur mesure !

Cochez cette case pour valider vos choix : recevoir nos bons plans et la newsletter de Voyageons-Autrement

Informations utiles pour voyager

5 - Combien de voyageurs participent au programme de compensation carbone ? La Route des Voyages propose à ses clients de compenser intégralement les émissions de CO2 en participant à un projet de reforestation à...

Dans les pas d’Abraham avec Arvel Allier l’expérience de la marche à la découverte d’un sentier qui traverse les terres sacrées des trois grandes religions monothéistes, c’est ce que proposent aujourd’hui plusieurs...

Le Salar de Uyuni - Tourisme en Bolivie Du Lac Titicaca en passant par la capitale La Paz, découvrir la Bolivie c'est partir à la rencontre d'un patrimoine ethnologique sud-américain...

Voyager autrement - Tourisme responsable et solidaire Voyager autrement (vacances bleues) entend tisser des liens durables avec les acteurs du développement. Pour cela, une participation financière (promotion activité)...

La Stratégie méditerranéenne de développement durable (SMDD) Acteur de la coopération régionale entre les pays riverains de la Méditerranée et l'Union Européenne et du développement de la région, le Plan Bleu...

Quel avenir pour le tourisme au Sahel ? L'ATES organisait le jeudi 17 novembre une journée « Destinations Solidaires » afin d’exprimer sa solidarité aux peuples du Sahel, particulièrement touchés par le déficit...