#TourismeDurable

Gérard Feldzer

| Publié le 28 mai 2012 • Mis à jour le 28 mai 2012 à 21h37
         

Président du Comité Régional du Tourisme Ile-de-France

Intervention de Gérard FELDZER lors de la 5ème JMTR

Lorsque j’étais directeur du Musée de l’Air, des messages de sensibilisation au développement durable étaient délivrés, tout en assumant les contradictions avec l’activité aéronautique, qui, si elle est forte émettrice de GES, permet également de rapprocher les peuples. Je salue la Coalition internationale pour un tourisme responsable, pour son engagement dans la lutte contre le tourisme sexuel et pour le développement durable. J’étais très sensibilisé à la question du tourisme sexuel lorsque j’exerçais mon métier de pilote de ligne. La France a été un des premiers pays à s’engager dans cette lutte. Je salue également l’Afrique du Sud, un des plus beaux pays du monde, mais aussi l’un des plus menacés par la pollution industrielle et urbaine.

La Région Ile-de-France est sensible au sujet du tourisme durable, et pas uniquement parce que les élus Europe Ecologie Les Verts, dont je fais partie ont un poids important : aujourd’hui, penser au développement durable de nos sociétés est un chemin obligatoire. La profusion des labels rend néanmoins le travail d’harmonisation difficile. Un travail est à mener par le Comité régional du tourisme, à travers le futur schéma régional du tourisme, dans lequel le tourisme durable aura une place prépondérante. Le tourisme représente aujourd’hui 600 000 emplois, pour 10 millions d’euros de chiffre d’affaires, et le tourisme durable est parfois en contradiction avec certains impératifs économiques.

Le territoire de l’Ile-de-France est composé à 60 % de parcs, de jardins et de forêts. Pourtant, le tourisme actuel y est majoritairement un tourisme urbain, ce qui concentre les flux touristiques au sein de Paris, engendrant une saturation de la capitale. Nous tentons de valoriser les territoires propres pour enrichir durablement la destination. Je suis personnellement heureux de la prise de conscience actuelle. Nous constatons que les critères environnementaux sont de plus en plus présents, notamment dans le tourisme d’affaires. Des efforts doivent être fournis pour répondre à ces attentes, au niveau des infrastructures et des transports. Les bureaux des congrès devront davantage prendre en compte les impacts environnementaux lors de la signature d’organisation de congrès.

Notre objectif est de faire de la Région Ile-de-France la première « éco-région » d’Europe, en espérant  provoquer une dynamique par l’exemple. La Région a mandaté le CRT pour réaliser le bilan carbone du tourisme en Ile-de-France, qui sera fait dans la transparence, afin de dégager des solutions adaptées. Un centre de ressources pour le tourisme durable va également être créé, afin de mettre à disposition des professionnels du tourisme une base de données des bonnes pratiques, pour les aider à obtenir certaines subventions ou pour être labellisé. En 2012, la Région lancera le « Paris pass », un forfait permettant de développer l’accès à l’ensemble des sites, parfois peu fréquentés, par le biais des transports communs. D’autres pistes de réflexion sont par ailleurs en cours.
Lorsque j’étais directeur du Musée de l’Air, une ruche a été installée sur le toit. Le miel récolté était sain, car les fleurs et plantes adaptées avaient été plantées autour, pour préserver la ruche de la pollution. Cette opération a également été menée à l’Opéra de Paris, ce qui nous a permis de confronter nos expériences. J’utiliserai cette image pour émettre le souhait que la concentration de l’ensemble des expériences des professionnels présents aujourd’hui permettra l’épanouissement des fleurs et des abeilles, en développant un tourisme responsable.

Gérard Feldzer sur Wikipedia


Gérard Feldzer | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Romain Vallon

Facebook

Partagez cet article

La meilleure façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est encore de partager cet article. Merci d'avance ;)

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

La Chine cherche à séduire de nouveaux publics Les chiffres des entrées de Français en Chine stagnent depuis de nombreuses années et pourtant, bien au-delà des classiques Pékin-Xian-Shanghai, l’empire du milieu...

Odysway, des expériences de voyage uniques pour se découvrir La découverte de soi à travers celle d’un pays et des autres, tel est le concept de la nouvelle agence de voyage Odysway...

Vos plus belles expériences de voyage “autrement” en Océanie Quelles furent vos plus belles expériences de voyage “autrement” ? Pour célébrer 2017 année internationale du tourisme durable, nous repostons chaque...

Quatre saisons pour découvrir l'île de Ré Souvent associée aux vacances d’été, l’île de Ré est une destination à découvrir tout au long de l’année. L’entre-saison est d’ailleurs le moment idéal pour profiter de...

Pistes abordées pour aider la zone sahélienne Lors de l'opération Destinations Solidaires organisée par l'ATES le 17 novembre, tables rondes et ateliers ont permis de faire émerger des pistes pour aider la zone...

Echanges avec la salle Sandrine MERCIER : Selon vous, le label ne serait donc pas nécessaire pour développer le tourisme responsable ? B. SCHEOU : Si l’on considère, comme Harold Goodwin, que le touriste ne se préoccupe...

RECEVEZ LA VERSION NUMERIQUE DE LA FEUILLE DE CHOU* PAR MAIL * Le canard pas comme les autres
voir la carte
La Feuille de Chou, l'aventure continue
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda