#TourismeDurable
Demande d'envoi de la feuille de chou et inscription Newsletters

Et si vous pensiez CAMPING pour vos prochaines vacances ?

Si le temps est loin où le campeur était ce nomade isolé en pleine nature occupé à faire griller quelques saucisses sur un réchaud de fortune, le camping n’en a pas moins disparu. Bien au contraire ! Mais il s’agit désormais d’un néo-camping 3.0, avec force piscines chauffées, spas, espace bien-être, parcs aquatiques, mini-golf, bars, restaurants, épiceries, club-enfant mais aussi tout un panel d’activités de loisirs et sportives à la carte, et bien sûr le wifi à tous les étages ! En France, la fréquentation des campings a explosé. En 2022, 25 millions de personnes ont dormi sous la tente, en bungalow ou mobil home au point que le chiffre d’affaires de l’hôtellerie de plein air est passé de 800 millions en l’an 2000 à 3 milliards d’euros en 2022. Et vous ? Tenté par une expérience camping pour vos prochaines vacances ?

Face à Porquerolles, dans une splendide pinède !

Du camping à l’imaginaire du camping

Vous n’aimez pas dormir sous une tente mais souhaitez vivement passer vos vacances dans un camping en France ? Pas de problème, vous trouverez pléthore d’offres « en dur » dans les différents campings de l’Hexagone. Mobil home, chalets, bungalows, cabanes, roulottes, voir tonneaux et autres hébergements insolites, l’hébergement locatif représente à présent plus de 55% des nuitées de campings. Confortable, pratique, et ingénieuse, cette hôtellerie de plein air implique souvent literie et électricité, mais n’oublie pas de valoriser le lien avec la nature, la proximité d’un plan d’eau par exemple, ou d’une forêt, d’un parc naturel, etc. Toutefois, c’est vraiment sur l’ensemble du littoral (méditerranéen ou atlantique) que se concentrent la majeure partie des offres. Au Domaine La Yole par exemple, à deux pas de Valras Plage (Occitanie), les clients ont spécifié avoir choisi ce camping 5 étoiles de 25 hectares parce qu’il offre un accès direct à la plage de Valras (500 m) via un chemin piétonnier, mais aussi un espace aquatique de 4 000 m² avec piscines chauffées et couvertes, toboggans aquatiques, bains à remous et solarium ; un espace bien-être, des bars, des animations, un club enfant, un Parc aventure à deux pas, et à venir cette année, un lagon tropical bordé de sable fin et de parasols en paillote.

Une offre de campings de plus en plus concentrée

Si la demande pour des campings 4 à 5 étoiles ne cesse d’augmenter, avec un véritable plébiscite pour les campings de luxe, le secteur tend à se concentrer. Quand 89% des campings sont encore tenus par des indépendants, les grands groupes représentent 60 % du chiffre d’affaires du secteur, de véritables géants qui ont les coudées franches pour investir dans des équipements de luxe, parcs aquatiques, piscines chauffées, voire cinémas ou pistes de bowlings.  Parmi ces nombreux groupes, European Camping Group (ECG) est un groupe multimarque (Homair, Eurocamp, Al Fresco, etc.) positionné exclusivement sur le marché de l’hôtellerie de plein air ; et notamment le leader européen des séjours touristiques en mobile-home. Fondé à Aix-en-Provence en 1989 par Daniel Guez, ECG compte 23 0000 mobile homes et propose 320 destinations en France mais aussi tout autour du bassin méditerranéen, des bungalows entièrement équipés, dotés de terrasses, tous situés dans des campings 4 à 5 étoiles proche de la mer.

Camping légal
Entre Mobil-Homes chics ou pratiques et Nature Préservée ?

Quid du développement durable ?

Reste la question du développement durable et de l’empreinte environnemental de ces géants de l’hôtellerie de plein air. Dans l’Hérault, un travail de fond a commencé en 2019 grâce au travail conjoint de la Fédération de l’Hôtellerie de Plein Air (FHPA) Languedoc-Roussillon, d’Hérault Tourisme, de l’ADEME et sous la houlette du bureau d’études Betterfly Tourism. Un premier panel de 13 campings a été identifié en 2021 et une étiquette environnementale adaptée permet à présent aux clients d’identifier l’impact environnemental de leur activité en mesurant différents critères (eau, énergie, déchets, etc.) sur une échelle de A à E .  On ne sera pas surpris que la question de la ressource en eau ressorte notamment parmi les impacts les plus conséquents, beaucoup d’établissements étant reliés à des nappes phréatiques présentant des risques de pénurie. Or cet enjeu autour de l’eau est d’autant plus prégnant que l’Hérault compte 248 campings, soit trois fois plus que la moyenne nationale.

Sensibiliser le campeur !

Toutefois, l’Hérault est loin d’être le seul département concerné. En Vendée, Vendée Eau, le service public de l’eau potable est venu poser des sous-compteurs dans les campings pour identifier les sources de consommations en eau, les quantifier, une véritable étude de fond visant à optimiser la ressource. Gauvain Ramis (Vendée Eau) : « Parallèlement à cette opération plutôt technique, nous réalisons des opérations de sensibilisation des touristes en leur expliquant qu’ils sont bienvenus sur le territoire, mais qu’en contexte de stress hydrique, ils vont devoir adopter quelques écogestes qui permettront de faire des économies conséquentes. » Par exemple, sachant qu’une douche consomme 10 à 15 litres d’eau par minute (150 litres d’eau pour une douche de 10 minutes) ; si chaque campeur passe 1 mn de moins sous la douche, c’est 3 millions de litre économisés à l’échelle de 30 millions de nuitées de camping réalisée chaque année en Vendée !! Evidemment, il y a aussi la question des piscines, des espaces verts à entretenir, et même si de gros progrès ont été réalisés, une piscine peut représenter 20 à 30% de la consommation d’eau d’un camping.

Alors, si vous souhaitez vous engagez plus avant et passer votre été dans un camping qui a pris la mesure de ces enjeux, vous pouvez aussi faire le choix de vous orienter vers une gamme de camping éco-responsable labellisée Clef Verte ou Ecolabel européen. Et un camping qui se met au vert, ça donne quoi ? Cela consiste par exemple à convertir sa piscine au sel, à pomper les eaux grises pour faire de l’arrosage, à travailler avec les producteurs locaux ou à surveiller le bilan énergétique de ses attractions. Sans oublier de sensibiliser les campeurs, donc, CQFD (ce qu’il fallait démontrer).


Et si vous pensiez CAMPING pour vos prochaines vacances ? | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Geneviève Clastres
Auteur et journaliste indépendante spécialisée sur le tourisme durable et le monde chinois, Geneviève Clastres est également interprète et représentante de l'artiste chinois Li Kunwu. Collaborations régulières : Voyageons-Autrement.com, Monde Diplomatique, Guide vert Michelin, TV5Monde, etc. Dernier ouvrage "Dix ans de tourisme durable". Conférences et cours réguliers sur le tourisme durable pour de nombreuses universités et écoles.
Facebook

Partagez cet article

Une autre façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est aussi de partager cet article. Merci d'avance 😉

   

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Accueil paysan Picardie > Oise Accueil Paysan dans un gîte en milieu rural, dans sa maison, à sa table ou à l'auberge, dans ses champs, parmi ses animaux, dans le paysage que son travail façonne Oise Picardie ~...

Echappées Vertes - Envie de vacances écologiques ? Le livre Echappées Vertes propose de vous initier à l'écotourisme avec quelques conseils avertis et 30 idées de destinations en France ~ par Rédaction Voyageons-Autrement...

Accueil Paysan Drôme Une façon originale de découvrir la Drôme avec plus de 50 lieux d'accueil différenciés en gîte paysan, chambre paysanne, gîte de groupe et d'étape, relais paysan, table paysanne, auberge paysanne,...

Accueil paysan Franche-Comté > Territoire de Belfort Accueil Paysan dans un gîte en milieu rural, dans sa maison, à sa table ou à l'auberge, dans ses champs, parmi ses animaux, dans le paysage que son travail façonne...

Les hébergeurs bretons se mettent à l’heure du vert Peut-on conjuguer performance environnementale et développement économique ? Tel était le thème de la journée du mardi 11 décembre à Lorient organisée par la...

Randonnée avec Fripouille sur le chemin de Stevenson Récit d'une journée de randonnée en famille avec un âne ~ par Geneviève Clastres...

carte de toutes les partenaires de voyageons-autrement voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste