#TourismeDurable

Loi ELAN sur les locations de meublés de type AirBnB – Intervention de Sylvain Maillard, Député de Paris

| Publié le 10 juin 2018 • Mis à jour le 11 juin 2018 à 9h58
         

[…] Les plateformes de location de meublés de type AirBnb sont devenues un vrai vecteur de revenus pour les français et un modèle de développement touristique qui est plébiscité.

rions un peu avec airbnbCet article 51, qui est un article attendu, par les parisiens notamment, trace aussi les vraies nuisances, que l’on peut observer, entre autres à Paris.

Je prendrai juste un exemple. Dans ma circonscription, dans les 1er, 2ème 3ème et 4ème arrondissements, dans le centre de Paris, vous avez 26% des appartements, des immeubles qui sont vides – c’est l’APUR qui nous a donné ces chiffres – dont une grande partie est destinée à des locations de courte durée.

Alors quelles sont les conséquences ? Il faut parler des conséquences !

D’abord c’est une hausse du prix de l’immobilier. Une hausse des loyers par définition et le prix de l’immobilier augmente.

Une baisse des habitants. On constate aussi au centre de Paris une baisse du nombre d’habitants. La conséquence directe ce sont les fermetures de classes par exemple.

Cet article 51 va considérablement durcir les sanctions contre les loueurs hors la loi, et durcir les sanctions contre les plateformes qui hébergent des annonces hors la loi. Mon collègue Cédric Roussel vient parfaitement de l’expliquer. C’est bien, et c’est attendu.

Vous avez, Monsieur le Ministre, également supervisé un accord avec les plateformes de locations, avec un blocage, ce que l’on appelle un capage en termes techniques, à 120 jours. Cela va permettre concrètement de désactiver bon nombre d’annonces, et tous ces loueurs qui louent toute l’année.

Nous avons pu le constater pour l’avoir demandé avec plusieurs députés, notamment Pacôme Rupin et Elise Fajgeles de Paris, nous l’avons demandé en novembre dernier. La principale plateforme AirBnb l’a mise en action et on peut constater au-delà de 120 jours la désactivation de bon nombre d’annonces.

Vous avez également obtenu l’identification des loueurs, Monsieur le ministre, c’est-à-dire l’identification concrète pour savoir s’il s’agit d’une résidence principale, d’une résidence secondaire, ou bien si ce sont des hôtels qui louent à travers ces plateformes. Et cela est important, car bon nombre de ces locations étaient hors la loi.

Enfin, vous permettez d’avoir, pour les villes qui le souhaitent, l’ensemble des statistiques qui leur permettent de définir exactement le public et le type d’habitations qui sont louées sur leur territoire.

Avec cet article 51 nous avons une réponse législative et par cet accord, nous avons une réponse pragmatique. […]

Intervention de Sylvain Maillard, Député de Paris, le 8 juin 2018

D’autres articles à lire sur AirBnb

1. Pour ou contre Airbnb ?

– … conclusion alors pour ou contre airbnb finalement l idee est excellente …

2. Airbnb, Bienvenue à la ferme et Miimosa s’associent pour soutenir l’agritourisme

– … de la plate forme miimosa airbnb souhaitait aider des agriculteurs porteurs …

5. Anticiper le monde de demain pour mieux répondre aux attentes des touristes

– … bien pour se differencier d airbnb qui ces dernieres annees taquine …

7. U2GUIDE : Le meilleur du voyage, la générosité en plus !

– … aussi prestigieuses que blablacar ou airbnb en 2016 nous etions retenus …


Loi ELAN sur les locations de meublés de type AirBnB – Intervention de Sylvain Maillard, Député de Paris | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Romain Vallon

Facebook

Partagez cet article

Une autre façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est aussi de partager cet article. Merci d'avance 😉

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Revivez les temps forts du salon du tourisme ITB Berlin 2017 Tous les ans, depuis 1966, le plus grand salon du tourisme d'Europe (et du monde?) a lieu en Allemagne : ITB Berlin. Les destinations du monde entier s'y...

Lisbonne, le casse tête éthique De la même façon que Barcelone, Dubrovnik, Venise et tellement d'autres villes dans le monde, Lisbonne subit de plein fouet les effets d'un tourisme sans répit, qui cannibalise la...

Lyon: ville exemplaire pour un tourisme durable ? Pour cette 1ère édition des "capitales européennes du tourisme durable", Lyon ouvre le bal aux côtés d'Helsinki. Quelles sont donc les bonnes pratiques déjà mises...

Sur la Côte d’Azur, des professionnels du tourisme s’engagent pour le bon, le bio et le durable ! Le 7 juin dernier, à l’occasion du salon « l'Italie à Table » dédié à la gastronomie italienne et dans le cadre...

Un tourisme plus durable en Suisse romande ? Amis voyageurs : que pourriez-vous faire sur place et comment vous déplacer ? Professionnels du tourisme : quelles bonnes pratiques et actualités tourisme durable en Suisse...

Rencontre avec Jonathan Huffstutler, président de la Fédération France Greeters Qu’est ce qu’un Greeters ? C’est un une personne habitant un quartier, une ville, un terroir, qui souhaite faire découvrir bénévolement...

voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda