#TourismeDurable
Aventure Écotourisme Québec

Voyager en van aménagé : c’est “durable” ?

| 30 août 2018 • Mis à jour le 30.08.2018 à 11h18
Thèmatique :  Monde   Portrait 
         

Lui c’est Pierre. Elle c’est Camille. Deux Bretons d’origine, voyageurs du monde et nomades digitaux (ils travaillent tout en voyageant depuis leurs ordinateurs portables). Il y a près d’un an, lors de leur premier voyage en van au Canada, ils ont créé le webzine (un magazine en ligne) “The Roadtrippers” consacré à la vie en van et aux roadtrips à travers le monde (en particulier au Canada). La particularité de leur site ? Il est collaboratif : vous y retrouverez des interviews de nomades qui vivent dans leur van aménagé, les vanlifers, ainsi que des carnets de voyages et conseils avisés pour se lancer dans l’aventure.

Camille et Pierre du blog  collaboratif “The Roadtrippers”

Voyager dans un van aménagé : vers la sobriété heureuse ?

Pierre et Camille : “Voyager en van, au-delà d’un mode de vie, est une façon de plus en plus populaire de partir en vacances. Qu’est-ce qui justifie cet engouement ? Peut-être le besoin de liberté ? Le van (qu’il soit VW ou Citroën) est un véhicule emblématique de la liberté sur les routes : aller où bon nous semble, sans contraintes (ou presque) et en toute autonomie. C’est aussi un moyen de se reconnecter à la nature. Voyager en van rime souvent avec vacances sauvages : loin des grandes villes et des grands axes, on peut se retrouver à bivouaquer en pleine nature avec pour tente une cabane roulante un peu moins rudimentaire.

La « vanlife » comme on l’appelle peut aussi se vivre à temps plein. On ne parle alors plus de simples vacances atypiques mais d’un véritable mode de vie alternatif. En vivant en van, on choisit de vivre un quotidien plus simple, rattaché aux choses qui nous sont essentielles. C’est aussi un mode de vie plus économique, notre moyen de transport est aussi notre maison : on ne paye plus de loyer ni de charges fixes. On gré des kilomètres, on déplace sa maison de village en village, de pays en pays. On devient nomades et en quelques sortes citoyens du monde. C’est cette vie là que nous avons décidé de vivre à bord de notre T3 Joker. Nous sommes désormais des nomades digitaux, freelances et couteaux-suisses du web, nous créons sur les routes grâce à nos ordinateurs et à notre connexion wifi & 4G.

En voyageant en van, on participe également à l’économie locale : on fait ses courses dans les supermarchés, on aime découvrir les spécialités locales dans les petites épiceries ou acheter des fruits et légumes de saison sur les marchés. On rencontre des producteurs directement à la ferme. On passe quelques heures dans les cafés pour profiter d’une connexion wifi. On s’arrête plusieurs nuits dans un camping pour profiter du service de machine à laver et de bonnes douches chaudes. On achète sa baguette quotidienne à la boulangerie du coin. On se fait parfois plaisir en dînant au restaurant. On visite les sites d’intérêt locaux et on se laisse parfois tenter par une sortie nature ou une séance de sport d’aventure.”

Le réseau Bienvenue à la Ferme propose de dormir gratuitement (ou à moindres frais) dans la propriété d’agriculteurs avec son van en échange d’acheter de quelques produits.

Et votre empreinte carbone ?

Pierre et Camille : “Dépense-t-on plus de carburant qu’un voyageur qui se rendra sur son lieu de vacances par l’autoroute, puis visitera la région en voiture ? Ou bien que celui qui prendra un avion pour passer ses vacances au Mexique ? En voyageant en van, on consomme bien entendu plus qu’un voyageur à vélo, à pied ou qui n’empreinte que des transports en commun. Mais ce n’est certainement pas le mode de voyage qui consomme le plus. Voyager en van, c’est aussi se rendre compte que ce qui est important, ce n’est pas forcément la destination mais l’expérience vécue. On est alors bien loin de la course aux kilomètres. On privilégie des petites routes. D’autant que l’essence peut vite devenir un budget.”

Privilégier les petites routes, partir moins loin, prendre son temps.

Comment peut-on devenir un “éco-vanlifer” ?

Pierre et Camille : “Tout voyageur en van peut adopter une démarche responsable envers des régions, pays qu’il visite. Comme tout autre voyageur, il doit avoir conscience de ses impacts économiques et environnementaux. Je tends à penser que le vanlifer s’accorde à ces principes.

“On consomme moins mais mieux.”

Voyager en van, transporte aussi des valeurs comme la consommation responsable : acheter local, de saison, privilégier les circuits courts. Le réseau Bienvenue à la Ferme par exemple propose de dormir gratuitement ou à moindres frais dans la propriété d’agriculteurs (avec son van) en échange de quelques produits achetés.

En voyageant en van, on ne consomme presque pas d’eau, et en vivant dans un espace confiné, on ne peut que penser à comment réduire ses déchets. On consomme moins mais mieux. Aujourd’hui, de nombreux véhicules sont aussi aménagés de panneaux solaires.

Il est également indispensable de connaître les règles fondamentales de « bonne conduite » comme ne pas se garer ou jeter ses ordures n’importe où, respecter le voisinage… Au vu du développement rapide des agences de location de van, il est vrai qu’il serait bon de lier cette location à une sensibilisation au respect de ces règles, de l’environnement, au traitement de ses déchets et à l’impact positif que nous pouvons avoir sur la vie locale. Pour que chacun agisse et soit conscient que ce mode de voyage à son rôle à jouer dans un tourisme durable et responsable. De notre côté, nous envisageons de développer ce sujet sur notre site, afin d’attiser la réflexion des lecteurs et de briser les idées reçues sur ce mode de voyage.”

———— ALLER + LOIN ————

Visitez leur blog : www.theroadtrippers.fr


Voyager en van aménagé : c’est “durable” ? | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Florie Thielin
Florie Thielin fait partie du collectif de voyageurs-rédacteurs-journalistes de Voyageons-Autrement. Elle accompagne aussi des professionnels du tourisme dans leur stratégie marketing et digitale. Originaire d'un petit village dans la vallée de la Loire, elle vit aujourd'hui à Lyon. Elle a aussi vécu en Russie, Allemagne, Nouvelle Zélande et Espagne. Mais sa plus grande aventure fut en Amérique Latine où elle a sillonné les routes de 16 pays, de Cancun au Cap Horn, pendant près de deux ans. Elle troquait alors ses compétences en marketing pour le gite et le couvert, tout en réalisant des interviews-vidéos sur le tourisme plus responsable avec ses amis d'Hopineo. Elle a aussi mis à jour le guide de voyage du Petit Futé Nicaragua-Honduras-Salvador.
FacebookTwitter

Découvrez nos abonnements

Une réponse à Voyager en van aménagé : c’est “durable” ?

  1. AAlain a commenté:

    ““Dépense-t-on plus de carburant qu’un voyageur qui (…) prendra un avion pour passer ses vacances au Mexique ?”

    A titre de comparaison, veuillez noter qu’un voyageur en avion, sur courte ou moyenne distance, consomme à lui seul autant de carburant que s’il avait fait le trajet seul en voiture, pour la même distance.
    Ceci est moins vrai pour les longues distances, ou la consommation de carburant par kilomètre en moins importante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

L'émission télé "Tout Compte Fait" parle voyages Notre monde change, et nos habitudes de consommations avec. L'émission "Tout Compte Fait", diffusée chaque semaine sur France 2, enquête sur les coulisses de la...

Expat.com : la force du lien… Plus d’un million sept-cent mille Français vivent à l’étranger. Une diaspora qui, jusqu’à il y a peu, n’était reliée d’aucune manière. Pas davantage aux Français qui, à leur tour,...

Deux évadés, voyage en vidéos à travers les Amériques Cela fait maintenant un an que Laura et Pierre sont en vadrouille à travers les Amériques et nous font rêver à travers leurs articles et vidéos. C'est depuis...

One Chaï, le blog à contre-courant de Laurent Le monde est vaste, mais une très grande proportion des voyageurs se concentre trop souvent au sein des mêmes quelques destinations. Laurent voyage régulièrement dans...

DreamVoyager, le blog éco-humaniste de Rodrigo Nous interviewons aujourd'hui Rodrigo, auteur du blog DreamVoyager, dont les magnifiques photos couplées à la forte sensibilité écologique et humaniste, nous ont particulièrement...

Les 10 commandements du voyageur écomobile 1- Tes habitudes, tu bouleverseras La modification profonde de nos modes de déplacement est en marche. Elle fait partie des solutions incontournables qui permettraient...

DANS LE DOSSIER VOYAGEONS-AUTREMENT :
Les Blogs Voyages

10 ANS DE TOURISME DURABLE
L'actu en continu
Les derniers tweets
Les catalogues Voyagiste

Agenda