#TourismeDurable
Demande d'envoi de la feuille de chou et inscription Newsletters

Le tourisme durable entre dans la ronde des business games et challenges inter-étudiants.

| Publié le 30 mars 2022 • Mis à jour le 1 avril 2022 à 15h14
Thèmatique :  Bons plans   Conseils   Formations   Initiative privée   Innovation 
         

Très prisés des grandes écoles, les business game et autres challenges font partis des outils pédagogiques en vogue ces dernières années. Basés sur l’expérimentation et permettant d’immerger les étudiants dans des problématiques concrètes, leur dimension ludique et concurrentielle permet de motiver des équipes d’élèves tout en travaillant la cohérence et le travail de groupe. Depuis septembre 2020, il est désormais possible de s’initier au tourisme durable en participant au NEC (New Explorer Challenge), un concours national inter-étudiants qui permet de réfléchir à l’évolution du voyage d’aventure durable tout en proposant une offre de voyage plus responsable.

salle de classe et étudiants de l'ESCAET
Salle de classe et étudiants de l’ESCAET

Le New Explorer Challenge a la côte auprès des formations en tourisme

Créé par Fred Lizée (Travel Hunter Consulting), consultant passionné de voyage ayant vécu cinq années en Asie, le NEC consiste en un challenge national inter étudiants visant à proposer un projet d’innovation autour du voyage d’aventure durable, validé par un jury composé de professionnels. Objectif : concevoir une offre innovante et responsable en se mettant dans la peau d’un créateur de voyage, type aventure durable ou expédition d’un nouveau genre, en prenant en considération au maximum des critères durables (slow tourism, solidarité, inclusion, empreinte écologique, équitabilité, sur-tourisme etc.). L’équipe ayant créé le meilleur concept aura l’opportunité de concrétiser son offre et de la tester sur le terrain. Un prix « Coup de cœur du public » est également récompensé par une campagne médiatique et une invitation à participer à une micro-aventure de dépassement de soi offerte par Terres d’Aventures.

Formatrice Tourisme à l’EPT (Ecole des Professionnels du Tourisme) au sein de l’AFTRAL sur le titre professionnel « Vendeur Conseil en Voyage d’Affaire et de ​Tourisme », Agnès Garnier, séduite par l’idée, souhaite expérimenter le New Explorer Challenge avec sa prochaine promotion d’étudiants (2022-2023) : « C’est une super idée et une belle opportunité pour l’école et les étudiants de participer à ce challenge « hors les murs ». Cette production colle tout à fait avec nos enseignements et permet une transversalité dans les matières Tourisme durable, Web Marketing, Géographie touristique, création de forfait groupe et technique de vente. Une réalité terrain, une réflexion et une participation à l’avenir du tourisme et une belle récompense, j’adhère à 100% ! D’ailleurs notre école a déjà gagné des prix au « Don’t Look Away » (ECPAT ‘End Child Prostitution in Asian Tourism’) et participé à « Je filme ma formation » dans ce même état d’esprit de challenge ». 

Enfin de les préparer au mieux à ce concours, elle prévoit de les sensibiliser au tourisme durable via deux journées de cours où ils découvriront de nombreux exemples et applications concrètes de cet autre tourisme avec le support du portail voyageons-autrement.com qui comprend une base de données de près de 5 000 articles mettant en exergue de nombreuses initiatives vertueuses et les acteurs les plus en vue du secteur. Ils seront ensuite suivis par différents professeurs pour affiner leurs différents projets et faire en sorte d’être prêt pour la prochaine édition dont le lauréat sera connu en mars 2023 afin d’être récompensé lors du prochain Salon Mondial du Tourisme de Paris.

Déjà deux éditions et l’IREST en haut du tableau

Les deux premières éditions du Challenge ont été remportées par des étudiants de l’IREST (Institut de Recherche et D’Études Supérieures du Tourisme de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne). En mars 2021, Joaquin Angulo et Andrea Zana, étudiants de 2e année, en apprentissage, du Master Economie du Développement Touristique International (EDTI) sont ainsi arrivés en tête avec le projet Escucha Colombia, une expérience de vie à travers le patrimoine musical des communautés locales visant à partager le patrimoine culturel immatériel de la région de Montes de Maria (nord du pays) à travers le développement d’un tourisme local.

Cette année, c’est au tour de Marine Francillette et Chris-Warren Vouma (IREST) d’avoir remporté le premier prix avec le projet Samba’a Gabon. Il propose une immersion au sein des communautés locales pendant 15 jours, avec déplacements en pirogue ou en train, hébergement chez l’habitant, ateliers de plantation ou de fabrication de ruches, protection des tortues luth, ramassage de déchets sur la plage ou encore pêche et repas partagé avec les communautés locales. Le jury a également récompensé le voyage « Dragosta Din Magar » (Roumanie), proposé par Siloë Comte, Alexis Botella et Nicolas Chapelle (2e position), étudiants à l’Ecole des métiers du tourisme, des loisirs et de l’hôtellerie (IEFT) ; et le voyage « Sust’agency » (Albanie), imaginé par Aurore Zeiger, Stela Maiolo, Estelle Vanet et Maximilian Ramel, étudiants à l’Ecole internationale Tunon de Genève. Enfin, le prix Coup de cœur a été décerné aux étudiantes Gaëlle Oguer , Raquel Mendoza Ibáñez et Mathilde Robin (IREST) pour Nueva Sumaqllana, une autre façon de découvrir le Pérou. Gaëlle Oguer : « Le NEC était pour nous un challenge formateur et qui met en avant des valeurs qui nous sont chères. Il nous a aussi permis de faire des belles rencontres et de réfléchir à des innovations responsables en découvrant tous les projets ! C’est pourquoi nous avions décidé de participer. Notre ambition avec Nueva Sumaqllana était d’enrichir les imaginaires, orienter les regards vers d’autres spots. Le NEC nous a permis de comprendre des enjeux concrets et de trouver des solutions pour les résoudre ! »

Sur la péninsule de Capachica, au bord du Lac Titicaca, avec l’association ASTURS

Le tourisme durable entre dans la ronde des business games et challenges inter-étudiants. | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Geneviève Clastres
Auteur et journaliste indépendante spécialisée sur le tourisme durable et le monde chinois, Geneviève Clastres est également interprète et représentante de l'artiste chinois Li Kunwu. Collaborations régulières : Voyageons-Autrement.com, Monde Diplomatique, Guide vert Michelin, TV5Monde, etc. Dernier ouvrage "Dix ans de tourisme durable". Conférences et cours réguliers sur le tourisme durable pour de nombreuses universités et écoles.
Facebook

Partagez cet article

Une autre façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est aussi de partager cet article. Merci d'avance 😉

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

TravelPro formations : pour un tourisme durable et éclairé ! Demain, les pratiques touristiques seront forcément différentes. Or demain se prépare aujourd’hui. Afin d’aider les entreprises du voyage à y voir plus...

Le tourisme durable entre dans la ronde des business games et challenges inter-étudiants. Très prisés des grandes écoles, les business game et autres challenges font partis des outils pédagogiques en vogue ces dernières...

voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda