#TourismeDurable

Focus sur Jean-Luc Michaud, Président délégué de l’Institut Français du Tourisme

| Publié le 29 mars 2012 • Mis à jour le 3 mai 2012 à 10h33
         

Son premier papier en 1970 s’intitulait déjà : « Chances et risques du développement du tourisme »… Jean-Luc Michaud se consacre depuis plus de quarante ans au développement du tourisme autant en France qu’à l’international avec toujours en tête le souci de la durabilité du tourisme. Retour sur un parcours impressionnant :

En 1970, Jean-Luc Michaud est co-fondateur de la revue Espaces, revue du Tourisme mais aussi des Loisirs, dela Culture et de l’Environnement – une perspective revendiquée.

Entre 1970 et 1972, il est nommé rapporteur du 1er Schéma National du Tourisme français à la Délégation à l’Aménagement du Territoire et à l’Action Régionale (DATAR).

Il travaille au sein de la petite équipe interministérielle chargée de l’aménagement du littoral français, qui est à l’origine de la création du Conservatoire du littoral (1975), publie en 1976 le « Manifeste pour le littoral » couronné par le premier  Prix du Livre de l’Environnement puis crée avec le journaliste L Bériot la Fondation Espaces pour Demain en 1977.

Ayant rejoint le Commissariat Général au Tourisme en 1973, il dirige 1975 à 1980 la préparation des Comptes Nationaux du Tourisme, mettant en place une méthodologie  aujourd’hui appliquée par 70 pays dans le monde.

Inspecteur général du tourisme et secrétaire général du Conseil National du Tourisme depuis 1985, il sera nommé Directeur du Tourisme en 1989 et le restera jusqu’en 1994. Puis, inspecteur général du développement durable, il sera nommé chef du Service de l’Inspection Générale du tourisme en 2002 et en 2008 chef de mission du Contrôle général économique et financier à Bercy.

Difficile ici d’être exhaustif. Citons encore la proposition puis la direction de l’élaboration du Code du Tourisme de 1998 jusqu’à son adoption à l’unanimité par le Parlement en 2006. Dans ce code, il introduit nombre d’éléments de dimension environnementale issus notamment des lois « montagne » et « littoral » (assainissement, épuration, sécurité de la destination, responsabilité, participation des acteurs, économies d’énergies, ressources rares, etc.). Objectif : favoriser la durabilité du développement touristique.

Ayant toujours à cœur d’approfondir la réflexion et les recherches sur le tourisme – ainsi que de favoriser les coopérations au niveau international – il a été professeur à l’Ecole Spéciale d’Architecture de Paris, professeur associé au Cnam, professeur associé et président de l’Institut de Tourisme de la Sorbonne, consultant pour l’environnement auprès de l’OCDE, puis pour le tourisme auprès de l’Union européenne et de l’organisation Mondiale du tourisme, il a aussi été pendant dix ans Premier vice-président de l’Association Internationale des Experts Scientifiques du Tourisme, puis en tant que conseiller régional d’Ile de France, élu président du CRT de Paris Ile de France, Puis, missionné par la France pour travailler sur les champs de la durabilité dans le tourisme dans le cadre du Programme des Nations-Unies pour l’Environnement, qui a abouti à un programme d’échanges et d’initiatives en faveur du Tourisme durable (dont le FITS fait partie), il a constitué en 2006 et présidé jusqu’en 2011 le Comité national pour le Développement durable du Tourisme

Il est aujourd’hui Président délégué de l’Institut Français du Tourisme, membre du Partenariat Mondial pour le Tourisme Durable et par ailleurs Vice-Président de l’Institut National de Formation et d’Application.

Enfin, Jean-Luc Michaud a publié de nombreux ouvrages : Manifeste pour le littoral (1976), le Tourisme face à l’environnement (1985), Tourismes : chance pour l’économie, risque pour les sociétés ? (1992), Les institutions du tourisme (1995), le Droit du Tourisme (annuel, depuis 2000)  le Code du Tourisme (annuel, depuis 2007), etc.


Focus sur Jean-Luc Michaud, Président délégué de l’Institut Français du Tourisme | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Geneviève Clastres
Auteur et journaliste indépendante spécialisée sur le tourisme durable et le monde chinois, Geneviève Clastres est également interprète et représentante de l'artiste chinois Li Kunwu. Collaborations régulières : Voyageons-Autrement.com, Monde Diplomatique, Guide vert Michelin, TV5Monde, etc. Dernier ouvrage "Dix ans de tourisme durable". Conférences et cours réguliers sur le tourisme durable pour de nombreuses universités et écoles.
Facebook

Partagez cet article

Une autre façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est aussi de partager cet article. Merci d'avance 😉

Découvrez nos abonnements

Une réponse à Focus sur Jean-Luc Michaud, Président délégué de l’Institut Français du Tourisme

  1. Romain Vallon a commenté:

    C’est tout ou y’a une deuxième partie à cette Bio ? ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

C'est bientôt reparti pour le MOOC ecotourisme!!! Ouvrir au plus grand nombre les connaissances sur l'évolution d'un autre tourisme : le MOOC ecotourisme s'ouvre au plus grand nombre...

Les formations soutenues par l'Institut Français du Tourisme avec Jean-Luc Michaud Nous poursuivons donc notre entretien avec Jean-Luc Michaud, Président délégué de l’Institut Français du Tourisme....

Focus sur Jean-Luc Michaud, Président délégué de l'Institut Français du Tourisme Présentation et parcours de JL Michaud, Président délégué de l'Institut Français du Tourisme...

Contre la "réforme" du statut de guide-conférencier ! Et puis est venu en automne dernier le temps de l’illisibilité politique. Dans le grand maelström du premier texte de la fameuse loi Macron, dite loi pour la...

Yves Mathieu Docteur en géologie...

RECEVEZ LA VERSION NUMERIQUE DE LA FEUILLE DE CHOU* PAR MAIL * Le canard pas comme les autres

Vous êtes dans le dossier

voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda