#TourismeDurable
Slow Tourisme Catalogne

À la rencontre des professionnels bonifaciens engagés autour de l’écoTour « Sérénité méditerranéenne »

Ils sont maraîchers, vignerons, fromagers, boulangers, artisans, hébergeurs, restaurateurs, guides-conférenciers ou guide de moyenne montagne, tous déterminés à proposer des offres plus durables et responsables. La plupart sont regroupés depuis 2020 via l’Office Municipal de Tourisme bonifacien autour du réseau Nustrale et tous ont fait le choix de montrer un nouveau visage de la ville et font partis des acteurs que l’on rencontre dans le nouveau circuit écotouristique « Sérénité méditerranéenne » lancé par l’office de tourisme, autant de figures locales passionnantes à découvrir. Petit tour d’horizon de ces acteurs déterminés à montrer qu’un autre tourisme est possible dans la « cité des falaises » ! 

Fleur
Haute gastronomie bonifacienne©Santi-Laurini

Pierre, passeur d’histoires, nous amène à la rencontre d’un coutelier corailleur

Guide-conférencier, Pierre Gazano est surtout un passeur d’histoires qui ne se lasse pas de conter sa ville et ses habitants. « Nous sommes trois guides passionnés par l’histoire locale, aidé par l’incroyable terrain de jeu que représente Bonifacio. On a fait le choix de rester sur place et de voyager depuis ici. Depuis 2009, nous avons créé l’association des Guides de l’extrême sud». Et au-delà des visites traditionnelles, Pierre et ses comparses soutenus par l’Office de tourisme proposent aussi des visites gourmandes, des rencontres avec les commerçants, les producteurs locaux (liqueur, fromager, épicerie fine, corailleurs, etc.). « Tous avaient besoin de passeurs d’histoires pour présenter leur production, faire revivre leur secteur ». De fait, qui se souvient qu’ici, au 19e siècle, la région était l’un des plus gros producteurs d’olive du bassin méditerranéen. « Nous sommes sur un ancien bassin d’oliviers, avec tout un patrimoine lié à l’olive à remettre en activité. Imaginez qu’il y avait alors 20 millions de bouteilles d’huile d’olives exportées. »

Corse
Balade dans la citadelle avec Pierre Gazano©OTB

Pour l’heure, Pierre nous amène aux Terrasses d’Aragon, une boutique-atelier qui travaille, expose et vend deux fleurons locaux : la coutellerie et le travail du corail. On y découvre combien travailler le couteau a toujours fait partie de la tradition. Pierre saisit celui du berger, un pialincu, et nous explique : « Dans l’économie pastorale qu’était alors la Corse, on offrait ces couteaux aux jeunes adultes pour qu’ils puissent manger, fabriquer et se défendre ». Dans les vitrines, tous ont été « fait main », imaginé et « designé » par les frères Zuria, couteliers depuis 40 ans. Les manches sont en corne de buffle, en élan, écaille de tortue, météorite, molaire de mammouth, os de girafe…. Les lames sont travaillées, parfois damassées. A chacun son couteau. Le rondinara, un modèle pliant pour tous les jours avec un manche en genévrier, la vendetta pour se venger, le stylet pour saigner les animaux, qui existe aussi en version féminine (plus petit et plus fin) et a donné son nom au talon aiguille (stiletto).

Corail rouge de Bonifacio©OTB

Mais les Terrasses d’Aragon abrite aussi un autre trésor local, des bijoux et pendentifs réalisés en corail rouge (sang de bœuf) de Bonifacio, un corail local, la Corse possédant l’un des derniers réservoirs de corail de Méditerranée. Sa pêche reste toutefois très règlementée. Seuls 6 à 8 pêcheurs sont autorisés à plonger en Corse (de 50 à 120 m maximum) pour ne collecter que les branches arrivées à maturation. La taille est ensuite faite à Naples et gardée précieusement dans des coffres-forts, avant que le corail ne soit transformé en bijoux (cœur, croix, corne, colliers, etc.) ou porte-bonheur, comme ces Mains de Bonifacio que l’on offre pour protéger le nouveau-né au moment du baptême. « Certaines personnes utilisent le corail pour soignerIl y a une énergie qui passe dans le corail. Quand on touche une branche, on ressent quelque chose ».

Association des Guides de l’extrême-sud Contact : Pierre Gazano et Nela Nino 2, rue du Corps de garde & 06 26 60 20 32 ou 06 20 46 73 63 guidesdusud@gmail.com 

Les Terrasses d’Aragon Un atelier sera bientôt visitable pour visiter le travail de la forge. 28 rue Saint-Dominique. Lundi à dimanche : 10h00 – 18h00. lesterrassesdaragon.com/fr/

OT Bonifacio
Producteur de Nustrale©Santi-Laurini

Découverte du Potager en Herbes

Le paradis existe, nous l’avons découvert sur les hauteurs de Sant’Amanza, chez Charlène Melou et Marc Ceselia, cultivateurs de fleurs comestibles, aromates et huiles de saison au cœur d’un terrain familial préservé de 6 800 m2 (3 000 m2 plantés). Marc : « La moitié de la Corse a des fleurs de Bonifacio qui vient de chez nous » Il faut dire qu’ils s’en sont donnés du mal, dix ans à travailler leur terre pour la rendre meilleure, quelques joutes administratives et finalement, en 2017, le lancement, et très vite, le succès. Cosmos, roses de Damas, tagètes, bourrache, bégonia, capucine, dahlia comestible, œillet, des dizaines de fleurs comestibles et décoratives passent tous les soirs de leur jardin jusqu’aux tables de plus grands chefs et pâtissiers. Vendues en barquette (40 fleurs), elles ont été cueillies le soir à la main par Charlène. Sur rendez-vous, elle vous proposera peut-être de visiter le jardin et de goûter fleurs, plantes aromatiques et autres herbes intrigantes. Sauge cassis, ail tulbaghia, feuille de myrte, aroche marine (pourpier de mer), menthe bergamote, menthe chocolat, menthe fraise, basilique Blue Mountain, un véritable festival où l’on découvre l’incroyable goût acidulé du bégonia ou celui poivré de la capucine. Marc : « Nos fleurs ne sont pas pour tout le monde, on fidélise nos restaurateurs, cela reste un produit de luxe. » Véritables passionnés, Marc et Charlène ne cessent de faire de nouveaux essais, avec également plus près de Bonifacio un espace boutique-épicerie auquel est accolé le laboratoire de Marc, là où il réalise pestos, chutney d’avocat, de poivron grillé, de mangue corse, d’aubergine confite, confiture d’oignon noisette, gelées, tisanes, sirop, huiles aux herbes du maquis, autant de purées et mixtures savoureuses que l’on déguste avant de dévaliser les rayonnages. Il faut dire que l’on se fait du bien en dégustant les créations du Potager en herbe. Chez Marc et Charlène, tout est travaillé en permaculture, sans aucun intrant, une véritable cure de bien-être !

Le Potager en herbes. A partir du 10 mai : plateaux dégustation sur rdv. Sinon, ouv. Tous les jours de 11h à 18h. Aussi 2 jeudis par mois : Rendez-vous Gourmands avec l’Office de Tourisme de Bonifacio. Lieu-Dit Acqua Peruta Tel : 06 38 31 49 57 www.lepotagerenherbes.fr Vidéo : https://m.youtube.com/watch?v=kxkvjN7ghHQ

Antoine, guide corse©GClastres

Sur les sentiers de Corse du Sud avec Antoine.

Ciste, asphodèle, arbousier, griffes de Sorcière (espèce invasive), myrte, astragale, genévrier, astérolide maritime, autant de plantes et bien d’autres découvertes avec Antoine sur un sentier de Bonifacio courant entre falaises et Méditerranée. Guide naturaliste mêlant des racines savoyardes et corses, Antoine est revenu vivre depuis dix ans dans son village de 25 habitants. Accompagnateur en montagne, féru de nature, il guide promeneurs et randonneurs à la découverte du littoral corse ou de l’intérieur des terres, l’occasion d’en savoir plus sur la biodiversité locale mais aussi d’échanger sur la culture et les traditions corses. « Depuis 2015, je propose des randonnées en Corse du Sud, j’ai notamment concocté un pur produit local, une balade de 4 kilomètres dans mon village, sur des sentiers que je fréquente depuis que j’ai 3 ans ! L’occasion de découvrir des terrasses préhistoriques, des caseddi (petites maisons traditionnelles en granit) ! » Antoine explique aussi combien la Corse reste exceptionnel, avec des itinéraires parfois un peu déroutants et un littoral qui ne reste jamais plat longtemps. A noter enfin, une bonne partie du territoire de Bonifacio est protégé par une réserve naturelle, et donc évidemment, on contemple mais on ne cueille pas !

Antoine d’U Muvrinu Randonnées : Foce Bilia 20100 Sartène  07 87 9 90 84 // www.umuvrinu.com Offre de balades et randonnées entre mer et montagne, souvent agrémentées d’un pique-nique maison façon Antoine.

Réseau Nustrale©OTB

Quelques bonnes tables bonifaciennes en guise de conclusion

Les 4 Vents

Betterave rôtie, purée de betterave fumée, et maquereau mariné, légèrement grillé. On se sent bien dans ce restaurant gastronomique situé sur le port qui mise sur le poisson et les produits de la pêche. Il faut dire que Manuel Sauvaire gère son entreprise familiale avec beaucoup de rigueur et de passion. Ici, les circuits courts et les produits locaux sont de rigueur. En outre, membre du réseau Nustrale, l’établissement est très engagé pour un tourisme plus durable : ouverture à l’année pour faire vivre le local, tri des déchets, création de chambres froides pour économiser de l’énergie (fonds ADEME) et projet de panneaux solaires sur le toit.

Les 4 Vents : 29 Quai Banda Del Ferro, Bonifacio, France 04 95 73 07 50

Les Amis

Une excellente adresse située sur le port de Bonifacio reprise par Paola Sorba qui prend la succession de son père avec qui elle travaillait depuis douze ans.  L’idée : poursuivre l’aventure familiale tout en insufflant un nouvel élan : valorisation des producteurs locaux (viande et pêche locale), fromage et charcuterie de Bonifacio, participation aux réseaux locaux dont NUSTRALE, produits de saison avec changement de la carte tous les 3 mois. Dans l’assiette, des compositions gourmandes qui font honneur à la Corse et à Bonifacio comme le pistarellu, un plat du terroir réalisé traditionnellement pour la semaine sainte mariant pommes de terre, laitue, aile de raie et agrémenté de câpres, oignons rouges et citron.

Les Amis 79, Quai Comparetti Ouv. du 7 mars 2024 au 31 octobre. 04 95 73 00 49

Ciccio

Ciccio, c’était le grand-père, et aujourd’hui un incontournable des gourmets de Bonifacio ! Ils viennent pour Gérald Larrieu, le petit fils devenu un chef réputé qui a fait ses gammes chez Gagnaire devenu un entrepreneur bouillonnant avec un restaurant qui se déploie sur plusieurs espaces mais aussi un espace boutique, une pâtisserie-traiteur et même un bar à cocktail avec tapas, charcuteries, fines locales. Ne pas manquez les desserts concoctés par Anthony Barralon, Chef Pâtissier, Meilleur apprenti de France et Meilleur apprenti International sous la marque Haute Pâtisserie BARRALON & CICCIO.

Ciccio. Haute-Ville, 6, rue Saint-Jean-Baptiste Tel : 06 16 98 81 68

http://www.ciccio-bonifacio.com/

Restaurants engagés et fleurs©Santi-Laurini

À la rencontre des professionnels bonifaciens engagés autour de l’écoTour « Sérénité méditerranéenne » | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Geneviève Clastres
Auteur et journaliste indépendante spécialisée sur le tourisme durable et le monde chinois, Geneviève Clastres est également interprète et représentante de l'artiste chinois Li Kunwu. Collaborations régulières : Radio France, Voyageons-Autrement.com, Monde Diplomatique, Guide vert Michelin, TV5Monde, etc. Dernier ouvrage "Dix ans de tourisme durable". Conférences et cours réguliers sur le tourisme durable pour de nombreuses universités et écoles.
Facebook

Partagez cet article

Une autre façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est aussi de partager cet article. Merci d'avance 😉

   

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Accueil paysan DOM-TOM > Martinique Accueil Paysan dans un gîte en milieu rural, dans sa maison, à sa table ou à l'auberge, dans ses champs, parmi ses animaux, dans le paysage que son travail façonne Martinique DOM-TOM...

Les trésors d’authenticité de la Sardaigne la Sardaigne offre une nature aussi enchanteresse que préservée. Contact authentique avec la population avec l’agence Sardaigne en liberté, première agence d’écotourisme...

Accueil paysan Rhône-Alpes > Ain Accueil Paysan dans un gîte en milieu rural, dans sa maison, à sa table ou à l'auberge, dans ses champs, parmi ses animaux, dans le paysage que son travail façonne Ain Rhône-Alpes...

Vers une transition vertueuse des territoires de montagne? Ces dernières années, les territoires de montagne sont plus que jamais en première ligne des menaces qui pèsent sur les écosystèmes, tant sur le plan climatique...

Accueil paysan Pays de la Loire > Sarthe Accueil Paysan dans un gîte en milieu rural, dans sa maison, à sa table ou à l'auberge, dans ses champs, parmi ses animaux, dans le paysage que son travail façonne Sarthe...

Voyagistes et Tour Opérateurs Thématiques certifiés Agir Pour un Tourisme Responsable - ATR Voyagistes et Tours Opérateurs certifiés Agir Pour un Tourisme Responsable - ATR par l'Association des Tour-opérateurs...

carte de toutes les partenaires de voyageons-autrement voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste